Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'ouverture de l'adoption aux homosexuels ferme l'adoption internationale
La Syrie, “un grand rendez-vous de djihadistes", dont des Français

Un député UMP désapprouve la dénaturation du mariage

Jean-Frédéric Poisson, Député de la 10ème circonscription des Yvelines, Vice-président du PCD, Secrétaire national de l'UMP, réagit à son tour au projet de loi dénaturant le mariage :

P"Il est inquiétant de constater que la garde des Sceaux ignore le sens et l’origine du mariage. Le mariage n’est pas avant tout « inventé pour structurer la société », mais pour maintenir l’existence d’une société dans le temps, par la pérennisation de l’engagement d’un homme et d’une femme à fonder une famille. Jusqu’à preuve du contraire, un enfant n’est jamais né de deux hommes ou de deux femmes.

De plus, elle prétend satisfaire à une exigence d’égalité. Mais les partisans du mariage entre personnes de même sexe veulent l’égalité des droits des adultes en ignorant celle des enfants, qui ont le droit d’être éduqués, dans l’altérité, non par de simples éducateurs, mais par des parents. De plus, personne en France n’a le droit d’épouser une personne du même sexe. Il s’agit donc de créer un nouveau droit.

Plus grave encore, Madame Taubira l’a dit : les maires seront contraints de célébrer ces mariages entre personnes de même sexe. Il n’y aura pas d’objection de conscience. Ils seront contraints non seulement d’accepter, mais de célébrer un acte qu’ils réprouvent.

Sur des questions aussi importantes, le peuple français doit être consulté. J’appelle toutes les personnes qui s’opposent à la destruction de notre société, tous les élus, et plus particulièrement les maires, à faire entendre leur voix pour défendre l’enfant et la famille."

Commentaires

zajaczkowski

et oui ca s'appelle l'ideologie totalitariste .
sur un debat qui n'aurait jamais dut avoire lieu,touchant le fondement meme d'une societe : le mariage, nos legistateur fort de leur suprematie a l'assembler national e permetrons certainement pas que se fasse un referundum qu'i ne sont pas sur de gagner car qui dit referumdum dit campagne et cela obligerait les média a exposer pourquoi le mariage entre 2 personne du meme sexe ne doit pas ce faire .
Totalitaire :des maire qui sont contre cette abomination devron "benir " cela !j'attend les premier proces des mairs qui refuserons !
en gardant l' espoir d'un monde meilleur TPSG (tout pour sa gloire)

l'anarcho

Les socialos sont en train d'ouvrir la boite de Pandore comme autrefois avec la légalisation de l'avortement, on voit le résultat aujourd'hui...

en avant

Il serait temps pour M Poisson et Mme Boutin de lancer les collectes de signatures permettant à l'organisation (obligatoire) d'un référendum sur le sujet.

A06

Tout ce qui nous est promis a été mis noir sur blanc dans la radiographie de l'Amérique dans le livre: l'Amérique Assasinée, en 2OO4, par Philippe Vermont.Ed. de Paris.Lapieuvre Amazon vous vendra ça .Lisez vite, nous n'en sommes qu'à 98% de ce vaste programme.....

Fredo44

Appeler au referendum sur ce sujet, c'est une grossière erreur, car les français sont très majoritairement favorables au mariage et à l'adoption homosexuels ! Réduire l'ensemble des questions essentielles et complexes posées par ces problématiques à un simple oui ou non, c'est complètement irresponsable et comporte le risque mortel de passer pour des ringards minoritaires; c'est tout le jeu de Taubira et consorts !
Il faut que le PCD (et surtout Madame Boutin) cesse de jouer cavalier seul dans la lutte pour l'éthique familiale. Toutes les opposants au sabotage qui se prépare doivent agir de façon concertée (conférence des évêques, UNAF, associations...)

Le Pog

Tous ces politiciens qui semblent se réveiller tardivement, au lieu de proposer un référendum couteux, ferai mieux de s'engager dans une des associations Pro-vie, pro-famille et m'être profit leur connaissance du terrain et des médias, pour faire signer des pétitions et inonder ainsi des protestations recueilles le ministère concerné. Mais peut-être que procédant ainsi, leur nom serait moins reconnu que celui des associations concernées.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.