Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Une foule immense pour la messe du Pape, au Liban
Niger : une cathédrale saccagée par des musulmans

Observons la violence

En attendant de résoudre le problème, le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a annoncé qu'il allait créer un observatoire de la violence scolaire à l'intérieur de l'Education nationale.

Un observatoire de ce type existe déjà, mais ne dépend pas du ministère, a-t-il rappelé.

Observons les actes politiques...

Commentaires

TPSG

oui mais si on cree un observatoire des action politique il vont en créé un autre dirriger par les polititien!!!

bécassine

Ce n'est plus le moment d'observer, la violence scolaire est évidente depuis longtemps; par contre, il est urgentissime d'agir!

Pharamond

C'est le principe du communisme de livrer la gestion de l'Etat aux administrations.

bébert

il est important de créer des observatoires partout,dans tous les quartiers

chouan 12

Nous avons à faire à un tas d'incapables qui tous les jours démantèlent les liens sociaux, veulent tuer la famille et sont étonnés qu'il y ait des violences. Et on veut éduquer les gamins en leur tenant des raisonnements, c'est du grand n'importe quoi.Une fessée bien méritée n'a jamais fait de mal à personne, on voit trop de parents rire des bêtises que font leurs enfants et la première chose que devraient faire les enfants c'est d'être polis en rentrant à l'école et jusqu'à la fin de leur scolarité. mais la politesse ça fait bourgeois et ce n'est pas ce qu'enseignaient les voyous de mai 68, voyous qui aujourd'hui sont au pouvoir et qui récoltent et font récolter à la société tout entière les fruits de leur cynisme. Alors aujourd'hui, ils font semblant de vouloir règler les problèmes mais au fond de même ils se glorifient d'avoir réussi l'anéantissement de la société.

Jean Theis

Encore quelques copains de casés dans ce nouvel observatoire.

Eve

Encore une agence gouvernementale dont on déplorera le coût....

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.