Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Dénaturation du mariage : un secrétaire national de l'UMP désapprouve
L'ouverture de l'adoption aux homosexuels ferme l'adoption internationale

Une Légion d'honneur bien peu ordinaire

KmLu ici :

"Au , les bénédictins de l’abbaye du Cœur Immaculé de Marie ont reçu la croix de la Légion d’honneur française. Cette haute distinction leur a été décernée pour leurs recherches dans la et dans le cadre du jubilé d’or marquant les 50 ans du monastère.

Les recherches et essais d’inculturation liturgique des moines bénédictins de Keur Moussa ont déjà été reconnus et récompensés plusieurs fois. En 1993, l’Université de Wilmintong, aux Etats-Unis, leur a attribué le prix Albert Schweitzer de musique, en même temps qu’un autre prix de médecine et un prix de philosophie sociale. En 2004, l’abbaye a reçu le prix annuel des Académies pontificales.

Le président poète, Léopold Sédar Senghor, reconnaissait lui aussi « un apport notoire » de la liturgie inculturée dans l’histoire de l’Eglise en Afrique, estimant même : « Si Mgr Lefebvre, ancien archevêque de Dakar, n’a pas fait un seul adepte au Sénégal, ni ailleurs en Afrique, c’est que le Concile Vatican II avait permis aux Africains de prier dans leur langue natale. Surtout, peut-être, de chanter et de danser Dieu jusque dans les couvents ».

L'abbaye de Keur Moussa est une fille de l'abbaye de Solesmes. A découvrir ici (musique 1, 2. L'histoire en cinq vidéos : 1, 2, 3, 4 et 5).

Commentaires

Jean michel Roulet

"Si Mgr Lefebvre, ancien archevêque de Dakar, n’a pas fait un seul adepte au Sénégal, ni ailleurs en Afrique"
Hum ! Hum !
Il suffit d'aller voir la FSSPX au Gabon, à Libreville, pour voir que ce n'est pas tout à fait exact.
Sans parler de l'Afrique du Sud, du Kenya ....
et maintenant du Nigéria ...

Adrien de Riedmatten

A relativiser très légèrement http://www.laportelatine.org/international/fsspx/afrique/afrique.php

qi

Keur-Moussa : construction de l'architecte audomarois Joseph Philippe (1902-2000), frère du père Marie-Do.
(... A noter l'opinion de Senghor sur Mgr Lefebvre dans le lien info.catho.be)

Marc

L'actuel archevêque métropolitain de Dakar, le cardinal Théodore-Adrien Sarr, n'est certainement pas lefebvriste/intégriste mais il a quand même rendu un bel hommage à Mgr Lefebvre, son prédécesseur.

Ici, entre 25:03 et 25:42 :

http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/eglises-du-monde-senegal/00038770

Kral

Le fait qu'ils soient en Afrique noire y est pour quelque chose.

Solesmes, qui a fait mille fois plus que Keur Moussa dans le domaine de la musique sacrée, n'a pas reçu la LH.

Marie

Cette "opinion" rapportée, dit-on, de Léopold Sédar Senghor paraît bien douteuse : ce grand Africain en effet a été un des meilleurs soutiens des Lettres Classiques de son époque. Il parlait latin, et a même poussé si loin son amour de la langue de la Rome Eternelle qu'il a fait écrire une méthode que l'on appellerait actuellement "de Latin Vivant", spécialement adaptée à la jeunesse africaine. Méthode si remarquable qu'elle a fait date dans l'histoire de l'enseignement de cette langue.
On aimerait donc des sources... et non ce qui paraît une large extrapolation.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.