Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Pour le Comte de Paris, l'enfant ne doit pas être élevé dans le reflet d'un narcissisme
Alliance UMP-PC au Sénat contre le PS

Le président de Mitsubishi France cogne sur Arnaud Montebourg

Jean-Claude Debard, le président de Mitsubishi France, s'en est pris au ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg lors d'une conférence de sa marque, hier soir au cap d'Antibes :

M"Je ne comprends pas, ce ministre qui ne connaît pas ses dossiers de l'automobile qui représente 25% des revenus de la France et 10% de l'emploi dans notre pays, car il n'y a pas seulement les constructeurs, mais aussi ceux qui travaillent par ou pour l'automobile directement ou indirectement". "Cet abruti mental, ce débile, augmente les malus écologiques, réduit la vitesse des conducteurs sur le périphérique de Paris et pourrit la vie des automobilistes, de toutes les origines sociales... Tous le subissent !"

"Il est bête et ne comprend rien. Vous pouvez me citer sans vous inquiéter... Grâce à mes précédentes déclarations sur les chaînes de télévision nationales, j'ai déjà un contrôle fiscal !"

Et le gouvernement s'en prend de tous les côtés. Après la soixantaine de manifestations hier dans toute la France contre la dénaturation du mariage, c'est le Conseil constitutionnel qui vient de censurer la loi sur le logement social.

Commentaires

Jef

Tiens, on commence à se rendre compte qu'il ne suffit pas d'être "idéologiquement correct" et d'avoir donné des gages aux différents lobbyes (immigrationniste, gay, sioniste, etc.) pour être compétent…

Mais Montebourg est loin d'être seul en ce cas : Hollande, Ayrault, Duflot, Peillon donnent aussi l'impression d'être des débiles mentaux, incapables de sortir de leurs cadres idéologiques périmés…

Il faut le dire clairement : la France est dirigée par des abrutis

MYRIAM

Un peu de vocabulaire libéré ça fait du bien...

Denis Merlin

"Ce qui est exagéré n'existe pas" et "la colère est mauvaise conseillère".

La diatribe de ce monsieur même si elle contient quelques vérités, perd de son intérêt par ses outrances.

Sylvie

De toutes manières si la loi sur le mariage homo était votée au Parlement, elle serait annulée par le Conseil Constitutionnel pour les vices de formes et les atteintes aux libertés de conscience, mais aussi pour son inconstitutionnalité.
Cette loi est contraires aux traités et conventions signées par la France depuis les années 1980 sur la protection de l'enfance.

jejomau

Audrey Pulvar comprend enfin la différence entre le politiquement correct et un langage vrai :

"Cet abruti mental", "ce débile", .... "pourrit la vie des automobilistes", ... "Tous le subissent !".... "Il est bête et ne comprend rien.

Ah ouuuuuiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!

RL

Denis Merlin,
Ne vous trompez pas de combat. Le petit monde politico-médiatique n'a que mépris pour le peuple laborieux, lequel peut bien se lâcher un peu. Certes, l'expression "abruti mental" est forte, mais reconnaissons que la majorité des décisionnaires politiques ont une mentalité complètement infectée par les bons sentiments politiquement corrects promus par des groupuscules d'extrême gauche, cela étant accentué par la débilité, c'est-à-dire la faiblesse, de la classe politique actuelle, trop occupée à satisfaire des intérêts particuliers pour chercher le bien commun.

Yannh

Eh oh ! On se lâche sur LSB ! Ca fait du bien non ? Je ne veux pas gâcher la fête mais ils ont encore 4 ans, 6 mois, 2 semaines et 1 jour pour nous faire .... (bon là, je n'ose pas).

Jacques

C'est clair : Jean-Claude Debard exprime tout haut ce que le peuple pense tout bas. « Jean-Claude Debard président ! » « JC au pouvoir ! » ;-)

Clément


@denis merlin

D'abord il faut rendre à Talleyrand ce qui est au duc d'Otrende: "Ce qui est exagéré est insignifiant" ce qui ne veut pas dire "n'existe pas".

Ensuite, qu'est-ce qui est "exagéré"? la qualification d'Arnaud de Montebourgade? "Abruti" se dit d'un homme ou d'une femme qui perd le sens commun par excès de travail ou d'autosatisfaction ce qui me semble le cas de cet oiseau qui pose en matinière pour des reveu de mode. "mental" est évident puisqu'on ne le voit pas vraiment en travailleur manuel, donc il ne peut être abruti que par une pollution mentale (Idéologie, société frelatée etc...)

Les patrons en ont assez de cet excès de bonnes manières qui est une sorte de stérélisation des esprits et qui empêche de crier "l'empereur est nu". Les généraux ou maréchaux d'empire auraient depuis longtemps balayé ces minus. Le "Foutez-moi dehors ces bavards!" de Murat le 18 brumaire résonne encore aux oreilles des âmes bien-nées comme aurait dit notre corneille préférée...

Robert Marchenoir

Le plus stupéfiant est que personne ne semble s'indigner de cette information, qui devrait déchaîner les gros titres et occuper la totalité des journaux télévisés pendant une semaine : le gouvernement français utilise le contrôle fiscal comme arme d'intimidation envers ses opposants politiques.

C'est une vieille habitude, pratiquée par la droite comme par la gauche, et tout le monde a l'air de trouver ça normal. C'est considéré comme une espèce de gauloiserie, de caractéristique pittoresque de l'exception frônçaise, un peu comme le gavage des oies, les attentats en Corse ou l'alcoolisme breton.

Je me demande si ce peuple ne mérite pas ce qui lui arrive.

alm

@clément : bravo et cela fait du bien de lire les propos d'un homme cultivé !Quant au pauvre Merlin, il est bien bavard et se trompe de cible. Les propos de M Debard sont fort opportuns et vrais, et il est en plus bien intelligent : il sait avoir un contrôle fiscal, car on ne peut plus dire ce que l'on pense dans notre république qui devient marxiste-léniniste. Où sera le premier camp du goulag français : au Larzac, puisque les gauchistes ne cultivent plus de moutons là-bas?

Machin

"Grâce à mes précédentes déclarations sur les chaînes de télévision nationales, j'ai déjà un contrôle fiscal !"

Tiens donc !
Comme Thierry Le Luron, après la cérémonie des "César" 1982, pour s'être payé la tête du gouvernement socialiste.
Décidément, il ne faut pas dire que le roi socialiste est nu... c'est bien ombrageux et revanchard, les "élus-proches-du-peuple".

Machin

http://www.dailymotion.com/video/x26cvf_thierry-aux-cesars-82_music?search_algo=2

c

Et le gentil gouvernement qui n'aime pas les riches et les patrons, il n'aime pas non plus les pauvres, ceux qui désormais ont leurs heures supplémentaires non exonérées....
Ce qu'il veut le gentil gouvernement c'est un monde du travail à la soviétique, l'outil de travail dans les mains de l'état, des ouvriers payés tous pareil (avec néanmoins la prime à la servilité pour les responsables syndicaux, et tous ceux qui les servent) et la paupérisation du pays (qui a déjà bien commencé), avec, sans oublier, des néo-Français assistés pour voter pour eux.
Cela va être dur pour gérer tous les mécontents.
Mais l'idéologie rend tellement myope ces politiques d'abord, puis lâches ensuite devant les conséquences, qu'à part la répression tout azimut de ceux qui travaillent et osent dire que cela ne va pas, pour le reste c'est "je prépare le pire des climats insurrectionnels et après je me tire en disant que c'est la faute des autres"

Papon

Quand il parle de Peugeot, pas un mot sur la soumission au diktat US qui interdit à PSA de vendre à l'Iran, son deuxieme client...

chouan 12

@alm, la république ne devient pas , elle est marxiste -léniniste, stalinienne et nazi, tout se ressemble. Quant au goulag au Larzac, il y aura toujours Bové comme garde-chiourme, il se fera aider par con-bandit!

dragases

EXCELLENT!

Il se présente quand?

petitjean

les français sont devenus tellement lâches qu'ils n'osent plus appeller un chat un chat.

Une politique ne se juge QUE sur SES Résultats.

Et force est de CONSTATER que depuis des décennies le Peuple français a donné le Pouvoir a des INCAPABLES doublés de monstrueux idéologues

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.