Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Crise des vocations chez les protestants allemands
David Cameron souhaite un référendum sur l'UE

Monseigneur Raffin : "l'enfant a besoin d'être structuré non seulement dans sa naissance, dans ses géniteurs, mais aussi dans ses éducateurs, par une personnalité masculine et une personnalité féminine"

MgrSon entretien accordé le 6 octobre dernier à Radio Jéricho sur deux projets de société, est en ligne sur le site du diocèse de Metz. Sur le projet de loi de dénaturation du mariage  :

"C'est aussi une vérité élémentaire, que normalement l'enfant a besoin d'être structuré non seulement dans sa naissance, dans ses géniteurs, mais aussi dans ses éducateurs, par une personnalité masculine et une personnalité féminine".

Sur le projet de libéraliser la recherche sur les cellules embryonnaires pointé par la Fondation Lejeune pour ses dérives (eugénisme,trisomie, etc.) :

"C'est toujours la fameuse problématique qui est agitée à l'occasion du Téléthon, on va voir ça dans quelques semaines : sous prétexte qu'il faut faire des recherches pour soigner les malades, on se croit tout permis. Eh bien non.

Par ailleurs, l'histoire des avortements, c'est une réalité. On voudrait régler la trisomie de cette façon-là...

[L'eugénisme] c'est d'arriver à une race parfaite, sans tare. Ca a été l'un des voeux du nazisme, c'est pour cela qu'il y a eu ces éliminations massives. Mais ça n'a jamais réussi à l'humanité lorsqu'elle a emprunté ce chemin et justement quand on approche ce monde des trisomiques, on s'aperçoit que ce sont des êtres humains à part entière et qu'ils ont leurs capacités à eux à vivre réellement".

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.