Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La crémation ? Parlons-en !
Le respect de la vie ? Oui, quand ça vous arrange. Non, quand ça vous gêne…

Afghanistan : après l'occident, l'Arabie Saoudite et l'islam en force

D'Yves Daoudal :

"L’Arabie saoudite va construire à Kaboul un centre islamique géant comprenant notamment une gigantesque mosquée sur le modèle de celle déjà construite à Islamabad au Pakistan (elle peut accueillir jusqu’à 15.000 personnes), et une « université » pour 5.000 « étudiants » (rappelons que le mot étudiants se dit taliban en arabe). L’Arabie saoudite s’occupe du projet, de la construction, et de son financement : 100 millions de dollars.

L’annonce a été faite lundi par le vice-ministre saoudien des Affaires religieuses, qui parle d’un projet « unique en son genre ». Le centre sera géré conjointement par les ministères des Affaires religieuses des deux Etats.

L’Arabie saoudite est l’un des trois pays qui avaient reconnu le régime des talibans en 1996".

Commentaires

jejomau

La vérité vraie est là : nous avons perdu la guerre. Les USA ont bel et bien été attaqué en 2001. Cette guerre a continué sur le plan boursier, économique d'où les krach et nos économies en ruine. Nous avons dû fuir l'Afghanistan. Nous avons perdu notre influence en Tunisie, en Egypte, en Lybie, au Mali, etc..

Et cette guerre, la III° guerre mondiale, continue.

Quand je pense que la Turquie entrera dans l'Europe via le cheval de Troie Bruxellois en 2015.. Je frémis d'avance...

Jean

Suite au tsunami de 2004, l'Arabie saoudite avait été critiquée pour n'avoir donné que 10 millions de dollars (soit autant que le catholique Michael Schumacher, qui donne parce qu'il croit que Dieu lui permet de gagner beaucoup pour aider les autres). Ce n'est que suite aux critiques internationales que Riyad a augmenté sa contribution...
Par contre, 100 millions pour construire ces locaux, ce n'est pas trop...

Yannh

La démocratie gagne la planète chaque jour un peu plus ... Pfffffff !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.