Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Mariage : que pense Alain Juppé ?
Le Front National n'appelle pas à manifester ce week-end contre le "mariage pour tous"

La France : bombe à retardement au coeur de l'Europe

C'est la couverture de The Economist

E

Une crise profonde menace la France (ce n'est pas une découverte). The Economist prédit à la France un avenir noir. Selon le journal, «la France pourrait devenir le plus grand danger pour la monnaie unique européenne», et «la crise pourrait frapper dès l'an prochain». The Economist est particulièrement virulent à l'encontre du nouveau président, François Hollande, et de son Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

«Ni M. Hollande ni M. Ayrault ne semblent être le genre de leader suffisamment courageux, capable d'imposer des réformes à l'encontre d'une opposition généralisée».

Les griefs sont nombreux: économie stagnante, chômage élevé, déficit commercial abyssal, poids de l'Etat «démesuré» et «un climat des affaires qui s'est détérioré», notamment avec les hausses d'impôts décidées par le président Hollande. Qui plus est, «l'élite et les électeurs ne sont pas prêts à de nouveaux transferts de souveraineté» au niveau européen.

Commentaires

Exupéry

Oui, les socialistes sont prêts à saborder la France, par pur électoralisme, en ne décrétant pas le nécessaire "l'état de siège"; ils se contentent d'un "bain de siège" (de la tiédeur et quelques sanies... comme de nouvelles facilités pour l'avortement ou le mariage homo)
Prédiction: Ils feront tout pour que le feu ne prenne qu'après la fin de la présidence de F. Hollande et pour que ça ne pète que dans les mains de son quelconque successeur de "droite", car ils ne chercheront pas à rester au gouvernement, la patate devient trop brûlante. Mais je doute que la catastrophe imminente attende jusque là.

jejomau

Plus aucun transfert de souveraineté ni aucun mariage homo. C'est clair, simple et net.

Surtout envers une Europe qui vote 5 milliards d'euros pour une Egypte salafiste, dont le Président Morsi soutient le Hamas qui vient de recevoir l'émir du Qatar avec ses sous... le tout pour pouvoir acheter des roquettes qui pourront être lancées sur Israël....

nemo

La vraie bombe à retardement c'est l'immigration-islamisation ... et celle là concerne tous les pays d'Europe Angleterre comprise !!!!

Gisèle

La '' bombe '' fabriquée depuis le XVIIIème siècle est prète à détruire l'Europe . Le Nouvel ordre mondial y est preque ...

Hebe

Bonjour,
On croit rêver. Je ne vais pas lancer une polémique, mais avez-vous vu l'état de l'Angleterre? Si des gens n'ont pas à nous donner leur avis, leurs conseils, c'est bien eux. D'autant qu'ils ne jouent pas dans le même camp que nous.
Hebe

piques-à-sots

Il est vrai que la bombe à retardement est en marche (immigration extra-européenne surtout ) mais face à cette occupation-là ce n'est pas de Londres qu'il faudra lancer un appel au sursaut compte tenu du fait que nos "amis" ne sont pas en meilleure "santé" que nous !!!!

JEAN DU TERROIR

"bombe à retardement" oui, dans la mesure où il suffirait d'une petite augmentation des taux d'O.A.T. de la France pour déclencher une insolvabilité générale en Europe.
Mais cela pose justement la question de la souveraineté budgétaire réelle, qui détient vraiment la dette française et quels sont leurs intérêts?
Sans augmentation massive de la T.V.A. touchant essentiellement les produits d'importation ni diminution drastique mais intelligente (les T.I.G. pourraient être revalorisés) des dépenses d'assistanat, on restera dans cette problématique avec des conséquences difficilement anticipables!

trahoir

Exupéry,

C'est pultôt ce qu'a fait Sarkozy et il s'est bien débrouillé malheureusement car pendant ce temps le pays s'enfonçait.

Je zappais l'autre jour et par hasard sur France 2 (je regarde rarement les chaines françaises !) une émission reprenait des discours prononcés par Sarkozy dans le cadre de ses activités de "consultant" à 50 000 euros la passe, il disait qu'il ne voyait pas d'amélioration dans les 2 ans mais qu'il ne pensait pas que l'€ exploserait.

Et je pense que c'est bien pour ça qu'il a tenté le coup de la droitisation afin de tester une stratégie qui lui permettait de ne pas assumer un mandat dans les conditions actuelles mais plutôt de viser 2017.

Il est à peu près certain qu'il tentera de revenir en 2017, sauf énorme catastrophe, certainement encore plus à droite s'alliant avec Marine ou "l'effaçant" comme Mitterrand avec les communistes.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.