Recours du Planning Familial contre les objecteurs de conscience italiens
Unité indissoluble de la foi et de la charité

Les évêques américains se donnent les moyens de défendre la liberté religieuse

Ce qui se déroule aux Etats-Unis est intéressant à plus d'un titre. On y constate notamment que ce qui s'y déroule arrive quelques temps après chez nous. Ainsi en est-il de l'attaque contre la liberté religieuse de l'Eglise catholique :

"Les attaques du gouvernement Obama contre la liberté religieuse aux États-Unis et, notamment, contre la liberté religieuse de l’Église Catholique, ont eu un effet contraire à celui qui était escompté par ses maladroits mais décidés initiateurs : souder l’Église catholique, fédérer autour d’elle d’autres grands courants religieux, et provoquer chez la première une réaction de légitime défense qui a pris de nombreux aspects. Cette vive réaction a eu des effets électoraux. La victoire ric-rac d’Obama n’empêche que le locataire de la Maison Blanche a perdu au moins 4 points dans l’électorat catholique par rapport à 2008. C’est une tendance encourageante même si encore 1 catholique – ou prétendu tel – sur 2 a fait confiance à Obama qui se révèle être le pire adversaire que l’Église catholique doive affronter depuis longtemps. Tendance encourageante certes mais qui doit être confirmée. La tâche est énorme. L’Église doit se doter des outils adéquats. Voici donc une nouvelle initiative de la Conférence épiscopale américaine : le site FirstAmericanFreedom tout récemment ouvert. Il contient d’intéressantes ressources pour apprendre, prier et agir pour la défense de la liberté religieuse, et tous les petits outils des réseaux sociaux qui vont avec ce type de site moderne : Twitter, Facebook… L’affrontement entre le gouvernement et l’Église catholique déjà commencé va inévitablement s’intensifier. La bataille va être rude. Pour toute bataille il faut des armes. En voilà encore une…"

Cet affrontement entre le gouvernement et l'Eglise se pointe en ce moment en France, avec le projet de loi dénaturant le mariage. Certes, l'Eglise clame qu'il ne s'agit pas de défendre un pré-carré confessionnel. Mais nous avons vu samedi que la prochaine revendication du lobby gay (que rien ne satisfait jamais) sera d'exiger des parodies de mariages à l'église. Et là la liberté religieuse sera vraiment menacée avec les armes de la lutte contre les discriminations et l'homophobie.

Commentaires

TDK1

L'aspect "soudé" de l'Eglise aux USA est un voeux, pas une réalité. Les catholiques ont voté à 50/50 pour les deux candidats. C'est au contraire la division qui prédomine. Division caractérisée par les deux vices Présidents ou candidats vice Présidents.
C'est d'ailleurs bien là l'échec des élections. Une plus forte mobilisation des catholiques aurait permis au candidat républicain de gagner.

c

La réalité "catholique" nord-américaine comme dans bien d'autres pays n'est pas monolithique, certains qui se disent cathos sont en fait en contradiction avec le magistère catholique.
Mais les résultats sont encourageants et c'est aux catholiques sans esprit de parti mais avec le respect de l'enseignement de l'église de convaincre les autres "catholiques" d'assumer vraiment leur baptême.

Bernard Mitjavile

La réélection d'Obama est comparable à l'élection de Hollande: soutien massif de toutes les minorités raciales et de l'électorat non chrétien ou athée. Ce n'est pas un signe de victoire contre le racisme mais plutôt un signe d'augmentation des divisions raciales.
Cet article donne de l'espoir car effectivement, face aux attaques de l'administration Obama contre l'Eglise catholique concernant l'"éducation" sexuelle ou l'avortement, de grandes figures du protestantisme comme John Hagee de JH Ministries ont apporté leur soutien à l'Eglise catholique.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.