Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Un policer sévèrement tabassé à Montpellier
BCE : l'Espagne refuse le coup de force d'Herman Van Rompuy

PS : le procès Dalongeville éclabousse la fédération

DLe réquisitoire du parquet de Béthune dans l'affaire Dalongeville éclabousse plusieurs personnalités du PS. Le procureur a mis à nu le fonctionnement délirant de la mairie d'Hénin-Beaumont, dans laquelle les fausses factures, les commissions et surfacturations se ramassent à la pelle. Il demande le renvoi en correctionnelle de 21 personnes, dont le maire, pour faux, usage de faux, détournement de fonds publics, nombreuses factures supportées indûment par la commune.

Le procureur implique également lourdement plusieurs personnalités PS du Pas-de-Calais: de Claude Chopin, cheville ouvrière de la mairie, et de Jean-Claude Bouche, fournisseur de la mairie mais aussi socialiste impliqué de longue date dans la vie locale. Le document fait apparaître «un climat mafieux», entretenu par un sulfureux personnage, dénommé Guy Mollet (ça ne s'invente pas) qui extorque régulièrement des dizaines de milliers d'euros à ses interlocuteurs. Le procureur compte aussi dénoncer les liens entre ce scandale et la fédération.

Commentaires

Anne Charlotte Lundi

Suite à la contestation de certains faits voire le déni qui entoure ces affaires, il fallait publier les preuves matérielles et demander à un journaliste indépendant la réalisation d'une enquête sur les faits et les pratiques dénoncés par Gérard Dalongeville, au sein même du bassin minier.
Martin Leprince, correspondant à Paris du quotidien régional Nord Eclair a mené, d'un regard neutre, ses investigations sur des pratiques politiques où se mêlent soupçons et faits avérés.

Voici les preuves :

Un livre est paru : ROSE MAFIA 2 - L'enquête
Sur Livres en Famille :
http://www.livresenfamille.fr/p7136-martin_le_prince_gerard_dalongeville_rose_mafia_tome_2_enquete.html

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.