Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Mariage : un sénateur demande le retrait du texte et un vrai débat
Sur les traces de St Thomas en Irak, Iran, Inde et Chine

SOS de Syrie

Les évêques d ‘Hassaké, au nord-est de la Syrie, lancent un appel à la raison afin que leur région reste un havre de sécurité et de paix pour la population et les 400 000 réfugiés. Ils ont demandé à L’Œuvre d’Orient, et à son directeur Mgr Pascal Gollnisch, de relayer leur appel en Occident, auprès des médias et des institutions internationales :

Au nom des trois évêques de la région, syrien catholique, syrien orthodoxe et assyrien oriental, ainsi qu'au nom des différentes composantes ethniques: syriaques, arabes, kurdes, yazides, arméniens et autres, je lance cet urgentissime appel à : 

S.S le Pape Benoît XVI, à tous les chefs d'État, surtout à ceux qui ont une influence dans ce qui se passe dans la région et surtout en Syrie, au secrétaire général de l'ONU et à toutes les personnes de bonne volonté, de vouloir fermement intervenir pour que notre région, la préfecture de Hassaké au Nord-Est de la Syrie, demeure encore et reste un havre de sécurité et de paix, elle est, à ce moment la seul en partie épargnée en Syrie. Cette région de la Jézireh, dont les deux plus grandes villes sont Kamichli et Hassaké, abritent plus de quatre cents mille réfugiés venus de toutes les régions du pays: Alep, Idlib, Homs, Der-Ez-Zor… etc ainsi que les anciens réfugiés irakiens généralement oubliés.

Ce que nous voulons, et avec insistance, c'est que tous ceux à qui nous lançons cet appel urgent fassent pression sur les différents groupes armés et l'Armée libre pour qu'elles n'entrent pas dans notre région afin qu'elle demeure toujours ce qu'elle est:le seul havre de paix et de sécurité en Syrie. Nous insistons sur la sortie des groupes armées qui occupent Ras El-Aïn, ville-frontière et aujourd'hui ville fantôme, afin que les trente mille réfugiés qui l'ont quittée, rentrent chez eux.

Dans le cas où les différents groupes armés attaquent nos villes et s'y installent, nous verrons les quatre cents mille réfugiés sur les routes de l'exil une deuxième fois et plus de huit cents mille nouveaux réfugiés prendre les routes de l'exil, vers l'inconnu, mais surement, dans une débâcle total, vers la faim, le froid et les massacres. Suite à une entrée préalable, ce qui attend les villes et leurs populations c'est, à part les dangers de mort, la destruction totale des quartiers et des villes car l'armée syrienne, dans sa logique, bombardera partout, c'est alors la désolation de la désolation. Ce qui nous attend, paraît-il, ce sont des camps lugubres qu'on prépare déjà en Turquie, triste sort pour une population qui n'aspire qu'à vivre chez elle en sûreté.

A tous nous crions d'intervenir, car, nous avons déjà notre lot d'angoisse, de peines et les souffrances du manque de tout genre, que nous supportons et que supportent les réfugiés eux-mêmes.

A tous nous crions : Epargnez notre région, nos villes et nos villages qui vivent malgré tout, dans la sécurité des personnes et des biens. Epargnez-nous les massacres, les destructions et toutes les affres de la guerre. Au concert des nations nous crions nos craintes, et nous disons de ne pas vous taire et laisser faire comme jadis en Afrique et aux Balkans, en la présence, dite pacifique, des force des Nations-Unies. Epargnez-nous de toute intervention militaire; nous gérons nous-mêmes notre situation. Nos comités civils, hors de toute machination politique, ont en main la situation dans la région. La bonne entente de toutes les composantes de notre société, réalisent la sécurité et la paix. Nous nous occupons aussi à remédier aux manques de tout genre, dans la mesure du possible. Notre travail est neutre et nous ne voulons pas être la chaire aux canons des belligérantes. De grâce épargnez-nous ce supplice. Nous attendons seulement, et seulement des aides humanitaires, et rien d'autre.

A vous tous nous crions : Ayez la volonté, ayez le courage de laisser de côté les stratégies politiques et les intérêts et les raisons d'état, pour sauver plus de deux millions d'hommes et de femmes des affres de la guerre. A vous d'agir, à nous d'attendre, avec angoisse, certes, mais avec beaucoup d'espoir.  Une dernière fois je lance : SOS, vous ne pourrez pas dire demain avec l'hypocrisie bien diplomatique: nous n'en savions rien.

Hassaké le 22/11/2012 Behnan Hindo,Archevêque syrien catholique d e Hassaké-Nisibe, Sy

Commentaires

Nouvel Ordo de la Messe

Les évêques de Syrie ont 1000 fois raison.

Helas, notre gouvernement est sourd et malhonnête. Les moyens surnaturels et la pénitence ( de gré ou de force ) pour en finir.
La pénitence va faire très mal, ici.
Notre clergé doit revenir à la PRIERE et à la vraie charité. La VRAIE charité.
Je ne sais pas comment nous en sommes arrivés là, mais vraiment, pendant tout ce temps, quelle vanité et quelle vacuité.

Vive la Chine et la Russie qui ne sont pas vendue au NOM!
Que le Seigneur les bénisse et les protège.
Consécration de la Russie à la Très Sainte Vierge Marie.

Auxilium Christianorum,
Regina Martyrum,
Regina Sacratissimi Rosarii,

Virgo potens,
ora pro nobis


Exupéry

BHL pourrait peut-être se pointer là bas, ça améliorerait peut être la dissonance entre sa "raison" humanitaro-néophilosophique et la réalité.

ID

Concrètement, il faudrait s'organiser pour avertir régulièrement la presse, à plusieurs, pour parler des chrétiens persécutés.
Concrètement.
Les journaux à cibler, l'actualité sur laquelle rebondir etc...

Gisèle

Et pendant ce temps là .. certains " enfants gâtés " revendiquent honteusement le droit de forniquer en toute liberté avec la bénédiction laïque des hautes sphères politiques en violant la conscience de leurs concitoyens !
Ces hautes sphères politiques devraient avoir honte de se servir du pouvoir obtenu par les urnes , pour perdre un temps précieux à défendre ces minorités . Elles devront en rendre compte !

btk

ne peut-on lancer une petition a l'adresse de l'ONU, de l'Union Europeenne, de nos chefs d'etat respectifs, de nos deputes ???

nous sommes de simples individus, mais si nous restons silencieux, nous nous rendrons alors complices des massacres eventuels, des souffrances,etc.. pour n'avoir pas repondu a l'appel de ces Eveques.

Daquin

Dire qu'ils sont obligés de désigner les insurgés par "l'Armée Libre"...

Pendant ce temps, Fabius, BHL...

Marc

Nous pouvons déjà prier pour nos frères aînés dans la foi...

Gilles

Malheureusement, que peut faire de plus le pape Benoît XVI ? Staline disait « Le Pape, combien de divisions ? »
A l'heure où on nous rebat les oreilles avec les grands génocides du XXe siècle, nous assistons en direct au génocide des derniers chrétiens, quotidiennement passé sous silence par les "grosses médias".
Car la puissance américaine a scellé le sort de tous ces gens : dans la nouvelle organisation mondiale, ils n'ont plus leur place sur la terre de leurs ancêtres..
Les états européens mus par une grande lâcheté, France maçonnique en tête, ont renoncé à les aider... Et comme les peuples occidentaux n'ont plus aucun moyen de pression sur leurs dirigeants mondialistes laïcistes qui apportent leur appui aux génocidaires musulmans, je pense malheureusement qu'il n'y a plus moyen d'infléchir l'issue de cette tragédie.

Comte

bonjour;
je tiens à vous signaler une anomalie : fidèle lecteur du Salon Beige, j'ai remarqué à plusieurs reprises un défaut technique.
ce jour par exemple, l'affiche scandaleuse contre Mgr Marc Aillet: en cliquant dessus on la télécharge pour voir plus de détails :mais le problème c'est qu'il n'y a que la partie supérieure de l'image qui apparaît : impossible de faire glisser l'image pour voir le bas de l'affiche ou de tel autre document, car ce n'est pas la première fois. Merci de faire le nécessaire si possible.
cordialement.

[Il faut l'ouvrir dans un nouvel onglet pour avoir l'intégralité de l'image. MJ]

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.