Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La joie provient de la grâce, de la communion avec Dieu
Location d'utérus : Christiane Taubira ne se désolidarise pas de pierre Bergé

Les Français de plus en plus à droite

Lu dans Valeurs actuelles :

V"Toutes les enquêtes d’opinion le confirment : les Français se “droitisent” – y compris ceux de gauche. Concernant le droit de vote pour les immigrés aux élections locales, six sur dix y sont désormais opposés, soit une progression de 21 points en deux ans – dont + 23 points chez les électeurs PS (CSA-RTL) ! Ces derniers se disent aussi “favorables” à 71 % au “démantèlement des camps roms” (Ifop-Atlantico). Les Français sont également 75 % à considérer que “l’islam progresse trop en France” (Ifop-le JDD). Le thème de l’insécurité est aussi redevenu le troisième sujet de préoccupation des Français – une progression de 4 places en neuf mois (Ifop-Atlantico). À rebours du discours du PS, nos compatriotes sont enfin 80 % à considérer qu’“il y a trop d’assistanat” (Ifop-le JDD). « La droitisation de la société est un phénomène très profond » : un constat signé… François Rebsamen, le patron du groupe PS au Sénat !"

Commentaires

Guizmoet

Alors pourquoi votent-ils Hollande ?

lavandin

parler de doitisation me semble largement excessif , je dirai plutot recentrage . Mais pour les édiles du PS , tout ce qui ne va pas à gauche est considéré comme droitisation

Pitch

Les Français ne se droitisent pas,
ils se dégauchisent.

Nuance.

cedric

@Guizmoet : ils votent hollande de moins en moins. La catastrophe du PS aux législatives partielles ne sont qu'un avertissement.

Latulu

Droitisation ? Dégauchissement ? Recentrage ?

Non.

La réalité, c'est que le pouvoir politique dérive de plus en plus vers le socialisme et la culture de mort, et que les Français évoluent MOINS VITE.

Ce qui fait que le décalage entre la société et la classe politique est de plus en plus large.

Mais sur le fond, ne nous faisons pas d'illusion : il y a 50 le programme d'un parti comme le FN aurait été indiscutablement considéré comme un programme de gauche.

pva

A droite ou a gauche ,c'est le meme shema depuis 40ans ,comment peut on encore croire a cette politique de parvenus qui n'ont de cesse a mentir et glorifier leurs echecs et leur demagogie ! il est temps de retourner aux vraies valeurs Chretiennes et de trouver un vrai chef en France ,pour l'instant il est bien caché !

jean Bidel

Un sondage organisé par LCP-AN et le JDD.fr démontre clairement qu'une grande ajorité de la société en a plus que marre de cette idéologie du vivre ensemble et de cette (inutile) immigration imposée à la cravache (parlementaire mais quand même) .
Souhaitez vous le droit de vote pour les étrangers aux prochaines élections ? NON à 81% ! http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Etes-vous-favorable-au-droit-de-vote-des-etrangers-aux-elections-locales-579493?fb_action_ids=543277285702441&fb_action_types=og.recommends&fb_source=other_multiline&action_object_map=%257B%2522543277285702441%2522%253A522907897729092%257D&action_type_map=%257B%2522543277285702441%2522%253A%2522og.recommends%2522%257D&action_ref_map
On comprend bien que la gauche fait le forcing pour imposer SES futurs électeurs et garder ainsi le pouvoir ad-vitam-aeternam . Une majorité de citoyens a bien compris l'objectif et ne veut pas qu'on lui force la main pour ce futur là gros de tous les dangers .

Sopotec

Droitisation ? Non.

Ils renâclent juste un petit peu avant l'abattoir en sentant l'odeur du sang. Mais ils y viendront...

COUROSSE Gaël

A droite, avant de retomber à gauche puis de tituber à nouveau à droite... mais dans une lente dérive inéluctable vers la gauche. La république, fille de la révolution est révolutionnaire par essence. Ce que vous appelez "droitisation", c'est seulement une petite respiration de temps en temps, pour permettre à la gauche de reprendre son souffle. La république, c'est avant tout la démagogie et les promesses déçues, et ça le restera jusqu'à ce qu'on y mette un terme et qu'à l'agonie, nous appelions de nos vœux le retour d'un roi, symbole d'unité et de continuité et de souveraineté. Lisez donc "Le royalisme en question" d'Yves Marie Adeline, ou "La droite impossible", du même auteur.

MYRIAM

Tous contre la culture de mort, c'est ça l'essentiel, sinon nous allons faire comme en Hollande et en Belgique...il faut arrêter de vider l'Europe de ses locaux, parce que c'est bien ce qui se passe...et ça c'est le vrai problème...avortement,euthanasie,eugénisme, tri des embryons qui peut dire que dans 10 ans nous aurons encore le droit d'avoir des enfants naturellement sous prétexte de détecter des pseudos maladies...
Prions pour la France...

david

Logique :
cela fait 40 ans que la gauche ont avorté leurs bébés, etc... et le résultat il n'y a plus personnes de gauche en France, il n'y a que les catholiques et quelques résistants.
Aujourd'hui, il reste quelques gauches sont en train d'euthanasier.

c'est la faute aux francs maçons..

marie

Si les Français sont de plus en plus à droite, tant mieux, mais ils auraient pu se manifester lors des élections...

Machin

On ne soulignera jamais assez la responsabilité de la "droite" de gouvernement (RPR-UDF puis UMP) dans la dérive à gauche de la politique française, ni le gouffre entre électeurs et élus.
C'est particulièrement visible quand on discute, hors politique politicienne, avec des électeurs UMP sur les sujets de société.

Il a fallu que Sarkozy fasse vraiment très fort pour réussir à ne pas être réélu avec un pays à droite à 60% !! et en face d'un Normal Ier que tout le monde savait nullissime, en plus.

"Ce régime est badin."

Denis Merlin

Ne nous faisons pas d'illusions. Un fort pourcentage de Français sont fanatiquement anti-français. Ils imaginent les Français comme des monstres assoiffés de sang et d'argent, des fanatiques obtus aussi méchants qu'Hitler (Hollande a parlé l'action brutale et injuste, on ne fait pas plus flatteur). Ils les haïssent et sont prêts à tout pour leur "faire leurs fêtes". C'est même l'immense majorité des gens qui le pensent. Les journaux, après tout, n'expriment pas d'autres opinions et ils vivent de la publicité…

Nous n'avons pas d'autre solution que d'étudier la morale, le droit et la doctrine sociale ainsi que l'histoire vraie pour d'abord rétablir notre réputation face à Hollande, Eyrault et leurs amis, fort nombreux et fort puissants et dont la plupart sont catholiques ou d'origine catholique (abbé Meslier, Voltaire, Fénelon, Montesquieu, Montaron, Noël Mamère et tant d'autres).

En revanche, nous avons un culte pour pour la justice et l'intelligence, exactement le contraire de ce que prétend monsieur Hollande.

tite

Droitisation dans un système intrinsèquement de gauche ne signifie pas grand chose.Quand on voit les prises de position de l'UMP vis à vis de la loi naturelle, des points non négociables, de l'idée de Souveraineté de la nation, etc., on se dit que la gauche n'a rien à craindre d'une telle droitisation.

Jean Theis

Nous ne devons pas craindre le vote des immigrés puisqu'entre-temps ils seront tous devenus français !

ODE

Au lieu de politiser le sondage, on pourrait enfin raisonner en humains et non en politiques, ça donnerait "la majorité des Français devient intelligente car elle a plus accès à l'information vraie à travers les nouveaux media", au lieu de toujours parler de "droite" et de "gauche" qui sont les pièges dans lesquels on veut nous enfermer.
De plus, comme indiqué dans un commentaire précédent, la démographie dont on ne parle jamais a évidemment un rôle intéressant, y compris face au matraquage des media ou des écoles publiques: les post-soixante-huitards ont fait un ou deux enfants, qui eux-mêmes en ont eu peut-être un seul. De fait, quand les nuisibles qui ont 60-70 ans aujourd'hui seront renvoyés ad patres, ceux qui resteront en plus grand nombre seront les rejetons des familles nombreuses, et les familles nombreuses sont les familles traditionnelles attachées à la conservations du patrimoine moral, culturel, historique. C'est pour former cette future élire que des écoles libres se créent chaque année. Et l'histoire pourrait bien, à une échelle de 60-70 ans, ne pas évoluer dans le sens des progressistes...

B L

ODE, il s'agit effectivement d'une course entre l'extinction inéluctable des soixante-huitard et l'arrivée annuelle de 300.000 électeurs du PS.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.