Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les Français de plus en plus à droite
Mariage : Erwann Binet fuit le débat juridique

Location d'utérus : Christiane Taubira ne se désolidarise pas de pierre Bergé

Le député UMP Bernard Perrut a interrogé hier le Premier ministre, lors des questions à l'assemblée :

"Les Français sont attachés aux libertés et à l’égalité des droits. Ils sont respectueux des choix de vie de chacun et ne refusent pas les évolutions de notre société, mais ils sont inquiets, voire choqués, quand ils lisent dans la presse cette affirmation de l’un des grands défenseurs du mariage pour tous [Pierre Bergé, NDMJ] : « Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? ». [...] Devant de tels propos, monsieur le Premier ministre, pouvez-vous dire aux députés et aux Français ce que vous voulez réellement faire à travers cette réforme ?

Voulez-vous, sous prétexte de modernité, détruire le mariage, qui est non pas seulement un contrat, mais une institution fondée sur la réalité biologique de la différence des sexes et qui permet la lisibilité de la filiation ? Voulez-vous, au nom d’une conception spécifique de l’égalité entre adultes, créer des inégalités entre enfants, avec de nombreuses incertitudes juridiques préjudiciables à tous, et faire disparaître de tous les codes, lois et textes les mots de père et mère ? [...] Voulez-vous, plus grave, après l’instauration de la PMA par un simple amendement, sans respect des lois sur la bioéthique, aller jusqu’à la marchandisation du corps de la femme et légaliser les mères porteuses ? (Applaudissements sur de très nombreux bancs des groupes UMP, Rassemblement-UMP et UDI.) L’humain va-t-il entrer dans la catégorie des biens de consommation commercialisables ? C’est inacceptable. Monsieur le Premier ministre, mesdames, messieurs les membres du Gouvernement, vous qui voulez rassembler les Français, pourquoi n’engagez-vous pas avec eux un grand débat public…[...] car ce projet les interroge, les bouscule, les divise et suscite des réactions passionnées ? Craignez-vous à tel point les débats, même au sein de votre groupe, qui ne laissera d’ailleurs pas la liberté de vote sur ce texte ?"

Christiane Taubira, garde des sceaux, ministre de la justice, lui a répondu :

"Vous n’avez de cesse, monsieur le député, de réclamer un débat public. [...] Depuis plusieurs semaines pourtant, il se tient ici même à l’Assemblée nationale. [...] Des débats et des auditions sont organisés par les rapporteurs du texte de loi. Or j’ai pu moi-même constater que les députés de l’opposition y étaient extrêmement peu nombreux et très rarement présents. Je vous laisse gérer cette contradiction entre vous. Vous disposez du texte du Gouvernement. Vous le connaissez donc et vous savez que les mots de père et de mère ne disparaissent pas du code civil."

Plusieurs députés du groupe UMP : C’est faux !

Mme Christiane Taubira :

"Ils sont maintenus en l’état dans l’intégralité du titre VII. Vous n’allez pas nous faire croire que vous vivez dans un igloo et que vous n’avez aucune connaissance de la diversité des familles dans ce pays, que vous ignorez totalement qu’il y a des familles homoparentales, que vous ne savez pas qu’il y a autant d’amour dans des couples homosexuels que dans des couples hétérosexuels, qu’il y a autant d’amour pour les enfants, et que tous ces enfants sont les enfants de la France. Oui, le Gouvernement présente un texte de loi de grand progrès, de grande générosité, de fraternité et d’égalité. Nous apportons la sécurité juridique à tous les enfants de France, et j’en suis particulièrement fière."

A travers cette réponse, elle consent donc à aller jusqu'à la gestation pour autrui.

Commentaires

Avoc

Madame TAUBIRA est fière de ses monstruosités et de ses mensonges !

Elle a un cerveau tellement dérangé qu'elle dit n'importe quoi... et que son discours pourrait aussi se dire ainsi :
"vous ignorez totalement qu’il y a des familles incestueuses, que vous ne savez pas qu’il y a autant d’amour dans des couples exogames que dans des couples incestueux, qu’il y a autant d’amour pour les enfants, et que tous ces enfants sont les enfants de la France"

l'anarcho

L'enfant a besoin de l'amour d'un père et d'une mère! Pas de faire en sorte d'avoir un manque d'amour d'un père ou d'une mère! L'altérité ça compte! Aussi la différence homme/femme dans la complémentarité des sexes!

hop

ben oui il y a des enfants issus de l ' inceste , de la polygamie . Là aussi il y a beaucoup d ' amour ;
le progrès et la grande générosité de la république va donc bientôt légaliser tout cela !

Bertrand

Sauf que Taubira a raison sur le titre VII portant sur la filiation!
Les références aux termes père et mère sont gardés.
Nous avons mal communiqué là-dessus.
La différenciation sexuelle est préservée pour la filiation...

[Non, le terme "parent" reste, mais les termes "père" et "mère" disparaissent de tous les formulaires officiels. MJ]

AML

En fait elle réclame la mise en place de"lebensborn" : vous faites des enfants(vous, les hétéros) et l'état les confie à ceux qui sont pleins d'amour pour les élever ! c'est à dire aux homos !!
Une vraie nazie que cette Taubira ! DEHORS !

Nabulione

Ce qu'il y a lieu de constater, c'est la faillite du PArlement. Le ministre ne répond pas sur les points qui lui sont opposés.

C'est un déni de démocratie !

Je m'étonne que l'opposition ne dépose pas une motion de censure. ça ne sert à rien, mais ça permet de souligner la grossièreté de la ministresse... Et ça fait perdre 48 heures à la célérité scélérate socialiste !!!

Bertrand

A MJ
[Non, le terme "parent" reste, mais les termes "père" et "mère" disparaissent de tous les formulaires officiels. MJ]
Faux, d'après ce que je lis sur legifrance.

Le projet de loi ne modifie pas le Titre VII. Etes-vous d'accord?
Donc, par ex.
Titre VII, chap II, §1
"La filiation est établie, à l'égard de la mère, par la désignation de celle-ci dans l'acte de naissance de l'enfant."
En revanche, certains termes avaient déjà disparus notamment pour l'adoption dans ce même titre VII.

[Les termes père et mère disparaitront de tous les formulaires, comme le livret de famille. Et Erwann Binet avoue qu'ils ne savent pas encore ce qu'ils y écriront (voir plus haut). MJ]

jejomau

Que Taubira se rassure : je serai le dernier à louer son utérus !!!!!!!!!!! Quelle horreur !

Pitch

@jejomau,
comme garde-meubles alors ?

Maye

Et face à des raisonnements, à des discours aussi monolithiques que ceux de Mme Taubinet ou de M. Bira certains voudraient que nous nous scindions entre copains de Frigide et anti Barjot?
Mais ont-ils mesuré l’enjeu ?
Il ne s'agit pas de savoir si l'on est blanc bleu, mais de choisir entre un monde pas parfait mais vivable et un monde parfaitement invivable. Un monde dont Taubira sera la référence légale et Binet le phare philosophique.

maire

Mais que cherche le PS ?

En fait, dans un autre débat, celui-ci vouloir rendre la scolarité obligatoire dès 3 ans, et possible dès 2 ans.

Par le biais de la dénaturation du mariage, le PS va introduire la PMA (les enfants sans pères) et maintenant la location d'utérus (les enfants privés de leur mère).

Dans un autre texte encore, le PS est revenu sur les lois de bioéthiques, qu'il ne cesse de détricoter de toute part, sans état généraux et à l'encontre des derniers ayant eu lieux. L'être humain au stade embryonnaire n'est plus, aux yeux du PS et de la gauche, qu'un matériaux comme un autre pour la recherche.

Associez tout cela et vous verrez poindre l'enfant sans parent : c'est bien cela que PS recherche comme tous les totalitarismes de gauche. Souvenez-vous de ces enfants enrôlés de force dans les jeunesses hitlériennes et dénonçant leurs parents ou encore ces enfants Khmers Rouges massacrant leurs parents, ...

Le PS veut pouvoir effectuer le lavage de cerveau sans avoir des parents pour mettre des bâtons dans ses roues.

Laurence Fournier

chouette, alors, pour ne pas avoir le ventre déformée, ne pas subir les affres de 9 mois de gestation, bientôt la femme moderne pourra louer un ventre et avoir un enfant comme tout le monde, les inconvénients en moins...! Un tamagoschi !
C'est consternant !

Jean Theis

La location de ventres n'aura qu'un temps, car voici venir des machines contenant du liquide amniotique dans lesquelles on fera pousser les enfants.

Ce n'est donc plus la peine de s'offusquer des locations de ventres, ou se préoccuper des liens qui se créent entre mère et enfant au cours de la grossesse, qui influencent le sens de la musique, de la prononciation des langues, et tout le psychisme en général. Les bébés auront seulement le ronronnement des machines, ou un silence assourdissant, on ne sait encore.

Myriam

Miroir, miroir, dis moi que je tiens ma vengeance....

ODE

@Jean Theis cela a déjà été écrit, c'est Brave New World d'Aldous Huxley.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.