Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La gauche de l'UMP tente déjà de récupérer la manifestation du 13
Le FN appelle à manifester dimanche

Bruno Le Roux déstabilisé par la mobilisation

Lu ici :

"Les choix de la majorité concernant la procréation médicalement assistée sont parfois difficiles à suivre. Surtout lorsque les acteurs changent d'avis. C'est ce qui semble être arrivé au chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux. Le 5 janvier, alors qu'il milite pour qu'un amendement PMA soit proposé lors de l'examen de la loi "mariage pour tous" en janvier, il décide de suivre le gouvernement en acceptant que l'ouverture à la PMA pour les couples de femmes fasse partie de la loi sur la famille, prévue pour mars. Il déclare alors :

Je suis très très satisfait [...], le gouvernement s'engage sur un texte et dans un horizon bref, les deux conditions sont remplies.

Trois semaines auparavant, ses conditions étaient pourtant différentes.Ce lundi sur RTL, Alba Ventura a retrouvé une interview récente dans laquelle Bruno Le Roux refuse catégoriquement que la PMA intègre une loi sur la famille. C'était le 17 décembre sur RTL, on entendait le chef du groupe socialiste à l'Assemblée affirmer :

Moi j’essaye de convaincre le gouvernement que c’est dans ce texte-là ["mariage pour tous", ndlr] et non pas dans des lois bioéthiques, je pense que ça n’a pas sa place dans les lois bioéthiques ni dans une grande loi sur la famille. Nous sommes aujourd’hui en train de nous convaincre et j’ai bon espoir que nous puissions intégrer la PMA dans ce texte.

Lors de cette interview, Bruno Le Roux insiste sur un second point : il souhaite que la PMA soit votée "le plus rapidement possible". Dans l'exercice des négociations, et en promettant une "loi famille" pour le mois de mars, le gouvernement a donc satisfait au moins une des conditions du député. En échange, ce dernier devrait retirer l'amendement PMA que le groupe socialiste avait l'intention de déposer le 29 janvier, date de l'examen de la loi sur le mariage homosexuel."

La mobilisation les déstabilise. Poursuivons !

Commentaires

Ludovic

Preuve s'il en était besoin que l'abandon, non confirmé à ce jour, de la PMA dans le projet de mariage pour "tous" n'est qu'une manœuvre tactique.
Il est évident que l'adoption ultérieure de ce procédé dans le cadre d'une autre loi rejoindrait abusivement celui quitté momentanément.

mère de 6 enfants

ne baissons pas la garde, car cette fameuse loi "famille" reprendra la PMA et tout ce qui ne sera pas passé en janvier sur la loi du mariage pour tous, avec entre autres la normalisation de toutes les formes de "famille"!... Et il faudra de nouveau descendre dans la rue, mais le projet sera amené plus subtilement, car on ne pourra pas rétorquer qu'on est contre certaines formes de familles sous peine de passer pour des grands intolérants, famillophobes

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.