Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



François Hollande : vers une nouvelle négation de la nature
La pression populaire pourra faire reculer la gauche

Le Grand-Orient de France demande la légalisation de l'euthanasie

Communiqué de Laissez-les-vivre :

"En plein débat sur le mariage homosexuel, le Grand Orient de France a publié le 28 janvier 2013 un communiqué intitulé "Débat sur la fin de vie" dont voici l'extrait le plus significatif :

"L’euthanasie doit s’inscrire dans le mouvement de progrès et d’émancipation de l’homme face à sa destinée et spécialement à la souffrance, à la déchéance, à l’abandon qui accompagnent souvent la fin de vie. Une modification législative est préférable aux euthanasies clandestines et administratives, révélatrices de l’inégalité des patients devant les soins et insulte à la dignité morale des hommes....Il s'agit d'un vrai progrès en humanité...."

Assurément, si la méthode de travail est similaire à celle utilisée pour la légalisation de l'avortement, la stratégie de communication diverge nettement. Ainsi, ce n'est qu'en 1982 que le sénateur Henri CAILLAVET, plusieurs fois Grand Maître du Grand Orient révèle qu'une loge du GODF était le principal rédacteur du projet de loi VEIL telle que présenté à l'Assemblée Nationale le 26 novembre 1974. Notons qu'en cette même année 1982, Henri CAILLAVET est également l'un des principaux fondateurs et premier président de l'Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité dont le président actuel n'est autre que M. ROMERO, l'un des principaux promoteurs du mariage homosexuel. Oui, la culture de mort est une et indivisible : avortement, mariage homosexuel et euthanasie constituent pour tous les francs-maçons l'histoire "des libertés humaines essentielles dans l'histoire moderne" et des droits de l'homme fondamentaux. "L'avortement est-il un droit de l'homme ?" est précisément le thème du congrès de Laissez-Les-Vivre qui se déroulera le 16 février à l' ASIEM (Paris 7°)"