Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La religion de la République vient au secours des LGBT
Référendum : l'argument de Christiane Taubira ne tient pas

Les élus ont des comptes à rendre à près d’1 million de manifestants

D'Aymeric Pourbaix dans Famille chrétienne :

F"Cette manifestation, une des plus grandes depuis cinquante ans, n’était pas un baptême au sens chrétien du terme, mais une renaissance, un début de régénération, certainement.

Renaissance inattendue, car totalement en décalage avec l’image de la famille qu’en donnent les séries télévisées, où tous les choix se valent et où le sentimentalisme domine. Tous ces manifestants étaient la preuve joyeuse et pacifique d’une réalité conjugale et familiale qui constitue, envers et contre tout, le socle solide d’une société digne de ce nom. Signe visible aussi de cette France charnelle qui sort de son silence pour demander qu’on la prenne enfin en considération. France des familles, des écoles et des paroisses, soucieuse de ne pas laisser dilapider cet héritage à transmettre aux futures générations. France qui se relève, aiguillonnée par la parole libre et vraie de l’Église.

Certes, il reste encore à trouver une expression politique à cette formidable réaction populaire, née en dehors des partis. À l’avenir, il faudra qu’émergent de nouvelles figures, issues du secteur associatif. En attendant, cette mobilisation laissera des traces, et d’abord dans l’esprit des élus : lors du débat à l’Assemblée, les parlementaires devront se souvenir qu’ils ont des comptes à rendre à près d’1 million de manifestants ! Ainsi que les maires, qui eux joueront leur réélection en 2014.

Au plus haut niveau de l’État enfin, l’absence de réaction et le déni de réalité face à ce mouvement semblent pour le moment incompréhensibles. Conséquence d’un éloignement du pays réel ? Ou bien stratégie d’effritement progressif de tout ce qui constituait les protections de la famille : juridiques, aides financières, et désormais anthropologiques ? Dans ce dernier cas, François Hollande devra se souvenir qu’en Espagne, référence de ceux qui prônent le mariage « unisexe », le modèle libéral-libertaire de Zapatero a fini par échouer sur le mur des réalités."

Commentaires

COUROSSE Gaël

Bonjour,
Cela fait la quatrième fois que ma famille se déplace pour le retrait de ce projet de loi : le happenig d'Alliance Vita à Bordeaux (sans enfants), le 17 novembre à Paris (avec enfants), le 8 décembre à Bordeaux (avec enfants), et enfin le 13 janvier à Paris (avec enfants). Maintenant que nous savons que nous sommes nombreux, il faut donc passer à la vitesse supérieure ! Il faut occuper Paris nuit et jour, venir avec nos tentes et nos duvets chauds et dormir dans les rues en se relayant, 200 000 par 200 000, tous les deux jours, région par région ! Le gouvernement ne pourra pas supporter longtemps que des familles entières investissent Paris avec femmes et enfants ! Soyez certains qu'il se créera un grand élan de solidarité qui rendra l'inconfort du mouvement incroyablement porteur.
Vite, avant que la motivation ne s'étiole.
Il faut le retrait TOTAL de ce projet de loi et non un compromis quelconque.
GC

judikael

Des comptes certes a rendre a 1 million de manifestants, mais on rappelle trop peu que beaucoup sont aussi restes a la maison pour des questions pratiques, la sante, les enfants, le travail et se sont mobilises par d'autres moyens. C'est donc a bien plus d'1 million de personnes que les elus ont des comptes a rendre !

Bernard Mitjavile

C'est vrai que c'est lassant d'entendre les politiques socialistes resasser qu'en Espagne, la loi est passée et que tout va bien. L'Espagne traverse un déclin moral sans précédent depuis au moins deux décennies et maintenant une crise économique, les jeunes émigrent en Allemagne et on pense que c'est cela la modernité. Quel baratin enthousiaste on a eu dans les media autour de la "movidad"! Quel bel exemple à suivre!

Nicolas

Le problème c'est que nous avons défilé avec l'UMP, un parti qui n'a toujours eu de cesse d'expliquer que "ce n'est pas la rue qui gouverne", par exemple au moment de la manifestation sur les retraites.

Donc le PS a beau jeu de nous renvoyer maintenant l'argument. Même si certains d'entre nous étaient dans la rue dans les deux cas !

Guizmoet

@ Nicolas,
L'UMP et d'autres formations politiques ont défilé avec nous (alors que certains des mêmes formations se sont défilés, d'ailleurs), la belle affaire !
Aucun parti politique n'a été à la tête de ce mouvement qui n'a été que le fait de la population française apolitique qui en a assez de se faire traîner dans la boue...

Gisèle

N'empêche qu'en Espagne , beaucoup d'enfants adultes , sont retournés vivre chez leurs parents à cause de la crise ..
Famille .. famille chérie .....

trahoir

judikael,

Je crois que le ratio est de 1 pour 10 pour les manifestations de ce type.

C'est aussi des méthodes de calcul de la police spécialisée : plus la manif est forte, moins les gens ont l'habitude de manifester plus les "autours" sont nombreux.

Exemple : manif habituel de la CGT = 1 pour 2 ou 3, en gros ils viennent tous ou presque.

manif exceptionnelle = 1 à 6 / 10 selon les classes d'âges, CSP, etc.....

Ce qu'il faut donc retenir c'est que c'est bien plus d'1 million de personnes qui sont militantes sur cette question, ce qui ridiculise d'autant plus les ragots manipulatoires du pouvoir : car une de nos victoires est le ridicule du gouvernement qui se décrédibilise, TOUS ! Valls compris !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.