Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Quelle cause serait plus actuelle que celle du 13 janvier ?
« Je romprai avec la Françafrique », promettait le candidat Hollande

Commentaires

G

Un pas en avant, deux pas en arrière...

jpsouq

Et les autres pilules qui comportent les mêmes dangers ?

B.H.

L'idole contraceptive moderne commence à trembler sur ses bases...

Robert Marchenoir

Décision absurde. Soit cette pilule est nocive, et alors il faut l'interdire, au pire suspendre son autorisation en attendant d'en savoir plus. On le fait bien pour les OGM, qui n'ont jamais provoqué d'accidents chez les hommes.

Soit elle n'est pas nocive, et alors il n'y a aucune raison de la dérembourser. Enfin, si l'on suit la politique actuelle, qui considère la pilule comme un médicament remboursable.

C'est l'incohérence à tous les niveaux.

xenophon

L'apprenti-sorcier n'est-il pas entrain d'apprendre qu'il y a parfois des retours de
flamme diaboliques?
La pilule aura un goût terriblement amer!

C.B.

Madame le ministre, vous rappelez (opportunément) que la pilule est un médicament.
Auriez-vous l'obligeance de préciser la maladie qu'elle permet de soigner?

senex

[email protected] cher monsieur, en réponse à votre pertinente question, mme le ministre me charge de vous préciser que la maladie en question n'est autre que l'hétérosexualité.D'où l'importance économique et précautionnelle des unions homosexuelles (cqfd).A votre service, pour le meilleur des mondes.UBU

Amie5978

Ben, c'est normal pisque l'avortement est remboursé à 100% ! On peut en faire des BB, ils les tueront gratuitement pour nous libérer...

Oktavius

Eh ! Oui, Amie5978...les paires d'hommes et de femmes pourraient bientôt faire valoir leur droit à procréer, conditions absolument nécessaire pour pouvoir faire valoir son droit à ...avorter !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.