Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Une crèche "gender" en France
24 mars : occupation des Champs-Elysées

«Je connais vos peurs, mais je vous invite à vivre la réalité avec foi et espérance»

Le nouveau Patriarche de l’Eglise chaldéenne, S.B. Louis Raphaël Ier Sako, a célébré mercredi, en la cathédrale Saint Joseph de Bagdad, sa messe d’intronisation. Il a déclaré :

« Ce que nous avons vécu en termes de souffrance, de tribulation et de sang versé de nos martyrs peut, si nous le voulons, nous incorporer au mystère du Christ, nous aider à reconnaître la présence de Dieu parmi nous, renforcer notre espérance dans le fait que le Saint Esprit change et améliore les cœurs des hommes et des femmes. La tempête devra passer ».

« Je connais vos peurs, mais je vous invite à vivre la réalité avec foi et espérance. Vous n’êtes pas une minorité dans ce pays. Vous êtes ici depuis 2.000 ans et vous êtes à l’origine de ce pays. Avec les musulmans venus de la péninsule arabique, vous avez contribué à la construction de la culture arabe et musulmane au travers des traductions, des écrits et de la Beit Al-Hikma (la maison de la sagesse). Vous avez vécu avec eux le bien et le mal. Pourquoi le petit troupeau a-t-il encore peur ? (…). Ne vous isolez pas et n’émigrez pas, quelles que soient les pressions auxquelles vous vous trouvez soumis. Ceci est votre terre et la contribution que vous pouvez lui fournir ne dépend pas de votre nombre mais de votre attitude. »

Commentaires

chronophage

Être chrétien chaldéen, c'est un peu autre chose que de faire l'effort de manifester le 24 !

Clovis

Quel courage! Admiration et soutien pour lui et nos frères chaldéens.

Jean Theis

Le petit troupeau a peur parce qu'on l'arrête, l'emprisonne, le torture, brûle et vole ses biens, etc

Michèle

Merci de dire cela @ chronophage, pour remettre les pendules à l'heure et peut-être ramener à la décence quelques agités du bocal qui se prennent pour Moïse, Jeanne d'Arc...que sais-je encore?
Honneur à ces chrétiens si courageux et si fervents, dans l'exil comme dans le choix de rester...quand le choix est possible!
Ne les oublions pas dans nos prières.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.