Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Délogés par les forces de l'ordre pour un apéro pour tous sur les Champs-Elysées
Détournements de fonds au sommet de l'Etat

Le régime passera comme ont passé les autres

Extrait d'une homélie prononcée par l'abbé Le Coq (FSSP) :

"[...] « Vous êtes en ce monde mais vous n'êtes pas de ce monde ». Telle est cette contradiction qui finalement n'en est pas une à laquelle le Christ nous convie...

A l’heure où une loi honteuse vient d’être votée, ces questions de la bonne attitude dans la vie : (en même temps impliqués sur la terre et en même temps tournés vers le Ciel)  prennent une saveur particulière pour nous! Nous qui avons manifesté toutes ces dernières semaines contre la destruction de la civilisation (puisque c’est ainsi que le garde des sceaux avait annoncé la loi nouvelle : « comme un changement de civilisation »).

Nous avons contesté, nous avons usé le pavé de Paris, nous avons prié devant le Sénat, nous avons veillé aux invalides, nous avons affronté les gaz et les coups. Certains ont subi la prison.

Comme au temps des autres persécutions nous avons tenu bon et nous sommes restés là. Certains sont tombés. Mais les survivants ont comblé les espaces vides laissés sur les remparts.  Et pour les prochains combats nous y serons encore.

Et le régime passera comme ont passé les autres. Car ces régimes pseudo-modernes, (qui sont « structures de péché » comme disait Jean Paul II) ces régimes : arguant du droit, arrogants dans leurs droits, se sont tous fracassés. Des anciens totalitarismes depuis Néron jusqu’aux paradis soviétiques : il ne reste rien… Et nous sommes toujours là.

L’histoire nous le montre. Ceux qui vivent dans la perspective de l’Eternité gagnent toujours contre les jouisseurs du Temps présent. Ceux qui jouent aux apprentis sorciers et prétendent se faire « comme des Dieu » et décident ce qui est bien ou mal : ils sont tous tombés de leur piédestal. Statues brillantes certes ! Mais bien trop fragiles en face de Dieu.

Parfois, souvent, les oligarchies dominantes ont pensé gagner. Mais elles finissent (toujours trop tard)  par se rendre compte que le combat qu’elles mènent est un combat perdu car leur quête n’est une quête terrestre, temporelle.

Et que notre Cause à nous vient du Ciel et y mène.

Souvenons nous des textes du Livre de la Sagesse ( qui sert pour la Messe des Martyres) « Les justes se lèveront avec une grande assurance contre ceux qui les auront mis dans l’angoisse. A cette vue les méchants seront troublés par une horrible frayeur, et ils seront stupéfaits. Et à la fin, ils diront en eux-mêmes, saisis de remords, et gémissant dans l’angoisse de leur cœur : Voici ceux que nous avons outragés à l’époque.  Insensés que nous étions ! Voilà qu’ils sont comptés parmi les fils de Dieu » ( Sagesse, V, 1 ss)

Nous sommes dans un temps de combat. Alors combattons ! Et que notre vie serve la bonne Cause. Mais choisissons le Bon Combat. Celui dont parle Saint Paul à la fin de sa vie : « J’ai mené le bon combat : j’ai maintenu la Foi ! »