Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Lobby LGBT chez les journalistes
Avant la maternelle, «63% des enfants "échappent" à l’influence d’une action publique»

Des nouvelles d'En Marche Pour Tous 35

Les marcheurs partis de Rennes pour arriver dimanche à Paris poursuivent leur périple. Ils ont assisté hier à Chartres à la messe du pèlerinage de Chrétienté.

On m'informe que les contrôles policiers s'accentuent. Absents au départ, ils ont vraiment commencé à partir de la fin de la Mayenne, les forces de l'ordre n'hésitant pas à débarquer dans les propriétés privées qui hébergent les marcheurs pour la nuit, pour y relever l'identité de tout le monde ! Samedi, alors qu'ils étaient accueillis chez un prêtre, les gendarmes ont frappé au carreau, avertis du lieu d'hébergement par des voisins (CQFD). Ils ont trouvé non pas une cinquantaine de marcheurs, mais une bonne quinzaine de personnes pieusement rassemblées, assistant à la Messe.

Sur la quinzaine de marcheurs, il a fallu que les 3 pères de famille de 8 enfants répondent de l'identité des dangereux perturbateurs. Les dangereux intéressés ayant en moyenne 3 à 8 ans... Dimanche, il y a eu 3 contrôles d'identité dans la même journée : un à 10h, un à 15 heures et encore un autre à 16h35.