Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Ecrivez à votre député pour défendre l'embryon
Un nouveau groupe de veilleurs est né à Carpentras

L'avortement, c'est un sévice quand c'est sur une jument

Lu dans Minute :

"Le 29 mai, une infâme avorteuse (présumée), infirmière qui plus est, comparaissait devant le tribunal correctionnel de Limoges. Elle est soupçonnée d’avoir pratiqué une vingtaine d’avortements par injection… sur les juments du haras de son ex-compagnon. Pour ces « sévices graves envers des animaux domestiques », le parquet a requis contre elle six mois de prison. Les enfants humains n’étant pas encore considérés à l’égal des équidés, leur élimination pose évidemment moins de problème. On achève bien les hommes..."