Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Attaque contre l'autoentreprise : l'idéologie socialiste imbécile
Un membre du PS condamné en Tunisie pour atteinte aux bonnes moeurs et à la pudeur

Succès des mariages à l'église au Japon

Lu dans La Croix :

"Au Japon, un pays qui compte moins de 1 % de chrétiens, près de 60 % des couples se marient pourtant à l’église. [...] Depuis 1975, le Vatican accorde le droit aux paroisses japonaises de bénir les unions de non-catholiques. Une autorisation exceptionnelle, accordée à de rares pays, qui visait à évangéliser et présenter aux Japonais une image positive de l’Église. Une cérémonie ad hoc, qui n’est pas un sacrement mais une simple bénédiction, est mise au point pour les couples non baptisés. Avec, notamment, l’ajout de la prière de saint François, qui semblait « plus adaptée aux sentiments des Japonais », explique le P. Garralda. « La mission de l’Église est d’accueillir ceux qui frappent à sa porte à ce moment clé de leur vie qu’est le mariage, précise une brochure éditée par l’association des évêques du Japon. L’Église leur révélera le sens profond du mariage et bénira leur union. »"

Commentaires

c

Cette information arrive opportunément pour encourager les "couples" unisexes à demander une bénédiction (même si la logique fait supposer qu'il n'y a pas de bénédiction quand il ne s'agit pas d'un "couple" selon la Bible "homme et femme, Il les créa.

ID

Il ne faut pas crier victoire trop vite, il y a sans doute de la sincérité dans la démarche, mais aussi un juteux commerce et un phénomène de mode dont les Japonais sont friands...

Critias

Si je puis me permettre, et sans être un fin connaisseur du "dossier", je tiens tout de même à signaler qu'il n'y a pas forcément lieu de se réjouir pour les catholiques : il s'agit avant tout d'une sorte d'effet de mode, le christianisme étant au Japon ce que le Bouddhisme est en Occident : quelque chose de "cool", "hype", "dans le ton", "trolaclasse". Et particulièrement en ce qui concerne les mariages à l'Église. A cela il faut encore ajouter que la mentalité japonaise prédispose à une sorte de "shopping spirituel", pour ne pas parler de syncrétisme, toujours préjudiciable à la pureté de l'enseignement initial.

DIA

Pour avoir vécu quelques mois là-bas, on m'a expliqué que les Japonais sont très friands des mariages dans des église pour l'image à l'américaine que cela véhicule... Il y a d'ailleurs partout des "églises" qui ne sont faites que pour ce genre de mariage (avec tapis rouge, fleurs, et ambiance Las Vegas)
On m'a dit aussi que bien souvent n'importe quel Blanc peut s'installer là-bas comme pasteur protestant et organiser ce genre de cérémonie kitschissime...
Après ce que j'ai vu ne concerne que des temples protestants, je ne sais pas comment cela se passe dans l'Eglise catholique...

Réunion

Le Seigneur prend les gens là où ils sont. Heureusement d'ailleurs parce que avec les français sinon il aurait du mal ... :)

Professeur Tournesol

Ici beaucoup se marient à l'église par tradition, pour faire plaisir aux grands parents, pour le ceremonial, le mariage civil étant froid et administratif. Beaucoup de mariés n'avaient guère mis les pieds à l'église depuis leur baptême, et certains ne font même pas baptiser leurs enfants. En France comme au Japon, ça peut être une occasion d'évangélisation, mais ne surinterpretons pas ces statistiques.

jejomau

Moi, je crois que je vais m'abonner à "La Croix" finalement. Je suis vraiment épaté par Antoine Peillon (journaliste à "La Croix") qui ne lâche pas le morceau!

Il nous faut de vrais journalistes comme lui !

IdG doit s'étrangler en me lisant... Et pourtant.... Tout bon travail mérite récompense !

loghorrée

Folklore ou foi?

Meiji

J'espère que les japonais ne se laisseront pas envahir par ce culte étranger et qu'il le traiteront avec la même méfiance qu'ils traitent l'islam.

Il serait bon que le christianisme soit totalement interdit dans les pays qui ne sont pas culturellement et historiquement chrétiens.

Rémi

Ne vont-ils pas à l'église comme ils iraient à Disneyland? Je ne suis pas certain qu'il faille s'en réjouir.

JEAN PAUL

Voila qui pourrait permettre a des "zomos" de venir faire leur marché des cérémonies. Comment, ensuite, refuser de "bénir" n'importe quoi. Je pense que ce type de comportement de la part de l'Eglise, s'il est avéré va nous entraîner dans la spirale des revendications sans fin. Et, bien sur, seuls les catholiques seront accusés de discrimination s'ils refusent.

Manu

Bon, moi ça fait 20 ans que je vis au Japon, je m'y suis marié et j'y élève mes enfants en catholiques, et j'aide du mieux que je peux dans ma paroisse, une paroisse "locale", pas d'expatriés. Et mon épouse qui au départ n'était pas catholique sera baptisée cet été.
J'avais déjà repéré cet article de la croix ... Qui m'a bien fait rigoler ! C'est caricatural, manifestement l'auteur du texte est ... journaliste. Car manifestement cette personne n'y connait rien.
Les chiffres, déjà, sont faux. Les chretiens sont plus de 3%. 1% c'est pour les catholiques Romains. En augmentation tout de même, car ils font largement plus d'enfants que la moyenne.
Et contrairement à ce qui est dit dans les commentaires ci dessus, les catholiques ici sont très pratiquants. À ma paroisse l'église est pleine tous les dimanches et parfois même le samedi. C'est très animé. Je suis pourtant dans une paroisse de japonais, pas d'immigrés brésiliens ou philippins. Des fois on ne peut même pas s'asseoir. Et j'ai jamais vu la messe durer moins d'une heure et demi. C'est plutôt presque 2 heures, ce qui fait râler mes ados d'enfants !

Ce que raconte prof tournesol ne tient pas debout car en fait il n'y a pas de mariage civil au Japon ! C'est simplement un contrat qui doit se rapprocher de ce qui se fait chez le notaire en France. On ne pas devant personne, on a juste à envoyer des papiers tout prêts, signés, à la mairie de quartier. Le mariage ici est donc TOUJOURS religieux, généralement d'apparence chrétienne car, c'est vrai, ça fait plus waltdisney que chez les shintoïstes. Mais ici au moins, il n'y a pas un État laïcard qui se serait accaparé le Mariage. Non, ce sont plutôt des "wannabee-Brad-Pitt" qui débarquent des US ou d'Australie, se font passer pour des pasteurs protestants alors qu'ils n'ont pas dû souvent lire la Bible et qui ouvrent ce que j'appelle des"usines à marier", et c'est parti, v'là que je me fais mon petit commerce ...
Par contre on a de plus en plus de jeunes qui viennent à notre paroisse et qui demandent quelque chose de plus authentique. Et dans ce cas ils font fréquemment une démarche assez authentique. C'est pas encore la foule mais ils sont en augmentation. C'est vrai aussi qu'on fait moins de business donc on est moins chers ! Mais ils suivent la préparation très très sérieusement, je vous assurer. Il est assez fréquent qu'on les voit revenir pour une préparation à la communion.

Réunion

merci à jean paul, très intéressant

Nicolas

Parler de phénomène de mode est excessivement réducteur et condescendant, même si cela existe aussi. Le Japon s'assimile les choses sans trop se poser la question de leur contexte originaire et est volontiers syncrétiste en religion. On y naît shintoïste et y meurt bouddhiste. Que dans un nombre de cas croissant l'on s'y marie à l'église peut sembler étrange à des catholiques dont la religion semble exclure de fait ce syncrétisme, mais la sincérité de la démarche est loin d'être exclue, en faisant aussi la part d'une religiosité asiatique, c'est à dire jamais loin d'un certain utilitarisme social.

De plus le Japon est aussi, comme le rappelle Manu dans son commentaire, un pays où il existe un minorité catholique très ancienne, qui a donné de nombreux martyrs, et très remarquable.

Michèle

Dans un autre contexte on pourrait peut-être avoir (prudemment) une vision positive de cette pratique, mais dans la confusion et la folie où nous sommes : attention casse g.....!

nico

C'est pas très éfficace leur méthode, après 30 ans de "succés", on a toujours un minuscule petit pourcentage de catholique... Si tout ce qui les interesse c'est le mariage, et si on peut se marier à l'église sans être baptisé, à quoi bon se baptiser?

nico

La mission de l'église c'est d'annoncer la bonne nouvelle et de sauver les âme, pas de faire plaisir aux gens avec des belles cérémonies...

Jean Theis

Ce que je crains dans cette affaire c'est que les mariés gays demandent aussi une "simple bénédiction" qui sera présentée néanmoins dans leurs médias comme, sinon un sacrement, au moins une cérémonie dans l'église catholique.

Et ainsi benoitement on arrivera à des mariages contre nature à l'église.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.