Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Libération n'a pas l'esprit très éveillé
Profanation satanique à la Roche-sur-Yon dans la plus grande indifférence

Une enseignante entretenait une relation avec une élève de 12 ans

Récit dans cet article qui se termine avec ces propos d'un magistrat :

"La justice sera peut-être clémente. Cette histoire est différente de la pédophilie masculine, associée à la violence de la pénétration et qui accable les jeunes garçons abusés."

C'est surtout traité bien différement qu'une histoire avec un prêtre... L'enseignante a été laissée en liberté sous contrôle judiciaire, avec obligation de soins et interdiction d'entrer en contact avec son collège et son ancienne élève. Elle est convoquée devant le tribunal correctionnel le 3 juin.