Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Prochaines veillées
Pause sourire

Un coup d'Etat militaire ce n'est pas "Sissi impératrice"

Pourquoi personne dans nos bonnes vieilles démocratie n'ose appeler par son nom ce qui s'est déroulé hier en Egypte ?

"Quand l’armée renverse un gouvernement démocratiquement élu, cela s’appelle un coup d’Etat militaire.

C’est ce qui s’est passé hier en Egypte. Mais personne dans la communauté internationale, ou dans la presse mondiale de la pensée unique, n’utilise l’expression « coup d’Etat militaire ». Cela va de l’enthousiasme face ce nouveau pas en avant du magnifique printemps arabe, à une vague inquiétude sur ce qui va maintenant se passer.

L’armée a donc mis son ultimatum à exécution : elle a arrêté et incarcéré le président Mohammed Morsi et quelques autres personnalités, a suspendu la Constitution, pris le contrôle de tout ce qu’elle ne contrôlait pas directement, lancé des mandats d’arrêt contre quelque 300 responsables des Frères musulmans… comme on pouvait le voir les jours de crise sous le gouvernement du général Moubarak.

Morsi a été viré par le général Sissi, qu’il avait nommé il y a un an commandant en chef de l’armée, président du conseil suprême des forces armées et ministre de la Défense. Celui qui est maintenant considéré comme le sauveur de la démocratie grâce à un coup d’Etat militaire était alors jugé trop proche des Frères musulmans… On n’est jamais trahi que par les siens. On sait d’autre part que Sissi, formé en Angleterre, puis à l’école de guerre de l’armée américaine de Pennsylvanie, a des liens étroits avec le Pentagone…

[...] Que peuvent donner de nouvelles élections ? Il convient de regarder du côté de ceux qui ne disent rien et qui, avec une exquise discrétion de violette, attendent tranquillement leur tour : les salafistes, dont le score totalement inattendu (24%) avait été l’immense surprise des législatives. Si les Frères s’effondrent, ce sont les salafistes qui tireront les marrons du feu. Car, en dehors de la place Tahrir et des quartiers résidentiels d’Alexandrie, l’Egypte, ce sont les imams de l’Egypte profonde. Lesquels sont de plus en plus fondamentalistes.

En attendant, vive la démocratie…"

Commentaires

LB

Tout simplement parce que cela pourrait donner des idées. Mais rassurons-nous le pays des droits de l'homme est bien sous influence.

Saint-Plaix

Il est symptomatique de constater que l'appréciation des coups d'état militaires est à géométrie très variable dans les médias occis-dentaux...
Ainsi, en Grèce, en Birmanie, un coup d'état militaire et une junte au pouvoir c'est "l'image de l'abomination"...
En Egypte, c'est devenu l'image de la "libération"...
Déments-crasseux que de crimes sont commis en vos noms...

jacky.a

"Un coup d'Etat militaire.."

En regardant à la TV la place Tahrir...
je rêvai....j'imaginai...
En France...
Une foule...qui noyait Paris...
Flamby...comme au monopoly...en case...Prison
Pierre Bergé...pas une "tune"...avec un billet "verser 20 000€" pour sortir de prison...
Les assos...du type "Act" et "SOS"...
délocalisées en Guyane...avec la "loi Taubira"...mise au panier!
Et cerise sur la gâteau...
les élu(e)s...des mandats d’arrêt contre quelque 500 responsables des UMPS…
pour"non assistance à la France en danger"...
Et...
dans la réalité...
certains de nos politiques et grands vizirs
n'ont-ils pas transpiré de ce même rêve!

sylvain

bonjour,
il y aurait un petit rectificatif à apporter,
à Toulouse les deux prochaines veillées des veilleurs ne seront pas les 10 et 17 juillet,
elles sont actuellement programmées pour les 8 et 17 juillet 2013.
(pour faire confirmer vous pouvez les contacter à l'adresse: [email protected], ne publier cette adresse (pas plus que la mienne) qu'avec leur accord))
meilleures salutations

Colibri

Moubarak déjà de retour ? ou son fils, ou un fils spirituel ?
Voilà le résultat de ce système pseudo-démocratique qu'on impose dans le monde, souvent à coup de bombes ou de coups d'états pilotés.
La moitié majoritaire impose son point de vue à l'autre et de toute façon les élus sont au service d'intérêts privés.

3/6 – L’élection n’est pas la démocratie
L’élection permet essentiellement de choisir parmi des candidats déjà présélectionnés par des partis politiques
Une campagne électorale coûte cher, se faire élire coûte très cher, le soutien de puissances d’argent est indispensable
Obtiennent donc des pouvoirs sans contre-pouvoir les membres d’une caste politique qui forment une oligarchie et sont redevables de leur élection à des puissances d’argent
La véritable démocratie n’utilisait pas l’élection mais le tirage au sort pour choisir ses représentants
De plus la véritable démocratie confiait des pouvoir limités à ses représentants pour un mandat court
Et enfin la véritable démocratie organisait des contre-pouvoirs efficaces[..]

4/6 – Au cœur du problème notre constitution
La constitution doit établir les limites du pouvoir protectrices de l’intérêt général
Notre constitution a été écrite par des élus et des hommes exerçant le pouvoir
Il y a conflit d’intérêt : celui qui a le pouvoir ne doit jamais déterminer les limites de son propre pouvoir
Toute personne intéressée au pouvoir ne doit pas participer à la rédaction de la constitution
La constitution doit donc être écrite par le peuple puis votée par lui.

Ecouter ce que Chouard pense de nos pseudo-démocraties représentatives.

Vincent

Ce ne peut pas être un "coup d'état", sinon le Sénat US supprime le milliard de $ donné à l'Egypte. Obama a bien demandé au Général Sissi de soigner sa communication :). Et comme l'Egypte a bien besoin de ces sous - tout comme les Etats-Unis ont bien besoin de garder un oeil sur ce pays -, tout le monde s'arrange. Et le peuple trinque...

Michel

Ce que la Presse "française" bien-pensante ne dit pas non plus, c'est que 80 cas d'agressions sexuelles "en réunion" ont été répertoriées sur la Place Tahrir hier soir...!! Référence : BBC et AlJZR

Milan

Les pays arabes sont imperméables à la "démocratie". L'armée, voilà ce qui leur faut. De toute façon, c'est la dictature (militaire ou civile), ou les "Barbus". Je préfère la dictature - au moins, les Chrétiens seront à nouveau épargnés.

Jean Theis

A midi j'ai entendu sur 3 radios la dénomination "coup d'Etat militaire". Je ne vois pas l'intérêt de nier ce fait.

jean-Etienne

Permettez-moi de faire le parallèle entre Hollande "le chef de la nouvelle religion laique"qui veut imposer sa foi (avec un petit f )et Morsi.....

Nantais

Le journal Ouest-France a bien titré sur "un coup d'état militaire"

François

Je rejoins Milan qui s'exprimait plus haut... Paradoxalement nos amis chrétiens coptes respirent un peu mieux depuis quelques heures... Et ils nous annonçaient d'ailleurs avec enthousiasme depuis plusieurs jours la chute inéluctable de Morsi, "grâce à Dieu"... Ceux qui croient ou plutôt s'efforcent d'identifier un 'sens de l'histoire' au coeur des récentes révolutions arabes tombent dans le même orgueil que les extrémistes LGBT qui sont convaincus d'être du bon côté du manche de ce même 'sens de l'histoire' ... Le seul à donner un sens à l'histoire c'est le Christ: la démocratie est fille encore fragile de civilisation chrétienne, ne peut fonctionner que si elle est constamment irriguée par la sainteté des meilleurs... En deçà et au delà de cette irrigation, et malgré la sacralisation dont elle fait l'objet au sein de notre société déclinante, la démocratie rime avec tyrannie: tyrannie de la morale en mode extrinsèque version charia 'démocratique', tyrannie de l'extirpation de la morale naturelle au profit de l'individu en mode immédiateté/'authenticité' intégrale version frères*** ou LGBT...

mehdi mountather

L'application de la charia islamique est un ordre d'ALLAH pour les gouvernements de monde entier satan et ces amis contre ces meilleurs amis ces généraux égyptiens arabes et leurs sympathisants imaginer le coran n'est pas en arabe 100%des cannibales ils ont dépasser leurs idoles pharaon la fin de pharaon par un tsunami c'est loin le tsunami de Japon 2011 aujourd'hui ALLAH extermine ces pays arabes leurs généraux leurs marionnettes Gia Qaida Aqmi par des volcans tsunamis forts séismes déluge crash d'avion l'Arabie saoudite et l'Iran les vrais ennemis de l'islam pire qu'israél les pays qui ont adopter le mariage gay ne seront pas épargner par ces cataclysmes qui vivra verra un arabe sans coran pire qu'un chien enragé la preuve Bachar assed Kadafi Nezar Chakib khalil si la fin du monde aux non musulmans de convertir a l'islam pour éviter l'enfer et ces criminels arabes a l'enfer

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.