Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les attentats musulmans signent l'échec de la lutte contre le terrorisme
L'église du port de Nice profanée

Commentaires

Denis Merlin

Ces questions d'énergie ne sont qu'un prétexte. Le vrai ressort se situe au niveau du fanatisme religieux. Nous ne sommes plus au début du XXe siècle...

Colibri

c'est aussi un prétexte pour se défausser et nier le rôle d'israel dans la région et son intérêt sécuritaire et colonialiste de voir l'axe chiite démantelé.
Pas très franc du collier.
Et rien de neuf, dès le début du conflit des articles soulignaient ces enjeux énergétiques.

Colibri

La Syrie n'est pas un passage obligé, et s'il y a du gaz offshore, ces gazoducs ne sont plus vitaux. Alors pourquoi insister autant pour détruire la syrie si ce n'est dans les intérêts d'israel.

RC

A Denis Merlin : non, c'est plutôt l'affrontement religieux qui est le prétexte.
A Colibri: non, Israël n'a pas intérêt à ce que la Syrie tombe aux mains des islamistes sunnites. Au contraire, son intérêt est qu'il y ait un axe chiite fort pour contrebalancer les puissances sunnites de la région, en premier lieu l'Arabie saoudite.
Contrairement aux grands discours de l'un et de l'autre, Israël et l'Iran sont des alliés objectifs.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.