Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Parodie de mariage, violence "conjugale" et atterrissage en prison
La dévastation du tissu fondamental de la société

UMP : Quelle attitude adopter en cas de duel PS-FN ?

Lu dans Le Figaro, qui retrace l'historique des alliances :

"Trois camps s'opposent au sein du parti [UMP]. Celui des «historiques», composés essentiellement d'anciens chiraquiens, pour qui la perspective du front républicain ne peut être dépassée. La ligne officielle du parti, représentée par Jean-François Copé, est celle du «ni-ni»: pas d'alliance avec le PS, ni avec le FN. Les représentants de l'aile droite de l'UMP, enfin, sont persuadés qu'il faut arrêter de «diaboliser» le FN. «Nous avons de plus en plus de difficultés à expliquer qu'il y a une frontière infranchissable entre l'UMP et le FN, et donc pas d'alliance possible, notre seule solution est de changer complètement de tactique», estime Thierry Mariani, de la Droite populaire. Ils ont trouvé dans leur combat un allié inattendu en la personne de François Fillon. Les sympathisants UMP, eux, évoluent également: 70 % sont désormais pour une «normalisation» du parti de Marine Le Pen et 49% d'entre eux sont favorables à des alliances au niveau local, selon l'Ifop. Ils n'étaient encore que 32% en 2010, selon le même institut."

Commentaires

errant

L'UMP reste désespérément prisonnière de ses vieux démons, alors que le front républicain est un leurre.
Pourquoi préférer des alliances avec ceux, qui sont toujours et encore des marxistes ?
Beaucoup d'électeurs du FN partagent pourtant les valeurs de ceux de l'UMP: famille, ordre, respect de la loi etc...
N'y a-t-il pas dans ces conditions de la place pour des alliances ponctuelles au niveau local avec le FN plutôt qu'avec le PS et ses alliés gauchistes ?

bart

Les français ont répondu non au référendum sur l'entrée de la france dans l'europe.

Philip Dru

Ne vous trompez pas de débat. Si vous êtes attaché aux valeurs traditionnelles ou conservatrice et que vous vous croyez donc de droite, vous n'êtes certainement pas UMP. Les grandes réformes faites par le RPR-UDF-UMP ces 40 dernières années ont été faites systématiquement contre votre volonté et contre votre intérêt: Loi Rothschild, Loi Veil, Regroupement familial, Traité européen... Ecoutez donc Asselinau ou Hillard et vous comprendrez que ceux qui à "droite" comme à "gauche" prétendent vous servir vous trahissent systématiquement depuis 40 ans. La pantomime gauche/droite est une sinistre farce. Les "socialistes" français défendent autant les "travailleurs" que la "droite française" défend les patriotes. Il faut être très pleutre pour continuer de faire semblant d'y croire. Le FN a le mérite de ne jamais avoir été au gouvernement et il est le seul à défendre les intérêts nationaux. Maintenant, je n'y crois pas plus. Et selon ses goûts je conseillerai à chacun d'aller à la pêche, au champignon ou en ballade en famille, il perdra beaucoup moins de temps que dans un bureau de vote. Discuter politique dans le cadre du système actuel c'est simplement débattre de la sauce à laquelle nous sommes dévorés.

N-B VC

Un seul mot d'ordre, faire mordre la poussière aux pharisiens de l'UMPS, les ruiner comme ils nous ont ruiné, les humilier comme ils nous ont humilié.

A.F

Non, l'UMP n'est pas prisonnière de ses vieux démons. L'UMP est parfaitement cohérente et applique sa stratégie: diviser les cathos en ostracisant Civitas, B. Bourges et autres, diviser les patriotes en ostracisant le FN, ostraciser Vanneste, etc.
Maintenir une pseudo-opposition avec le PS alors qu'ils sont alliés de fait. Rappelons que la loi Taubira est une loi votée par l'UMP et le PS. Et la LMPT devrait le rappeler plus fermement.
Il est naïf de croire que cette stratégie est un hasard.
Non, l'UMP n'est pas incohérente. Si l'UMP a un problème c'est parce que les électeurs UMP en ont marre de cette stratégie.

P.R.

C'est un résumé objectif des trois tendances. La pire est celle des chiraquiens qui appellent à voter socialiste contre le FN. Le ni-ni est un moindre mal mais la seule vraie bonne position est la troisième qui reconnaît qu'il est possible de voter FN (et en secret est favorable à une alliance, au moins au niveau local).

Quant au thème de l'équivallence PS-UMP, c'est un mensonge. Certes l'UMP gouverne très mal et nuit au souvent au pays et il faut espérer un autre parti pour la France ; mais dans des proportions nettement moindres que le PS, toute l'année qui vient de s'écouler en est la preuve, pas seulement pour le mariage gay, l'explosion des impôts, la propagande renforcée et refinancée pour l'avortement, l'explosion des naturalisations, la suppression des peines de prison... Le thème de l'UMPS est un thème de propagande qui ne prospère qu'à cause du relativisme et de l'absence de réflexion objective. Pécher un peuet pécher beaucoup ou pécher beaucoup et pécher énormément, ce n'est pas la même chose. Donc laisser le PS gouverner c'est aider le Mal à faire encore plus de mal qu'il n'en a déjà fait et ne pas voter, c'est se laver les mains au sujet de ce qui se passe vraiment dans le pays, ce n'est pas bien.

Pour le FN, le fait qu'il soit anti-immigration et donc anti-islamisation est ce qui peut motiver un chrétien lucide à voter pour lui. Mais ce parti n'est plus ce qu'il était depuis qu'il a abandonné l'idée d'interdire l'avortement et celle d'établir la liberté scolaire. Ces deux points sont fondamentaux.

Il faut souhaiter que le FN et l'UMP se droitisent l'un et l'autre, le premier pour redevenir ce qu'il était, le second pour devenir ce qu'il doit être et être en accord avec les aspirations de ses électeurs et sympathisants, favorables à l'union des droites.

L'union des droites, qui n'implique pas forcément de participation gouvernementale est pratiquée et l'a été dans plusieurs pays européens : Danemark, Autriche, Italie, Pologne, Hongrie... Tout doit être fait pour amplifier cette tendance.

On peut aussi espérer l'émergence d'une force nationale-conservatrice, économiquement anti-socialiste, sociétalement chrétienne et patriotique.

HS

Autrement dit le ni-ni ou "tout sauf le PS"? L'exaspération croissante pousse une proportion croissante à la deuxième option, c'est logique.

re

N'en déplaise à ceux proches du FN qui s'expriment dans ces commentaires, la dislocation de l'UMP c'est la réélection à coup sûr du candidat socialiste en 2017.
Il faut mieux un combat Fillon / Hollande qu'un combat MLP / Hollande que celui-ci attend. Après les gamelles que le gouvernement socialiste aura obtenu en 2014 et 2015, c'est la chance unique pour Hollande d'être réélu.
Certains semblent avoir oublié 2002 : 82,21 % pour Chirac contre 17,79 % pour Le Pen.

chouan 12

beaucoup semblent oublier que Chirac n'a jamais été de droite

Phil

Bien sur, Hollande a une chance d’être réélu en 2017 face à un duel Marine le PEN
ça sera une sanction de plus pour l'UMP
qui apparemment se moque du peuple FRANCAIS
On l'a vu pour le référendum traité de Lisbonne
Nous avons élus Sarkozy pour une vrai politique de droite et cela n'a pas été le cas
Hollande sera certainement réélu et nous dépasserons les 100% de déficit du PIB
et la FRANCE sera plus qu'en faillite.
C'est ce que Marthe robin nous a prédit.
Tant que nous ne serons pas vraiment à terre les politiques ne se mobiliserons pas car il y a encore un peu d'argent pour eux, et les autres ils s'en moque!

piques-à-sots

Refuser tout accord entre UMP et FN revient à faire du syndrome de Stockholm un état permanent avec les conséquences afférentes ...il est curieux de voir à quel point les progrès en ophtalmologie ne sont pas utilisés par certains !

cad

Toutes les tentatives de concurrencer le FN portées par de brillantes personnalités: MEGRET,LANG ont échoué et le FN reste l'ennemi mortel de l'umps et des staliniens ,meme si le charisme de Marine n'est pas la tasse de thé de tout le monde ,elle est actuellement la seule dirigeante apte à faire élire des nationaux dans les municipalités.tout ce que le menhir avait malheureusement négligé et qui est le point de départ de la reconquete.L'ump n'est plus qu'un parti de gauche libérale sans programme et sans leader.

Guillaume

Comme l'UMP ne comprend que le rapport de force, il faut voter FN-RBM dès le premier tour.

Guillaume

L'UMP, appliquant les vieilles méthodes de la gauche, continue de diaboliser le FN pour éviter que les voix fuient vers ce parti. L'UMP sert les intérêts électoraux de ses dirigeants, pas la France.

DESMOULINS MARIE-CLAIRE

l faut voter FN au premier tour. Par contre là où je suis (Bourg les Valence 26) c'est toujours le PS qui l'emporte alors comme c'est un sénateur-maire = CUMUL DE MANDAT je n'irai pas voter du tout comme çà ce maire comprendra ce que je veux lui faire passer comme message

nedelec

...et bien les ni-ni condamnent la France à mort sanglante...

nedelec

Ne pas voter est un très mauvais calcul...
il faut voter FN aux deux tours...
Pas de c..illes...
ceux qui disent voter FN au premier tour et pas au second..
plus le moment de jouer les vierges effarouchées...!

roger

Votez FN aux 2 tours.

majacquet

Mais comment peut-on encore aujourd'hui envisager des alliances entre UMP et FN ou de voter UMP après toutes les couleuvres que l'UMP a fait avaler au peuple Français depuis tant d'années ...!!!

Pour moi, dans l'état actuel des choses, ça sera FN ou rien du tout !

Martine

Une bonne fois pour toutes, il faut arrêter de penser que l'UMP est un parti de droite et que le FN est d'extrême droite. C'est ce qu'on veut vous faire croire. Le FN est certes, populiste, mais n'a rien à voir avec l'image de "fachos" qu'on s'évertue à lui donner.
Premièrement, le facisme est une branche du parti socialiste italien.
Deuxièmement, le nazisme, c'est le national-socialisme.
Deux partis de gauche!
Depuis la 3ème république, le seul parti qualifié d'extrême droite et s'en revendiquant fut celui de l'Action Française, et encore.... la chose est plus complexe si l'on ne se remet pas dans le contexte de l'époque; c'est une question de positionnement à l'Assemblée : les royalistes à droite, tout au bout des bancs. Les français ont malheureusement une courte mémoire. Monsieur Miterrand, tout socialiste qu'il fût, a toujours refusé de reconnaître la responsabilité de l'état français dans la déportation des juifs, ce que s'est empressé de faire Monsieur Chirac aussitôt élu. Ce triste sire a même eu le culot lors d'un voyage officiel, de sommer les américains de retirer une plaque à la mémoire du Maréchal Pétain lequel, durant la 2ème guerre mondiale était le seul interlocuteur reconnu et soutenu par F. Roosevelt comme chef de l'état français. Même Marie-France Garraud a déclaré désabusée, de son poulain Chirac "qu'il était fait du marbre dont on fait les bidets"... Et c'est au parti et à ces hommes, issus du RPR que des français ont encore la naïveté d'accorder leur confiance? Tout ce système républicain est pourri depuis la base. Bâti sur le sang des martyres, du peuple de France qui n'avait rien demandé, livrés à des psychopathes. Votre seule liberté face à ces monstres et à leurs descendants idéologiques, c'est votre bulletin de vote. Servez-vous en à bon escient!

DESMOULINS MARIE-CLAIRE

Oui il faut voter FN aux deux tours.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.