Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



C'est arrivé un 28 octobre...
Elles louent leur ventre : enquête dans l'antre de la marchandisation du corps

"Je rappelle volontiers que le parti nazi, ça voulait dire « national socialiste », d’accord ?"

Quand Michel Fugain défend Jean Roucas :

"Invité mardi des Grandes Gueules de RMC, le chanteur a livré le fond de sa pensée :

«Je le dis, il a parfaitement raison, on n’a aucune raison de lui interdire quoi que ce soit. Il a des idées, il les défend. Après, que les gens considèrent qu’elle soient bonnes ou pas, c’est le problème des gens. Mais interdire à un humoriste de travailler sous prétexte qu’il défend tel ou tel type d’idées… ».

Bref, Michel comprend que Jean Roucas s’insurge, et ce, même si les idées qu’il défend sont celles du Front National :

« Le Front National, il avance depuis tout le temps. Il semble qu’il réunisse des suffrages supplémentaires d’année en année. La question s’est posée il n’y a pas tellement longtemps : est-ce que c’est un parti d’extrème-droite, ou pas ? […] Je rappelle volontiers que le parti nazi, ça voulait dire « national socialiste », d’accord ? C’est-à-dire, il y avait le mot socialiste dedans. Donc c’est un parti populiste, quoi, c’est là qu’ça se situe, c’est ni à droite, ni à gauche […] C’est au milieu de la route. »

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.