Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Accueil de François Hollande à Saint-Sulpice
Le médecin assassin devant la cour d'assises

La diabolisation de la Russie est injuste

Interrogé par Alexandre Latsa, Aymeric Chauprade déclare :

"Je me rattache au courant dit réaliste qui tient compte de la force des facteurs de la géographie physique, identitaire et des ressources, dans l'analyse des relations internationales. Mais pour autant, je ne néglige pas les facteurs idéologiques. Ils viennent en combinaison des facteurs classiques de la géopolitique que j'évoquais à l'instant à savoir les déterminants liés à l'espace, aux hommes dans leur identité culturelle (ethnie, religion...), et à la quête des ressources. J'insiste sur la multicausalité (il n'y a pas de cause unique mais chaque situation est la combinaison unique, un peu comme l'ADN d'une personne, d'une multiplicité de facteurs déterminants) et sur la multidisciplinarité (je refuse l'idée que ma matière, la géopolitique, puisse rendre compte à elle seule de la complexité de l'histoire ; attention au "tout géopolitique", au "tout économique" ou "tout sociologique"). La tentation de tout expliquer par sa discipline, comme le font beaucoup les sociologues aujourd'hui, est une dérive née de l'hyperspécialisation qui nous éloigne de l'époque des savants généralistes, ces savants du XVIe siècle qui étaient à la fois philosophes, mathématiciens et souvent hommes de lettres !

[...] Je n'idéalise pas la Russie sous Poutine qui travaille d'arrache-pied au redressement de ce pays depuis 13 ans ; j'en mesure les maux mais je dis simplement que lorsque l'on parle de corruption il faudrait premièrement rappeler que les indicateurs de mesure sont faits pour l'essentiel par les Occidentaux, et les Américains en particulier, ce qui n'est pas une assurance d'objectivité, et deuxièmement s'intéresser non seulement à la corruption de l'Occident lui-même mais à son fort pouvoir corrupteur dans les pays en voie de développement!

Par ailleurs je considère que si la Russie court derrière le modèle occidental, elle sera toujours en retard. Bien au contraire, un pays qui a su pousser si loin la création artistique et scientifique, me paraît plus que capable de proposer un contre-modèle, lequel ne devra pas être fondé sur la toute puissance de l'individualisme, mais au contraire sur l'âme russe, sur la dimension spirituelle de ce pays. Il faut faire attention à une chose : le communisme, comme rouleau compresseur de l'esprit critique et de la dimension spirituelle de l'homme, a été un préparateur redoutable pour le projet de marchandisation de l'homme que propose l'individualisme américain.

Je suis convaincu que le retour à la Sainte Russie, au contraire, peut être un formidable réveil du génie créateur russe, qui seul lui permettra de reconstruire, au-delà des hydrocarbures et d'autres secteurs, une économie performante et innovatrice. [...] Si la Russie s'éloigne de l'Occident ce sera de la faute de l'Occident américain. La Russie est en effet diabolisée dans les médias américains dominants et par conséquent dans les médias européens qui s'en inspirent. Cette diabolisation est injuste, c'est de la mauvaise foi qui vise à présenter le redressement russe comme agressif alors que celui-ci cherche à consolider sa souveraineté face à l'impérialisme américain qui fait glisser les frontières de l'OTAN aux frontières de la Russie et de la Chine.

La Russie développe ses relations avec la Chine, dans le cadre notamment du groupe de Shangaï et aussi parce que les Chinois ont compris que les Russes pouvaient être des partenaires solides dans un monde multipolaire. De fait, ces deux puissances partagent la même vision de l'organisation du monde : elles respectent la souveraineté des Etats, refusent l'ingérence chez les autres, veulent l'équilibre des puissances comme garantie de la paix mondiale. Toutes deux s'opposent au projet unipolaire américain qui, il suffit de le constater, a déclenché une succession de guerres depuis l'effondrement soviétique : Irak, Yougoslavie, Afghanistan, Libye, Syrie maintenant... Où avez-vous vu les Russes dans toutes ces guerres ?

[...] Je pense que quelque chose est en train de se passer dans la Russie de Poutine et j'espère seulement que le Président Poutine pense à la manière de perpétuer son héritage, car la pire chose qui pourrait arriver ce serait le retour des occidentalistes de l'ère Eltsine, qui prennent la Russie pour un pays du Tiers monde qu'il faudrait mettre aux normes occidentales. [...]"

Commentaires

ODE

je trouve très intéressant le lien entre l'économie, l'âme et le génie créateur. Professeur de lettres, je suis convaincue depuis longtemps du lien entre notre décadence à tous niveaux et l'abandon quasi total de la pratique et de l'enseignement de la véritable littérature.
Pour s'apercevoir de cette décadence littéraire, il n'est que de comparer les écrits de deux normaliens à presque un siècle de distance, Romain Rolland et Eric-Emmanuel Schmitt: le contraste, le fossé, voire l'abîme, est stupéfiant.
Nous avons perdu notre âme, nos lettres, et c'est en passant par la culture (contrairement à ce que disent certains) que nous pourrons reconstruire, oui, notre économie! Cela va ensemble!
On est d'abord chevalier, pour être créateur d'entreprise!

Annette

Je suis presqu'au bout de ma vie, sans regrets, mais j'aurais aime etre la dans 50 ans pour voir ce qu'il en est des elucubrations de cet homme. Une chose est presque certaine c'est que si les Russes et les Chinois s'entendent maintenant ils arriveront eventuellement a se combattre. Et il est peu probable que la Russie soit gagnante dans ce combat.

domremy

Et pour en savoir un peu plus sur l'ame russe, son histoire , ses paysages il convient de courir vite voir l'exposition Prokudin-Gorski actuellement à Paris au Musée Zadkine Rue d'Assas :

(Voir l'article "150 photos de Prokudin -Gorski au Musée Zadkine" sur le Christ-Roi :

http://christroi.over-blog.com/

goumain

En ce qui me concerne, mon circuit internet est très simple:
La voix de la Russie
Le Salon Beige.
= 80% de mon temps internet.
J'en profite pour remercier le Salon de faire le travail de filtre vis à vis des autres medias et donc de m'éviter de m'exposer à des kilotonnes de m...
Amicalement

Ga

A Annette

" Élucubrations de cet homme " j'aimerais bien comprendre.

Que vous ayez une position différente, que vous trouviez certains point de vue exagérés pourquoi pas mais parler d'élucubrations...

Pour mémoire voici ce qu'en dit le grand Robert :

Œuvre ou théorie laborieusement édifiée et peu sensée ou très obscure. ➙ Divagation.

irène

Ce serait beau et noble, mais j'ai bien peur qu'après le départ de Poutine le pays se cassera la figure et c'est déjà programmé dans les officines à Washington, la Russie est infiltrée et attaquée de tout part, on essaie de bricoler une "révolution" colorée, on y envoie des mercenaires wahhabites pour y foutre le bordel et les Chinois exercent une pression démographique permanente vers la frontière russe ... A terme, comment voulez-vous qu'ils tiennent ? Le communisme a laissé de lourdes traces et les Russes veulent consommer de la même façon que nous. Quand le sel a cessé d'être du sel, vous connaissez la suite célèbre. A mon très grand regret, je pense que ce n'est qu'une question de temps, qui pourra résister à un assaut insidieux permanent ?

Marie Noelle

Aymeric CHAUPRADE se trompe sur l'individualisme américain : visiblement il ne connait pas les USA et devrait aller y faire un voyage d'étude.
AUx USA, la vie associative est extrêmement forte, la vie communautaire également. Une grande partie de l'aide sociale, de la culture, etc.... est le fait de financements privés par dons, et pas seulement de grosses entreprises.
L'engagement personnel des Américains dans leurs associations et communautés nous comblerait de joie et assurerait de grandes avancées s'il était comparable dans les milieux catholiques français y compris tradis ou conservateurs.
Le système législatif et fiscal favorise les initiatives civiques et sociales, et le mot individualisme devrait être remplacé par esprit d'initiative.
Ce qui manque aux Russes provient de la non séparation du religieux et du politique, propre à l'orthodoxie, et qui a toujours bloqué les évolutions en Russie : le catholicisme et le protestantisme ont su créer ces deux espace"s, avec parfois des empiétements de l'un sur l'autre et des vicissitudes historiques. Certes, les Russes spontanément savent se débrouiller pour survivre, toujours contre ce qui est collectif, mais ne savent pas créer des oeuvres ou initiatives collectives, ceci d'autant plus que le système ne favorise en rien les initiatives hors de la sphère étatique, un peu comme en France avec notre modèle colbertiste et jacobin.
Cela n'enlève rien à la grandeur de la Russie et au fait que l'Europe devrait aider au développement de cet espace en investissant là-bas plutôt qu'en Chine ou ailleurs.
Car la Russie ne parvient pas à recréer une industrie compétitive : avec le faible niveau de salaires, comment se fait-il que les entreprises automobiles russes n'aient pas su se moderniser et vendre en Europe en faisant ce que Skoda, Dacia voire Seat ont fait ? On pourrait établir une longue liste, à commencer par l'industrie du bois, etc...
Le régime poutinien fonctionne à l'africaine : on vend des minerais et hydrocarbures pour financer le fonctionnement, et on finance très peu d'investissements productifs. Pourquoi ?
Il y a là une question que ne (se) pose pas Aymeric CHAUPRADE. La question de ce qu'est la société civile russe mérite autre chose que des formules anti américaines : ce n'est pas en étant péjoratif et minoratif concernant les USA qu'on analyse l'apathie et l'absence de dynamisme de la société russe ''poutinienne''.

Ga

A Irène

A vue humaine, certainement c'est mal parti.

Mais si Notre Dame penche son Coeur Immaculé ( elle n'attend que notre bonne volonté ) sur la Russie alors là tout change Elle l'a promis à Fatima en 1917.

L'actualité récente... nous donne des espérances, suivez mon regard !

amiral

Tout a fait M goumain sa nous évite de nous polluer l'esprit?non seulement je suis votre regard mais j'ai confiance en notre Sainte maman M Ga.

Zabo

Bravo et merci à Aymeric Chauprade pour ses analyses qui vont à l'essentiel sans se perdre dans des détails insignifiants et merci au Salon Beige de nous les faire partager.
Que Notre Dame de Fatima nous convertisse et soutienne la Sainte Russie dans ce combat apocalyptique contre le règne de Satan déjà bien installé en Occident. Si la Russie venait à sombrer, c'en serait fini de la Chrétienté pour un bout de temps ! Prions pour que Poutine ait le temps de restaurer complètement l'économie de son pays, n'oublions pas qu'à l'aube de la guerre de 14, la Russie était le pays le plus en expansion du monde civilisé (le Tsar Nicolas II et la révolution de René Jacobi) et que c'est précisément cela qu'ont voulu détruire les Anglo-saxons en fomentant la révolution bolchévique !

SD-Vintage

"La Russie est en effet diabolisée dans les médias américains dominants et par conséquent dans les médias européens qui s'en inspirent. Cette diabolisation est injuste, c'est de la mauvaise foi qui vise à présenter le redressement russe comme agressif alors que celui-ci cherche à consolider sa souveraineté " : d'accord.

MAIS :

"le projet de marchandisation de l'homme que propose l'individualisme américain" autant qu'européen.

"l'impérialisme américain qui fait glisser les frontières de l'OTAN aux frontières de la Russie" : ce sont les pays de l'est qui demandent cette protection, mauvais souvenirs de l'impérialisme de la Russie soviétique.

les Chinois "respectent la souveraineté des Etats, refusent l'ingérence chez les autres, veulent l'équilibre des puissances comme garantie de la paix mondiale" : ils ont soutenu les régimes génocidaires du Soudan ou de Corée du nord. La Chine est totalitaire, pas les USA

Une succession de guerres américaines depuis l'effondrement soviétique ?

Irak : compliqué
Yougoslavie: voulue par Chirac
Afghanistan : conséquence du 11 septembre
Libye: voulue par Sarkozy Cameron
Syrie : voulue aussi par Hollande Cameron

Le monde multipolaire, c'est la guerre.

D'accord avec Marie Noelle | 16 oct 2013 12:14:07

Capitaine nemo

Vive Poutine, vive la Russie? En particulier pour leur rôle dans l'affaire syrienne.

esprit libre

Texte tonifiant même si l'on peut contester des points et ne pas approuver tout dans le raisonnement.
Je partage l'optimisme sur "l'autre modèle" russe et ses chances.
La Russie est trop sous-estimée en 2013. Et cela rappelle le regard rétrospectif sous-estimant son développement impressionnant sous Nicolas II il y a un siècle (quelle que soit la catastrophe subite de 1917).

Wesh!

Ce que dit M. Chauprade coule de source.

Thomas

Merci au Salon Beige de relayer le travail extraordinaire d'Aymeric Chauprade !


PAX +

Exupéry

@ Marie Noelle
Oui tous les Américains se veulent attachés à leurs valeurs collectives ancestrales, oui, ils sont presque tous protestants, évangélistes, ou catholiques, et ont très généralement bonne conscience. Cependant, vautrés dans le confort, ils restent très fragiles devant l'"individualisme" de leur principe du plaisir, notamment sexuel.
- En 2012, 30% des "tens" pratiquent le sexting hard.
(http://www.sciencedaily.com/releases/2012/07/120702210050.htm?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+sciencedaily+%28ScienceDaily%3A+Latest+Science+News%29)
- Plus de 80% ont reçu, en 2011, ces images privées obscènes. (http://www.sciencedaily.com/releases/2011/07/110720103529.htm?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+sciencedaily+%28ScienceDaily%3A+Latest+Science+News%29)
- On a beaucoup parlé des "engagements à l'abstinence" sous le patronage des Évangélistes, mais ces serments héroïques, dans la pratique sont très labiles. ("When It Comes To Abstinence Teens, Adults Aren't Speaking The Same Language" (http://www.sciencedaily.com/releases/2008/08/080806152436.htm)
- A la même époque, en 2008 chez les filles, 26% étaient d'ailleurs porteuses d'une maladie sexuellement transmissible (http://www.sciencedaily.com/releases/2008/03/080312084645.htm)
- En 2012, sur les campus américains une étudiante sur quatre a subi un viol ou une tentative de viol. (http://www.sciencedaily.com/releases/2013/09/130926103035.htm?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+sciencedaily+%28ScienceDaily%3A+Latest+Science+News%29)
- Et finalement, en 2013, seulement 31% des femmes se marient (http://www.sciencedaily.com/releases/2013/07/130718142425.htm?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+sciencedaily+%28ScienceDaily%3A+Latest+Science+News%29)
Etc.
Ainsi, les valeurs des USA, censées conditionner leur futur ne valent pas mieux que celle de L'URSS finissante où une forte proportion de filles voulaient devenir des "prêtresse de l'amour" (= prostituées payées en dollars!)(cf Le livre de Maschino "Allez-y doucement camarades")

Il y a cependant une grosse différence: de cet abîme moral la Russie émerge progressivement grâce au retour en force du Christianisme (et aux lois de Poutine, les USA eux, continuent de s'y en foncer douillettement.

idalgo

La Russie, état continent, se moque de la grenouille Francaoui qui prétend lui imposer sa politique, la Russie méprise tellement nos gouvernants qu'elle a décidé d'oublier la Francaoui au sujet de la Syrie !

Malgré ses erreurs considérables, qu'elle corrige petit à petit, la Russie sera le sauveur de l'Europe chrétienne et éternelle !

L'avenir est désormais à l'Est.

Souvenons nous du message de Fatima.

Audebert

Bonjour,
Bravo pour cette analyse.Personnellement , je suis un admirateur de MONSIEUR POUTINE; qui a remit au devant de son Pays, l'Eglise Orthodoxe .il est évident que ce n'est pas un ange ,mais un pays vendu à toutes les mafias ne peu que s'en sortir ,qu'avec un Président comme Lui.
Qu'Il soit guidé par le Christ et ses Archanges .

SD-Vintage

Certes, Exupéry, mais Marie Noelle dit aussi :
" les Russes spontanément savent se débrouiller pour survivre, toujours contre ce qui est collectif, mais ne savent pas créer des oeuvres ou initiatives collectives, ceci d'autant plus que le système ne favorise en rien les initiatives hors de la sphère étatique,(...)
Cela n'enlève rien à la grandeur de la Russie (...)
Car la Russie ne parvient pas à recréer une industrie compétitive : avec le faible niveau de salaires, comment se fait-il que les entreprises automobiles russes n'aient pas su se moderniser et vendre en Europe en faisant ce que Skoda, Dacia voire Seat ont fait ? On pourrait établir une longue liste, à commencer par l'industrie du bois, etc...
Le régime poutinien fonctionne à l'africaine : on vend des minerais et hydrocarbures pour financer le fonctionnement, et on finance très peu d'investissements productifs. Pourquoi ?"

Et les russes sont déjà très individualistes et matérialistes, grâce à Poutine qui en a enrichi beaucoup !

Djoko

Mais que révèle cette façon de diaboliser de manière permanente les Etats-Unis pour présenter le grand-frère russe comme le sauveur? Dommage pour M. Chauprade qui est de moins en moins subtile dans cette part de ces analyses (mais c'est quelqu'un de bien je n'en doute pas).

"Je n'idéalise pas la Russie sous Poutine qui travaille d'arrache-pied au redressement de ce pays depuis 13 ans" ?... Quand même.

La propagande soft russe marche bien dans nos milieux, pourquoi pas, soyons stratégiques, mais ne soyons pas naïfs.

Manonsol

Marie Noëlle est sans pitié pour un pays si immense qui se rattrape de 70 ans d'isolement. Cela ne fait que 13 ans que Poutine tente un redressement, alors que la finance apatride déjà gavée du temps de l'URSS, complote jour après jour. Les USA sont porteurs du projet d'un monde unipolaire, ils font des guerres non stop. Dans un monde multipolaire, pourquoi la Chine, la Russie serait des dangers plus grands ? Sur cette terre je ne vois que des hommes sensés ou en forte chance de le devenir, hormis les financiers et milliardaires apatrides qui infiltrent absolument tous les Etats et qui empêchent l'harmonie universelle garantie par les différences.

Arwen

C'est drôle, j'ai commencé à lire l'article en diagonale et me suis dit que çà ressemblait à du Chauprade, avant de voir son nom en tête de l'interview.

maxime

Poutine a tout simplement réanimé l'âme russe dans ses profondeurs.
Ce que la laïcité est incapable de faire en ce qui concerne l'âme française.

SD-Vintage

les financiers et milliardaires ne sont jamais apatrides.
La Pax Romana était unipolaire

Carmel

La Russie a seulement besoin d'une reconnaissance des avancées notables depuis la fin de la Guerre-Froide. Du point de vue idéologiques comme sur le plan de son obsession hégémonique, la donne a véritablement changé. Il faut que les occidentaux discutent avec Kremlin pour que les tensions dans le monde, notamment en Syrie et en Ukraine cesse. La Russie en a mat qu'on le point du doigt dans les toutes les affaires honteuse en cours actuellement dans le monde.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.