Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



De l'euthanasie au "don" d'organe
Réforme Peillon : la commune avait pourtant tout essayé pour y arriver

Effet abortif de la contraception chimique

Les moniteurs du Centre Billings France enseignent la méthode Billings avec le souci premier de faire aimer la vie naissante et la chasteté conjugale. Ils se sont retrouvés fin octobre pour travailler. Des formations approfondies sont prévues à Dax les 16-17 novembre, à Caen les 16 novembre et 18 janvier, à Versailles début 2014.

Parmi les intenrventions, l'une s'est arrêtée sur le caractère abortif de la contraception chimique (pdf 48 pages). Extrait :

La pilule contraceptive :

  1. Perturbe le système hypothalamo-hypophysaire. (Surtout chez la jeune fille)(Effet stérilisant)
  2. Bloque l’ovulation (Il y aurait 5% d’échappement avec les pilules oestro-progestatives et 50% avec les pilules progestatives seules.)(Effet contraceptif)
  3. Rend la muqueuse de l’utérus ou endomètre impropre à la nidation de l’enfant embryonnaire. (Effet Abortif)
  4. Diminue le péristaltisme des trompes utérines, retardant l’arrivée de l’enfant embryonnaire éventuel dans l’utérus. Il arrivera trop tard pour s’implanter au moment adéquat car il n’a que quelques heures pour le faire. (Effet Abortif)
  5. Empêche, diminue ou modifie la production de glaire du col de l’utérus ne permettant plus aux spermatozoïdes de passer dans l’utérus, la conception ayant lieu dans le 1/3 externe de la trompe utérine, près de l’ovaire. (Effet contraceptif et/ou stérilisant)
  6. Effets pervers en relation avec le style de vie ?