Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



C'est arrivé un 08 décembre...
13/12 : synthèse du grenelle de la famille à Montreuil (93)

L’armée espagnole surveille en douce ses soldats musulmans

Lu ici

"L’armée espagnole surveille en douce ses soldats musulmans, afin de prévenir la propagation de l’islam radical dans ses rangs, comme révélé par un document déclassifié du Ministère de la Défense, divulgué à la presse espagnole.

L’armée espagnole est en train de remplacer ses soldats musulmans par de nouvelles recrues, originaires d’Amérique latine, afin de réduire les risques dans les régions à forte population musulmane.

L’Espagne avait aboli la conscription en 2002 et effectué la transition vers une armée de métier, mais il lui fut impossible de trouver suffisamment de jeunes Espagnols de souche pour combler les rangs, en raison sans doute d’une situation résultant d’un mélange d’apathie, de pacifisme et d’une baisse du taux de natalité, l’un des plus bas de l’Union européenne (1.36 en 2011).

A l’instar d’autres pays européens confrontés à un semblable dilemme, le Ministère de la Défense espagnol, dans une recherche désespérée de candidats pour l’Armée, s’est dès lors tourné vers les recrues musulmanes. Mais l’enrôlement de musulmans dans l’armée est une arme à double tranchant. Si l’Espagne a besoin d’effectifs, recruter des soldats musulmans nourris aux idéologies extrémistes avait de quoi inquiéter les autorités.

Un document rédigé par le chef adjoint de l’état-major de l’armée espagnole, le général Jesús Carlos Fernández Asensio, le 24 octobre 2013, était intitulé :
« Mesures à appliquer aux militaires suspectés d’entretenir des liens avec le radicalisme islamique »

Ce document, ultra-confidentiel, qui a fuité à la presse et a été publié par El Pais le 19 novembre, montre que l’armée espagnole a détecté dans ses rangs « la présence de personnes clairement liées au radicalisme (idéologique, religieux ou criminel) dans leurs vies privées ou sociales. » (suite)

Commentaires

gégé

C'est évident! Le problème se pose pareillement en France. Les militaires intervenants dans certains pays risquent d'avoir l'ennemi en face et les copains (musulmans)qui leur tirent dans le dos.

Luc

En France l'armée a les mêmes craintes !

meltoisan

Le problème de la double appartenance en général doit être considéré très sérieusement : double nationalité, double culture ou cultures antagonistes, … Cela touche bien des pays européens : France, Belgique (et donc Bruxelles !), Espagne, Italie, Allemagne…

Exemple : Karim Benzema qui affirme qu’il joue dans l’équipe de France (son équipe de métier) mais que son pays de cœur, c’est l’Algérie .

Alors, voici deux questions :

Que se passerait-t-il s’il y avait une rencontre (peu probable) France - Algérie au Mondial de football 2014 ?

Que ferait-on de lui si son métier n’était pas footballer mais militaire ? Comme les espagnols ou comme Hollande ?

lève-toi

L'Espagne restera toujours une Grand Pays.

Exupéry

Certains islamistes, "français de papiers" sont partis se battre sous l'étendard vert (ou noir) en Afghanistan, en Irak, au Mali, en Syrie, etc. Pourquoi certains extrémistes n'auraient-ils pas choisi de faire de l'"entrisme" et de connaitre les procédures de l'Armée Française, en y contractant un engagement-taqiya ? Connaître l'ennemi de l'intérieur, être infiltré dans ses structures est un avantage tactique considérable que tout militant ne peut que considérer favorablement.
- les dirigeants de l'Armée se posent-ils suffisamment ces questions?
- Ont-ils le droit d'essayer d'y remédier?
- Les Services éventuellement concernés sont-ils plus compétents que ceux qui avaient jugés que Mohammed Merah était un inoffensif touriste?
Les Français ont le droit de savoir.

Bertrand

Et en France on devrait faire attention mais Valls fait surveiller les militaires catholiques pratiquants !!!

Citation

Un jour, les musulmans que vous avez enrôlés dans vos polices européennes et dans vos armées se lèveront. Et ils vous écraseront.

Omar Bakri Mohammed, The Daily Telegraph, 21 janvier 2007

Maurice

Le problème se pose en France pour les soldats envoyés en Afghanistan !
N'y a-t-il pas eu des cas de soldats refusant d’être envoyés là-bas pour ne pas tuer d'autres musulmans ?! Il me semble que oui.

nedelec

...l'armée, la police, la gendarmerie,
en France noyauté par les gens de la secte...
Mais en france...le gouvernement de pourritures dhimmis,
a remplcé nombres de nos aumôniers catholiques,
prêtres, par des imams..
les militaires en opération dans ces pays
sont tenus de se mettre au goût de l'endroit..
les femmes militaire de se voiler...
ils savent que le vers est dans le fruit pour crains, d'autres, visant d'hypothétiques étoiles poussent dans le sens de l'islamisation...
les généraux français ne sont pas les meilleurs..
justes les plus ambitieux...
comme pour la grammaire...
quelques exceptions qui confirment la règle...

nedelec

noyautées
...ils savent que le vers est dans le fruit pour certains.....d'autres visant...
pardon, fautes de frappe...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.