Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Marine Le Pen s'engage à revenir sur la loi Taubira
Une société qui empêche les femmes de s'occuper de leurs enfants est-elle démocratique ?

Le mépris du gouvernement croate à l'égard de son peuple

Il y a quelques jours, un référendum en faveur d'une révision de la Constitution, demandant que le mariage soit défini comme une union entre une femme et un homme, a été gagné.

Faisant fi de cette consultation, le gouvernement croate a présenté un projet de loi sur les droits des paires homosexuelles, visant à aligner leurs droits sur celui des couples, sauf en matière d'adoption. Admettant que certains auront des enfants avant de formaliser leur partenariat homosexuel, le projet de loi prévoit la possibilité pour un partenaire d'obtenir la tutelle des enfants de son partenaire.

Le Parlement discutera du projet de loi dans les semaines à venir, mais son adoption ne devrait pas rencontrer d'obstacles car la coalition de centre gauche au pouvoir dispose d'une stable majorité.

Commentaires

ID

Le totalitarisme du XXIème siècle : celui du sexe.
Triste époque.

J'espère vivement que la population croate ne va pas en rester là !

J_75

La gauche libertaire et "progressiste" est bel et bien le totalitarisme du XXIe siècle!

DUPORT

Hollande serait allé en Croatie ?

Fred

Malheur ! Le Taubirisme a franchi les Alpes.
Enfants d'hétéros de tous pays, unissez-vous !

c

C'est cela l'Europe quand le peuple vote mal, l'on n'écoute pas le peuple puis on le change.
Rappelons nous le non à Masstricht par référendum, et le oui par le parlementaire majorité aux ordres de Nicolas Sarkozy..cela n'a pas commencé avec les socialistes...

Marc

La voix de son maître ?

(Sous-entendu : le gouvernement n'a-t-il pas reçu ses ordres de Bruxelles ?)

logorrhée

Un référendum juste pour rigoler alors ?
Et qui paye ?
Que le gouvernement rembourse!

Pour rester des démocraties, il ne reste plus au peuple qu'à comprendre la leçon et ne plus JAMAIS voter pour cette gauche perverse et menteuse qui s'immisce jusque dans le lit des couples et FAIT VIOLENCE aux familles!

pm

Les Croates ne sont guère mieux lotis que les Français. Le totalitarisme rouge plane encore sur le monde. Le socialisme nationale est mort sous les ruines à Berlin en 1945, mais la deuxième tête du monstre, le socialisme international ou communisme, vit encore. Il faut traquer la bête immonde et diabolique jusque dans son antre. Mais sans la foi, cela risque d'être impossible car il n'est pas toujours facile de soulever les montagnes. Pourtant Jean-Paul II, seul contre l'URSS, a réussi à chasser sans la tuer la bête immonde mais celle-ci a trouvé refuge en UE. C'est à Bruxelles qu'il faut envoyer les chars. Les satellites rouges mis en place dans les différents pays ne tiendront pas longtemps sans ramification. Formons une union de prières avec tous les peuples opprimés qui affrontent la bête au quotidien. "N'ayez pas peur" aimait répéter Jean-Paul II.

arthur

La Croatie elle aussi est pénétrée au niveau de ses dirigeants par une culture non européenne.

Florian 78

M'est quand même avis que devant ce spectacle du gouvernement croate gauche bobo, Tito s'en retourne dans sa tombe, lui qui aimait tant les femmes !
Pour les anciens communistes, le LGBT aurait été une manifestation de la "pourriture bourgeoise et capitaliste". Ce qui n'est pas entièrement faux quand on voit qui en profite (Bergé, groupes de pression friqués, etc.).

Laurent

C'est très bien : partout les peuples européens chrétiens vont se lever en masse pour en finir avec la dictature europeo-maçonniste des "lumières" et ses politiques mortifères et sataniques. Christus Vincit !

Stephe

Nous vivons un combat critique entre les tenants de la civilisation et les partisans de la culture de mort, plus exactement entre les populations encore saines et leur oligarchies mondialistes. Ils ne peuvent pas l'emporter, la majorité réelle, comme l'a montré le référendum croate, vaincra tôt ou tard.

Maye

Source Wikipédia et souvenirs personnels : "Le référendum français sur le traité établissant une Constitution pour l'Europe est une consultation populaire qui a eu lieu le 29 mai 2005. À la question « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l'Europe ? », le « non » recueille 54,68 % des suffrages exprimés."
Il faut noter la faible proportion de blancs ou nuls : moins de 3%, et une participation de près de 70%.
Que croyez vous qu'il arriva ?
Abandon ?
Allons, faut pas exagérer:

"Suite au rejet de la Constitution, les gouvernements européens (réunis en conférence intergouvernementale) ont préparé en 2007 le traité de Lisbonne, reprenant les principaux éléments de cette constitution. Valéry Giscard d'Estaing a déclaré, concernant le traité de Lisbonne : « Ils sont partis du texte du traité constitutionnel, dont ils ont fait éclater les éléments, un par un, en les renvoyant, par voie d'amendements aux deux traités existants de Rome (1957) et de Maastricht (1992). (...) La conclusion vient d'elle-même à l'esprit. Dans le traité de Lisbonne, rédigé exclusivement à partir du projet de traité constitutionnel, les outils sont exactement les mêmes. Seul l'ordre a été changé dans la boîte à outils. La boîte, elle-même, a été redécorée, en utilisant un modèle ancien, qui comporte trois casiers dans lesquels il faut fouiller pour trouver ce que l'on cherche ».
Le gouvernement français n'a pas proposé de nouveau référendum à ses citoyens au motif que ce nouveau traité n'est pas une Constitution européenne7. Une révision de la Constitution française, effectuée par la voie du Congrès le 4 février 2008 au Château de Versailles8, a permis la ratification du traité lui-même par la voie parlementaire le 8 février."

Trop de démocratie tue la démocratie, sans doute. Hihihihi.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.