Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"Des militants gays font la chasse aux logos proches de celui de la Manif pour tous"
Municipales : les promesses pharaoniques, c'est fini

Violence contre les Mères Veilleuses

MV7Après les photos et la vidéo, le témoignage :

"Aujourd'hui, 9 décembre les mères veilleuses s'étaient donné rendez-vous au Champs de Mars à midi pour aller remettre toutes ensemble une lettre à Mme Bertinotti, au ministère de la famille (55 rue St Dominique).

Vers 13h, la centaine de mères veilleuses, dont des femmes enceintes, des jeunes mamans avec nourrisson, des mamans, des grand-mères, se sont mises en route en longeant le Champs de Mars, puis ont emprunté la rue St Dominique, toujours pacifiquement, sur le trottoir pour ne pas gêner la circulation.

MV8Au niveau du 72 (avant l'avenue de la Tour Maubourg), une compagnie de CRS a foncé sur nous, bousculant une poussette avec un enfant dedans, nous bloquant le passage et ne nous donnant comme autre solution que de déborder sur la voie publique. 

Privées de liberté, nous avons décidé de faire un sit-in, en commençant d'âpres négociations avec le commissaire qui a mis 3/4 d'heures à venir. Une maman a dû allaiter sur le trottoir !

Petit clin d'oeuil du Ciel, nous étions parquées devant la boulangerie du Moulin de la Vierge et avons pu envoyer en délégation des anges gardiens MV14qui nous ont rapporté des sandwichs.

Au bout d'une heure et demi le commissaire a commencé à relâcher quelques mères veilleuses qui ont continué leur chemin vers le ministère.

Rattrapées par les CRS, l'un deux m'a fait un croc-en-jambe en me projetant au sol, tout en déclarant que j'étais tombée toute seule. Malheureusement pour lui, il y avait des témoins et quelqu'un qui filmait !

MV11Nous avons rebroussé chemin et pris un autre itinéraire, toujours déterminées à nous rendre à ce ministère déposer notre lettre.

Nous sommes parvenues à déjouer le dispositif et avons fini par atteindre le ministère en dépassant même les barrières que les policiers ont vite installées en nous voyant arriver (nous n'étions plus qu'une vingtaine).

20 minutes plus tard, les camions de CRS sont arrivés sirènes hurlantes, nous ont encagées et violemment repoussées de la rue St Dominique en nous empoignant (vidéo et photo à l'appui).

MV4Nous avons été à nouveau encagées 1/2 heure à l'angle de la rue de Constantine et de St Dominique, puis relâchées vers 16h".

Commentaires

mercenaire

et oui chères merveilleuses, les flics sont des petits chiens chiens de l'oncle GAzeur le catalan de la place Beauveau.
les commissaires sont franc mac, les CRS des boeufs beaufs pour la plupart, sans culture ni esprit critique. Aux heures les plus sombres ces chers membres des forces du désordres ont servi les nazis et les collabos, ils continuent.
honte à eux, un jour nous prendront le pouvoir et tout ce petit monde sera jugé comme en 45 par un tribunal du peuple

Louison

Lorsque vous faites ce genre de manifestation, que plusieurs personnes filment en toute discrétion à des endroits stratégiques (à l'intérieur du groupe mais aussi à l'extérieur), porter sur vous des micros enregistreurs que vous pouvez activer discrètement, ayez aussi 2 mobiles sur vous, des fruits secs, un petit sac avec de l'eau.

Fred

La France démontre chaque jour davantage qu'elle est une grande démocratie... ou pas !

LECONQUERANT

Et ça continue...

Bon, bilan de l'année 2013 avec les socialo-communo-verts-homos au pouvoir :

>1 500 000 personnes dans la rue à plusieurs reprises.
>Une pétition de 700 000 personnes (un record dans l'histoire de France), totalement ignorée par le gouvernement.
>Un comité d'éthique à la botte du président et dont ont été écartés les représentants des religions.
>Des veilleurs dans toutes les villes de France et en Europe.
>Des prêtres frappés.
>1 prisonnier politique incarcéré, le premier depuis la guerre d'Algérie.
>Des milliers de gardes à vue illégales.
>Des centaines d'arrestations arbitraires.
>Des femmes, y compris en ceinte, molestées et frappées.
>Le timbre Français à la gloire des Femmen.
>De nombreux contrôles fiscaux pour des entreprises ayant affiché leur sympathie à l'égard de LMPT ou présentes sur des blogs Catholiques.
>Une destruction systématique et minutieuse de la famille.
>Une mise en avant systématique par l'Etat et les villes, de la glorification des pratiques sexuelles désordonnées.
>Un lavage de cerveau de nos enfants à travers l'enseignement en primaire du gender, et là aussi, la glorification des comportements homosexuels et trans auprès de ces mêmes enfants.
>L'élimination des parents comme tuteurs.
>La disparition des mots père et mère dans le code civile et la vie publique.
>L'absence de père ou de mère rendue légale et souhaitable pour les enfants.
>La marchandisation des enfants et des ventres de femmes en marche...
>Des attaques répétés envers l'Eglise de France.
>Un chômage en hausse, une économie en baisse.
>Et une explosion des taxes pour financer tout cela...

J'en oublie.

Alors, sérieusement, on attend quoi ?

Gargamel

"une compagnie de CRS a foncé sur nous, bousculant une poussette avec un enfant dedans".
C'est où ?
A Kiev ? Non.
A Paris ? Oui.

LB

Eh bien maintenant il faudrait que l'armée se réveille pour remettre de l'ordre et pas qu'en Centre-Afrique, sinon c'est goulag pour tous.

Nif

Il serait honnête que la femme qui se dit "enseignante et traductrice pour l'Europe" nous donne l'article du rapport Estrela où elle a lu que "Peillon" voulait imposer la masturbation aux enfants de 0 à 4 ans:
soit elle ne sait pas lire en anglais ni en allemand le rapport de l'OMS et du Bundeszentrale für geseimtheitliche Aufklärung (embêtant pour son boulot) qui n'est signé ni Estrela ni Peillon et n'impose pas mais constate;
soit elle a été manipulée par Catherine Goyard et son "Avenir de la culture";
soit elle n'a pas lu le rapport Estrela qui ne parle pas de ça du tout;
soit les trois hypothèses... et cette femme est en pleine imposture!

labarre

Jésus s'est fâché, je crois dans le Temple à Jérusalem, avant de vivre sa Passion. Il s'est mis en colère, et a chassé les marchands de la Maison de son Père, il les as mis dehors avec un fouet....on a le droit de se mettre en colère quand la cause est juste et fondée...et la en l'occurrence, je pense qu'il aurait fallu "s'agacer" un petit peu. Quand je vois la vidéo et que je lis le témoignage de ces femmes remarquables de dignité, je me dis qu'il faudrait peut être quelques "malabars" des hommes, des vrais, pour remettre en place tous ces CRS et autres "forces de l'ordre" lobotomisés au service de Sa Majesté le Roi de France Hollande 1er ! P...mais quel monde ! et bien sûr vous pouvez toujours regarder la télé d'état ou bien écouter les radios : que dalle, nenni, rien du tout !!!
Et les hommens à Lyon, à la fête des Lumières...idem, de journaleux, point !
Vive la France des bobos bêtas...

GE

Ah lala, mais tout ça ce ne sont que des "erreurs" de gentils policiers qui font bien leur métier, voyons !

Bref, toujours la même morale: filmez, filmez, filmez, et diffusez.

AML

Nouvelle dénomination des CRS : Compagnie de Répression socialiste !!!!
Quand comprendront-ils qu'ils servent un pouvoir qui les déshonorent ???

VAUBAN

Fin d'une civilisation orchestrée par la main mise socialiste. Ces CRS devraient avoir honte et nous pourrions envoyer leurs charges héroïques à leurs épouses et mères, afin qu'elles aussi partagent la folie de leur mari et fils ! Honte à cette police politique !

Toussurlapnyx

Pendant ce temps... en Italie, les policiers enlèvent leur casque anti-émeutes et rejoignent les manifestants !!
http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/les-policiers-enlevent-leur-casque-42222

Marie

Pour parodier Johnny Hallyday,dans sa chanson "Diego", quel est ce pays où "règne la loi du plus fort" ?

Jean Theis

Quand on pense que certains parmi nous croient que les policiers tournent casaque.

Ah oui, c'est seulement en Italie.

Tonton Jean

Très beau constat fait par "leconquerant", plus-haut.
Il est à faire connaitre au maximum.
Merci "Leconquérant".

JEJ

Moi Président... je serais un dictateur.

Hussard du roi

Je suis fonctionnaire de Police. Je suis outré des agissements de mes collègues qui agissent sans aucun discernement ni meme la mondre des reflexions élémentaires. S' en prendre à des mères de familles est honteux. Je suis passé aujourd' hui avec mon fils de 4 ans sur le champ de mars et qu' y ais je vu ? Des hordes de roumains tentant de détrousser les passants. Mais je n' y aie vu aucun de mes collègues. C' est affligeant et je me pose de plus en plus la question sur mon avenir dans la Police nationale. J' ai 26 ans de métier et je ne me reconnais plus dans mon activité.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.