Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Gender : le CFCM demande à Peillon de s'expliquer
Belgique : l'euthanasie des mineurs approuvé en commission

On a trouvé le héros de l'année [Addendum]

Dans le dernier numéro de l'excellente revue "Le casoar", le fier capitaine Caillon, qui se croit très fûté, de la gendarmerie nationale nous narre la terrible confrontation qu'il a connu avec les Veilleurs, ce "groupe de personnes majoritairement catholiques (...) prétendument non-violents" qu'il a su circonvenir avec astuce et professionnalisme...

L'article est à lire ici.

Addendum 30 janvier : Gilles Pech de Laclause, promotion colonel Cazeilles 1995-1998, ancien Officier de cavalerie ayant quitté le service actif m'adresse cette réponse :

"L'usage récent dans ces colonnes des principes de stratégie et de terminologie tactique a l'égard de manifestants « ennemis » ou « adversaires » appelle la réflexion. Cette dialectique de rapport de force est dangereuse. Car si le manifestant était un adversaire ou un ennemi pour les forces de l'ordre, alors, les forces de l'ordre seraient réciproquement un adversaire ou un ennemi pour le manifestant. C’est fallacieux. Dans un état de droit, les manifestants ne sont ni armés, ni protégés, ni encadrés pour entrer dans un rapport de force objectivé ou une action de coercition planifiée.  Ils sont pacifiques par nature, présumés non violents pour l’autorité publique et non prétendus tels.

On peut bien penser ce que l'on voudra des Français qui, de bonne ou mauvaise foi, manifestent bruyamment ou silencieusement. Mais l'expression d'une appréciation, d'un jugement de valeur sur la foi religieuse, la qualité professionnelle de tel manifestant, la crédibilité politique de tel leader n'appartient pas à un fonctionnaire ni à un militaire. Cette appréciation appartient au corps électoral. Ces appréciations de notre camarade vont séduire le pouvoir d'aujourd'hui mais pourraient déplaire à celui de demain. Le "pseudo-leader" des « veilleurs » de "mauvaise foi" pourrait devenir un élu et un décideur politique. Le devoir de réserve est aussi un droit, une protection pour le militaire ou le fonctionnaire tenté de s'exposer sur un sujet. Si un fonctionnaire ou un militaire veut bénéficier de la même liberté d'expression qu'un simple manifestant il lui appartient de le faire hors service, mais pas es qualité.

Le corollaire de cette réserve est que l’officier, en service actif ou non, doit se livrer à l’exercice d’introspection quand au service qu'il rend aux intérêts vitaux de la nation et de sa population. Si une partie de cette population revendique des avantages matériels, professionnels, ethniques ou religieux il ne saurait se sentir concerné autrement que dans la dimension du maintien de l'ordre. En effet, servir une cause catégorielle ne représente qu'une fraction de la population et des intérêts catégoriels qui ne sont pas vitaux.

Mais si la population souhaite massivement la continuité d'un cadre "sociétal", supra-institutionnel, qu'elle estime vital pour la continuité de la nation, alors l'Officier doit s'interroger en âme et conscience. Et au bénéfice du doute, faire preuve de réserve et de retenue. Cette introspection sur la justesse de son action, bien différente de la notion fluctuante de justice, ne peut se balayer en deux phrases rapides et définitives se référant vaguement à un "vieux cours d'éthique de Coetquidan"."

Commentaires

Ludovic

Quand on lit que les veilleurs lisent des textes religieux on voit le niveau de mensonge de cet article. Tout le reste semble du même acabit, il serait intéressant d'avoir le récit d'un veilleur présent ce soir là

VQE

Le "bazar" est atterrant.

Jean

Où l'on confirme la présence de policiers en civil parmi les veilleurs... et où l'on confond légalité et légitimité...

Dritani

Oui. Il n'y pas a dire.

Un vrai héros celui-là. A faire mourir de rire Don Quichotte lui-même. Dommage que Cervantes ne l'ait pas connu.

fh

Article instructif, pour comprendre le contexte de la manoeuvre des forces de l'ordre, appréhender un état d'esprit courant parmi les cadres, et connaître le langage qui sous-tend une pensée quasi "automatique".

Stephe

Texte pitoyable, d'un personnage qui relate son jeu du chat et de la souris avec des forces disproportionnées face à des veilleurs qu'il se flatte d'avoir mis au pas ! Quelle victoire! Il ne se rend même pas compte que le combat ne se joue pas là et qu'il a perdu, le malheureux. Il ne s'aperçoit pas non plus qu'il est le jouet de politiques qui lui font commettre des actes illégaux que ses cours de déontologie, mal suivis, à Coëtquidan ne lui ont pas fait percevoir. Je passe sur son ignorance lorsqu'il évoque des "chants de messe" puisqu'elle est du niveau de ses propres chefs. Pauvre France.

RG

C'est un fake ?
C'est écrit avec le style d'un gosse de 14 ans, et c'est soporifique à souhait.
Néanmoins pas de fautes d'orthographe, à priori (pas eu le courage de lire le quart...).
Bizarre.

Okapi T.

Où l'auteur ne craint pas de se contredire en présentant les veilleurs comme violents, avant de conclure qu'il a été surpris par ce mode d'action... non violent !

Bref, un article de plus pour marteler l'idéologie ambiante ?

fulgor

c'est ce qu'on appelle un zozo

Bruno

Je ne suis pas rassuré sur le niveau !
Pitoyable !
Il ne se rend même pas compte du ridicule de sa mission et on a envie de lui dire qu'il est tenu en laisse par François Hollande et un lobby gay !

blh

Comment voulez-vous que l'on respecte et les gendarmes et les policiers...

Exupéry

Esprit primaire s'infatuant de se raconter ses cours de formation, tandis qu'il manœuvre si "subtilement" face à un "adversaire" si redoutable !
Attendons son prochain article quand il aura manœuvré face aux cailleras avec "kalach"!

isabelle

Quel homme !
Quel guerrier !
Quel courage !

Sa prochaine mission : contraindre, avec ses robotcops, des enfants de maternelle à regarder Tomboy ?

J'espère un compte-rendu aussi viril.

trahoir

Ce petit article, écrit sur le mode "racontez moi vos vacances" en CM1, transpire de mépris pour les Veilleurs.

Quand il parle de "prétendus avocats", ce clown à galette devrait plutôt se féliciter de ne pas avoir trop embêté Maitres Pichon et Triompe, et ce pour le bien de sa carrière.

http://www.ndf.fr/article-2/31-05-2013/video-un-groupe-davocats-empeche-des-arrestations-arbitraires-devant-le-palais-de-justice

C'est vraiment des tocards, même pour faire du renseignement en plein Paris et sur internet, ils sont nuls.

JC

Une mission de protection d'un lieu qui dérive alors en une forme de pression envers des adversaires pacifiques ... Un désir de conserver le rapport de forces , quitte à le générer plus ou moins dans un premier temps ... Un pur et froid tacticien , voilà le gars . Il s'en vante même , et même d'un sentiment de malice ... Hors , un bon fond d'humanité unie à la psychologie a toujours fait du bien chez beaucoup de militaires , j'en sais quelque chose , et j'en ai connu des géniaux , dans le genre .
Par ailleurs , il m'a rappelé aussi le "fameux" et ambitieux Prouteau , si bien introduit dans les plus hautes sphères pendant l'ère mitterrandienne , qui peu avant d'intégrer la gendarmerie , fut sorti lui aussi de l'EMIA ( Coetquidan) - mon père m'en a déjà dit quelques mots amusés et peu flatteurs puisqu'il l'y a croisé : c'était assurément quelqu'un qui n'y avait pas trop sa place , dans un premier temps plus artiste qu'autre chose ... ! - .
Voilà sans doute une forme de recyclage , pour sortir de la voie militaire "classique" , sans doute ?
Bref j'ai entendu de meilleurs usages de tactiques militaires , pour de meilleurs effets ou causes plus glorieuses ...

Honneur à nos héros , mais qui ne vont pas faire "joujou" avec des civils innocents.

V.L.R

Et le gars il est Cyrar !
Puant et hilarant son contrendu en des termes prétencieux et ronflant !

Espérons que toute la promo Béthouart 200-3 n'est pas comme lui a confondre légalité et LEGITIMITE !

Le genmerdeur on le sent dans son récit embêté à ne pas pouvoir employer la force qu'il a l'habitude d'utiliser ... à cause entre autre de big brother caméras et des procédures parisiennes ... ... ...

Je le voie bien nous bombarder de phosphore blanc un de ces quatre matins quand sa légalité lui aura donné l'ordre ... ... ...

Sainte Geneviève doit se retourner dans sa tombe !!! !!! !!!

OWT RUSSIA

la preuve par 9 :il a beau etre officier ,il n en ai pas moins collabo du systeme ,suffisament cretin et bouffie d orgueil!a mon avis ces "ptitco" de promo doivent se marrer ou pleurer!en tout cas, pas chic a cyr!

Ludo

Ridicule. Surtout pour la revue qui publie.
Il y aurait beaucoup à (re)dire (ce n'est bien sûr pas nouveau) sur le souci de pensée conforme chez les officiers, savamment entretenu, et le lier aux naufrages historiques de notre pays.
Sans généraliser, une mention spéciale pour nos gendarmes ?

Bleimor

Avec un état d'esprit comme cela , ce sera terrible quand il recevra l'ordre des socialistes d'ouvrir le feu à balles réelles sur les jeunes...

Ce sont les mêmes qui raflaient les juifs et les Résistants pour les remettre à la Gestapo.

Biem

Ne vous moquez pas de ce gendarme, qui fait son travail honnêtement.
Cet article est instructif à deux titre :
- D'une part, il décrit comme une évidence la présence de policiers des RG au milieu des veilleurs (les RG avec nous ;o)
- D'autre part, et surtout, il donne un éclairage intérieur sur la logique avec laquelle un responsable aborde son action face aux veilleurs : c'est en fonction de cette logique là qu'il faut corriger le tir pour avoir une action plus efficace.

Martin

Le nouveau baisse partout et Saint-Cyr ne fait hélas pas exception.

Ce pauvre bougre qui cite Sun Tzu pour expliquer sa victoire face à un "adversaire" comme il dit, mais qui n'était alors constitué que de jeunes français inoffensifs me fait surtout pitié.

En tout cas, une excellente illustration de plus que les Bleus ne sont pas nos amis.

ONLR

Un beau témoignage en effet (bravo au comité de rédaction de la revue !) du manque de fond de ces hommes convaincus, par ailleurs sûrs d'être très malins (ils le sont en effet mais par leurs traits les moins reluisants) et vertueux. Avec ce genre d'hommes nous tenons bien là les parfaits petits soldats, les fers de lance, de notre police politique. Les bras armés, désarmants d'absence d'élévation d'âme et de culture, de ce pouvoir dégénèré qui nous impose, dans ces temps derniers, ses lois iniques. Nous retrouvons aujourd'hui, soit dit en passant, dans bien d'autres corps de métier, chez les fournisseurs "d'informations" par exemple, des profils de la même trempe...

lebiyt

Le Casoar, Comité de rédaction ? De relecture ?

Tonio

Suave. Un monument de baratin sur un "non-sujet" .

Ashreï

A lire et méditer.
Puisqu'il parle d'adversaire : "Fas est et ab hoste doceri"...

GIGI

Renseignement important : tous les groupes de manifestants aussi petits soient ils, sont infiltrés

logorrhée

S'il y a de la violence chez les veilleurs , alors qu'on ne fait pas plus pacifistes, je ne sais plus comment on doit appeler ce gouvernement , totalitaire, dictatorial, fanatique, obsessionnel des cathos, me semble trop facile ....On a affaire à une intolérance sournoise et mensongère comme jamais vu...
Rassurez-moi, les capitaines ne sont pas assermentés?
Quand je pense que Canal + traitait Chirac de super menteur, il a trouvé ses maîtres!

Gran

@Gigi,
ne cherchent ils pas non plus à instiller la défiance entre Veilleurs et/ou nous brouiller les idées avec ce genre d'info ?

Bernard

Un discours de fonctionnaire français froid et détermine, sans haine ni empathie et qui fait confiance aux ordres de l'état...
Cet article apporte un éclairage terrifiant sur l'état d'esprit des fonctionnaires français lors de la rafle du vélodrome d'hiver ....

Alex

Je crois qu'il faut dépasser le ton pompeux et ridicule de ce pauvre homme pour dégager surtout le mode de fonctionnement des forces dites "de l'ordre" et en tirer les leçons qui s'imposent pour les actions futures. Apparemment il a été déstabilisé par le cordon de veilleurs en arrière du dispositif. Et il craignait essentiellement un autre regroupement "sauvage" ailleurs dans Paris. A creuser sans doute pour rendre les actions incontrôlables par les moblos...

artur

"Le bazar est lamentable" cettedevise est plus que jamais d'actualité !

C.B.

Une intéressante base de discussion et de réflexion, en n'oubliant pas de confronter les faits allégués (cf. par exemple deuxième page, haut de la colonne de gauche "les personnes face à nous se tenaient assise, chantaient des chants de messe") et les faits réels; témoignage de l'inculture de nos "élites".
Bon point de départ pour ouvrir les yeux de quelques bisounours.

lsq

J'en ai presque honte d'être à la Spéciale. Celà ne fait que confirmer mon impression: ceux qui choisissent la gendarmerie en sortie de coët ne le font que dans des perspectives de carrière. Ça ne m'étonnerai pas qu'a pondre de pareils articles, ce vil ancien atteigne les étoiles avant de rendre son tablier (haha!).
Mon capitaine, bien qu'étant simple bazar, je me permet de vous dire que vous n'êtes qu'un jean-foutre et je vous conchie allègrement.

agnes

La connaissance de Sun Tzu n' a apparemment pas permis à ce capitaine venant de ST Cyr de réussir le concours d'entrée à l'école de guerre. Ses hauts faits d'armes manquent de panache : bloquer quelques veilleurs pacifiques ! On a les rêves et les exploits à sa hauteur ....

René Clémenti

Voilà un officier qui pourra plus tard faire vibrer d'émotion ses petits-enfants en leur racontant ses faits d'armes! Pitoyable.

Jacques

Cela démontre surtout n'en déplaise aux fanas milis du milieu que nous n'avons pas besoin d'armée en France vu le niveau de ses cadres et son inefficacité.
Le maintien de l'ordre en France peut parfaitement être assuré par des entreprises privées sous forme de délégation de service public.
Pour ce qui est des OPEX (Irak, Afghanistan ) et la surveillance du domaine public maritime, tout cela peut être confié à des sociétés comme Risk and Co, Gallice ou GEOS..
On peut dissoudre Saint-Cyr comme l'ENA.
Vive la réduction des déficits publics.
Les militaires à l'usine !

mdesplanteurs

Tres instructif pour comprendre le fonctionnement de ces messieurs pour nos actions futures. Comprendre l'adversaire pour gagner le bataille, eux n'ont pas l'air de nous connaitre des masses.

tb

Pour lui écrire :

[email protected]

Le tout sans espace et sans accent, la boite mail sature très vite :-)

Pascal P

Il est intéressant de lire que la base de son article est de montrer son intelligence à empêcher les veilleurs de circuler en groupe dans les rues de Paris .
Ce pitoyable chef contredit lui même sa "tactique " en avouant que ses hommes empêchaient même une personne isolée à sortir de leur encerclement (page 44).
Bref un article" qui se la pète" alors qu'il se contredit fondamentalement.
C'est avec ce genre de "chef" que se font les dictatures .

Bonemine

Je viens de lire cet article à quelques amies de passage chez moi.
Ça nous a occupées un moment...
Quel homme, ce Capitaine Cédric Caillon !
Intelligence, virilité, honneur et courage réunis...
Nous envions sa femme !
La Providence l'a gâtée en le mettant sur son chemin..!

jano

Vive ces héros ! Il faut vraiment en avoir
dans le " Pantalon" pour affronter ces
veilleurs armés jusqu'aux dents ... de
chapelets, de chants, de prières ou de silence.
Mais gardons l'espérance,nous n'avons pas encore touché le fond!

MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

Moi, j'ai relevé autre chose : cet "officier" traite en gros de farfelue l'accusation de la part des veilleurs d'entrave à la liberté de circulation. Or, il avoue avoir bien entravé la libre circulation des personnes de plusieurs manières : dans le temps, en les enfermant jusqu'après le dernier métro, dans l'espace en les enfermant par tous les barrages en les levant un par un aux quatre points cardinaux successivement !! Par ailleurs, comme tout le monde, je remarque qu'ils traite les gens qui ne font qu'exercer leur LIBERTE, "d'adversaires", à plusieurs reprises, et même pire : "d'ennemis" ! DINGUE ! Jamais les Veilleurs ne lui ont déclaré la guerre ! ? Jamais il n’a eu le DROIT fondamental d’entraver ainsi la liberté des gens ! ? Pour qui se prend-t-il ce malade mental ? Moi je le dégrade immédiatement et le banni à 10.000 kms du territoire français dont il est indigne !

JEJ

Cet article est assez pathétique.

Le but semble être surtout de s'auto justifier et de s'auto convaincre.

Cependant, l'article n'est pas inintéressant car il éclaire la psychologie des méthodes.
Je reconnais toute fois que le fond donne tout son sens à l'expression : "droit dans ses bottes".

Je passe sur l'expression "ADVERSAIRES" qui met en lumière un rapport particulier entre ces gendarmes / militaires et les citoyens...

La réponse à la question de savoir si un ordre est juste me parait bien faible. En gros tout ordre étant légitime, car provenant de la chaine de commandement, il est donc juste.

La composition du dispositif est éclairant :
- des gendarmes parce que militaires qui obéiront quoi qu'il arrive.
- des commissaires de polices dédiés pour relayer les ordres du Préfet.

Le pilotage par la vidéosurveillance ne permet plus au Préfet de se dédouaner sur les hommes du dispositif. L'explication prouve que la violence et les actes illégaux sont biens perpétrés sur ordre de la préfecture.

La question de la présence de médias semble être la seule interrogation sur la réponse à apporter...

Le fait d'être filmé dans des actions illégales ne semble pas émouvoir la troupe. L'impunité est donc de mise et préalablement promise.

L'argument de la "MANIFESTATION non déclarée" semble être l'appuie juridique majeur des gendarmes et de la préfecture.
Cependant cette définition semble bien à géométrie variable et en réalité laissé à la libre évaluation de la préfecture qui agira selon son bon plaisir répressif.

Il semble bien que la NON VIOLENCE des veilleurs / LMPT est un grand problème pour les forces de l'ordre...

Le rapport au respect des droits m'apparait comme un peu surréaliste :
- Les faits ne permettent pas une dispersions par la force ou des arrestations car le trouble à l'ordre public n'est pas caractérisé;
- Le simple usage répressif de la force n'est pas possible car il n'y a pas de violence préalable des "adversaires";
- Cependant il est normal de priver de liberté de circulation les personnes présentent ET d'empêcher de fait toute dispersion alors que c'est le but (en théorie) recherché...

Michel

La disproportion entre le ton de l'article et le "fait d'arme" relaté est tout simplement risible...Cela dit, comme d'autres commentateurs, je pense que cela peut nous être utile pour comprendre comment "ils" fonctionnent.

Lionel D

Un officier minable qui fait carrière et ne sert pas la France. Une raison de plus de se méfier des forces de l'ordre, ces gens là, police, gendarmerie, armée de terre, ne seront jamais avec nous sauf exception.

Nabulione

Le capitaine Caillon déshonore son nom et l'armée française !

Il tient plus du saxon que du héros français.

En somme, le nouveau Ganelon sous un képi soi-disant français.

Martin

A genoux les hommes, debout les officiers !

Ce capitaine, les doigts sur la couture de son pantalon, est resté un homme
qui vérifie à chaque instant qu'il a bien accompli les ordres de son chef
mais il a mauvaise conscience quand même...
Qu'il sache qu'il n'a toujours pas les qualités et la faculté de se mettre "debout" !
Qu'il se rappelle, s'il en est capable, la légende de son casoar !

PETER

J'aimerais bien le voir à Sevran-Baudottes, à Grigny où à la cité des Tarterets à Corbeil-Essonne ce Capitaine de pacotille. Il fera moins le malin. Hein !

Papa

Réponse à Biem :

- d'accord pour dire qu'il ne faut pas se moquer, ce n'est ni efficace ni très chrétien (comme diraient les Tontons flingueurs, "ça soulage")

- pas d'accord pour dire qu'il fait son travail honnêtement. Car alors, est-ce à dire que les colonnes infernales faisaient leur travail honnêtement ? N'est-il pas malhonnête d'obéir à des ordres légaux mais immoraux voire inhumains ? Et que dire des nazis ? La comparaison peut choquer, mais en réalité, certes leurs actions étaient quelques fois pires, mais la pression exercée par le pouvoir était bien pire également.

Autrement dit, si un officier est aujourd'hui tout fier d'avoir expulsé des Veilleurs, non seulement sans se préoccuper de leur cause (et il en est fier !) mais en plus en partant du principe que leur cause est mauvaise et qu'ils sont de mauvaise foi (cf. les "prétendus avocats" etc.), alors que fera-t-il lorsque le pouvoir l'obligera à nous tuer ? Il n'y aura pas besoin de mettre la vie de sa famille en jeu pour qu'il s'exécute...

Non, ce n'est pas honnête de "faire son travail" dans ces conditions.

Alix

Je vous jure, en commençant l'article, j'ai cru que c'était du second degré, j'y voyais une forme particulièrement soignée de texte qui, avec une expression de type CM2, veut en fait interpeller le lecteur par le ridicule de la situation. Je n'arrive pas à croire que c'est du premier degré, même s'il faut bien se rendre à l'évidence ! Dans le casoar ! par un cyrard ! "Le changement c'est maintenant", c'est pas faux... Le mal est devenu le bien, et le bien est devenu le mal.on peut pas faire mieux...

Bertin

Dans ce "caillon" rien n'est bon !

http://faitesdupatois.canalblog.com/archives/2007/01/22/3766319.html

Huguette

Content de lui ! il espère sans doute une promo, je lui souhaite une affectation dans les quartiers chauds , problème il a des hommes sous ses ordres le brillant stratège ... mais il confirme l'infiltration des policiers en civils parmi les veilleurs donc nous serons vigilants le 2 février!

MAZIROT

cet officier de corps d'élite doit avoir en mémoire l’anecdote rapportée par Georges Blond in "la bataille de Verdun": un soldat descendant des premières lignes après avoir été étrillé avec son unité passe devant un peloton de pandores bien astiqués ayant pour mission de surveiller la troupe.
le biffin leur adresse alors une salutation ironique: "bonjour gendarmes, beaucoup de pertes chez vous?".
Quant à oser citer ce stratège chinois, ce galonné ne manque pas d'air. Heureusement la manif n'eut pas lieu un 2 décembre, il eût rejoué la prise du plateau de Pratzen aux Buttes-Chaumont.

Amaury

Mon cher Cédric,

Je viens de lire ton article et je ne vais pas, ni ne veux me lancer dans une correction inappropriée.
Juste pour te dire quels genre de types sont les veilleurs... surement pas des adversaires

Les veilleurs se sont mes enfants, moi-même des que je peux, ma femme et son bébé dans son ventre... mes cousins, mes frères, mon père... ma mère.
Sont-ils tes ennemis? Mon frère et mon père ont fait Cyr comme moi, comme toi, ils ont donne tout ou partie de leur vie à la France... sont ils des ennemis, tes ennemis? Des adversaires à la mode de SUN TZU? Je ne comprends pas…
Ce que tu as écrit blesse, car c'est aussi en veillant que je sers la France, je veille car la pensée unique efface la vraie conscience française. Les textes lus pendant ces moments sont les mêmes que nous lisions en corniche moi à Cyr et toi dans la Sarthe, ou que nous avons entendu tous les deux à Coet. Les veilleuses se sont nos femmes, qui servent la France autant que nous, voire plus, en subissant avec un grand panache nos absences régulières et longues, en élevant nos enfants dans l'amour du drapeau et le don de soi... sont-ce tes adversaires ?... mon cher petit co... j'en ai la larme à l’ œil en t'écrivant ces quelques lignes.
Je veille, parce que je ne veux pas de cette culture de mort, parce que je refuse de me laisser abattre, parce que je résiste autant que je peux comme d'autre cyrards l'ont fait avant nous sous d'autres lieux, en d'autres temps, pour d’autres causes, certain aurait même conçu une constitution…. Et mon combat est juste et légitime... je veille parce que j'ai perdu des hommes au combat qui se battaient du haut de leurs 20 ans et que je refuserai toujours de négliger les fruits de leur sacrifice, parce qu’eux se battaient contre des vrais adversaires et pour un idéal français dépassant les échéances électorales et les conflits d'intérêts.
Tu veilles aussi, à ta manière, quand tu parles à tes hommes devant ton étendard, que tu leur explique qu'il faut être fier de ce que l'on est, que ce morceau de tissu au milieu du bataillon c'est le clocher de ton village, les parents que nous avons aimes, nos frères tombes au champ d'honneur... que le mot France n'est pas un vain mot et que, pour paraphraser le LTN BRUNBROUCK, ce qui donne un sens à la vie donne un sens à la mort.

Il veille parce que trop souvent nous manquons de courage pour affronter la réalité et nous laissons berner par notre niveau de vie trop confortable sans voir la fragilité de notre monde et de notre Nation en particulier.

Alors penses-tu vraiment que je suis ton adversaire... de quoi s'agit-il... Nous ne devons pas baisser les bras pour les choses aussi importantes que la société et la vie, tu dois le comprendre...
Enfin pour conclure à la manière des veilleurs, en citant un auteur neutre, Antoine de Saint Exupéry:
"Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants"

Alors cher petit co, après ces quelques lignes, puisses-tu réfléchir et te joindre à de plus nobles combats.

Bien à toi,
M.O. l’Archange

Pitch

La devise racaille qui revient à mon esprit est... ACAB (All Cops Are Bastards)

Cadmos

Ridicule ce petit chef.
J'espère qu'il a utilisé un pseudo pour protéger sa famille du ridicule.

DidierF

Pas tout lu mais j'ai bloqué quand j'ai lu que les Veilleurs sont des adversaires. Il a combattu des gens qui prient et lisent des textes religieux. Il en est fier.

Ce papier montre comment fonctionnent les policiers qui répriment des choses justes. Il faudra vraiment le lire.

pouchol

voila comment; d'abord les flics, puis les gendarmes, puis les militaires chargerons les cathos. il y aura toujours un con pour expliquer sa stratégie et sa bonne foi, un officier zélé, obéissant, probablement bon père de famille, pour commander les colonnes infernales!
un officier Français c'est d'abord un officier de la république...

VOLANT

L'archétype de ... LA CHEMISE BRUNE!!!

RADET

Avec un tel savoir faire, il est bon pour relever nos troupes en RCA ou à défaut, assurer avec son escadron la surveillance d'un futur camps à Beaumes la Hollande !!!

Ben Hur

L'homme aime raconter des histoires où il se met en valeur:
http://1rama.free.fr/SITE TEST/bigor_picardie/bigor_19.pdf

Page 7.

Aïe, la Coloniale!

La "Bête Noire" (surnom de la promotion BETHOUART lors de sa vie à Coëtquidan)avait sa petite réputation...

Bravache Cajoule

Avec de courageux officiers comme lui, la république est bien protégée...il a été décoré pour sa bravoure ?

xenophon

L'"ancien combattant" que je suis, sans béret basque ni médailles pendantes, est suffoqué par les propos tenus par ce"pitaine" pitoyable!
En continuant comme ça il aura la possibilité d'égaler un de ses grands anciens le ci-devant colonel Debrosse qui fit tirer sur la foule à Alger en 1960/61 et n'hésita pas à faire torturer des partisans de l'Algérie française!
Venant de l'artillerie, il lui sera aisé de demander des tirs d'intimidation avant que de demander de tirer dans le tas!
Il a tous les fondamentaux de l'action :"encager", "boucler la zone", "chats maigres" (y aurait-il de ventripotents gardes rouges?)
Malgré la forme scolaire(et digne d'un rapport de gendarmerie de chef lieu de canton) son style est tout juste celui du brevet;par ailleurs on dit :"pedibus cum jambis" et non "jambus".
Ce texte témoigne de la dérive terrible qui s'est installée dans ce corps et comme le dit un des commentateurs la gendarmerie est en passe de devenir la garde prétorienne du régime.Ses effectifs sont peu ou prou aussi nombreux que ceux de l'armée de terre!
Profitons-en pour témoigner notre reconnaissance au général Soublet qui récemment fit état,en dépit des foudres de Valls, de la réalité de la délinquance dans la région Paca:pourquoi le quidam capitaine ne pourrait-il pas y exercer avec brio ses théories inspirées de Sun Tzu...?

paulo

Ce type est un bon bourrin, un bon âne bâté, un petit exécutant qui a enterré bien profond sa conscience.

DUPORT

Je passe sur les veilleurs "prétendument non violents" avec en final les "sympathiques veilleurs" ce récit sue la manipulation.

JE RELÈVE BEAUCOUP PLUS IMPORTANT

Ce monsieur vous explique très clairement comment ils sont suivis au mètre près donnant ainsi la preuve formelle que les multiples dérapages des forces de l'ordre sont encadrées d'en haut.

Ensuite s'ils ont suivis comme cela ils ont donc la capacité de voir et de compter de manière précise les manifestants CQFD
Mais évidemment pas avec des images comme celles publiées par la Préfecture ou il serait impossible de reconnaitre des gendarmes et donc de les faire déplacer de 3 mètres !!!!
Les logiciels d'analyse d'image sont capables de donner le nombre à moins de 10 personnes d'erreur !

Pour ceux qui avaient des doutes sur la manipulation des chiffres cet officier viens de leur en apporter la preuve sans le vouloir !

Guizmoet

Non, rassurez-moi, c'est une blague ce machin. Comment un officier peut-il penser, un seul instant, faire honnêtement un métier honnête dans ces conditions ?
Je comprends mieux certaines choses du passé.

Aunis

Pour information :
On emploie le terme "adversaire" en maintien de l'ordre, quel que soit le dit adversaire et ses modes d'action.
Le terme "ennemi" fait référence à du combat de haute intensité, c'est un terme qu'utilisait ce capitaine lors de sa première partie de carrière ; c'est donc sans doute une erreur de sa part.
Le style pourri est celui employé pour des comptes rendus et des rapports. Simple exposé des faits, phrases brèves et simples.

trahoir

Ben Hur,

On apprend aussi que le glorieux Caillon a eu pour chef le frère de Philippe de Villiers qui a accepté la charge de CEMA auprès de Hollande afin de poursuivre le démantèlement de l'armée en manipulant ses cadres...

Y a pas de hasard !

amiral

Zoro est arrivé ééééééééééééééé

Vikland

Il a l'air content de lui...
Où peut-on "féliciter" ce sauveur de la patrie ?

Bertrand

Je plains sa femme et ses enfants s'il en a car ils ont la honte de leur vie !

Gisèle

Bravo Amory ! Repostez le sur NDF !!!
Envoyez une copie à Valls et Taubira !

Le Dail

C'est bien triste tout ça!

CHALMEAU

Lamentable et affligeant, j'ai trois fils officiers et je sais qu'ils pensent autrement, heureusement pour les hommes qu'ils ont l'honneur de commander et heureusement pour la France.
Pour un mauvis tout le monde trinque !

coup de colère

Capitaine,
Dans tous les corps de métiers il existe deux catégories de personnes: ceux qui font honnêtement leur travail, avec conscience, avec humilité et qui ne se vantent pas de faits d'armes extraordinaires, et les autres, faisant feu de tout bois, même de la plus petite action en la transformant en acte presque héroïque.

Dans ma famille, des blessés de guerre (14-18) des combattants (Indo, Algérie), des résistants dont l'un ayant donné son nom à l'une des rue de sa ville, des officiers.... moi même, militaire dans ma jeunesse, mère d'un médaillé de la valeur militaire en Afghanistan, je n'ai pourtant jamais été confrontée à la moindre parole qui vantait le propre héroïsme de celui qui se racontait.

J'aurai pu garder ma bienveillance si la cause était juste, nécessaire, supérieure.

Mais là, être si fier de son combat, de sa stratégie, de ses qualités tactiques face à de pauvres veilleurs qui n'ont comme arme que la certitude de défendre une noble cause, celle de l'intérêt supérieur de l'enfant bafouée non pas par la république, mais par ceux qui disent la servir, alors là chapeau!

Vous avez monsieur, gagné la bataille du ridicule, laissant la plus belle part, celle de l'honneur et de la conscience à ceux qui la méritent, c'est à dire ceux qui se battent pacifiquement en prenant de leur temps et de leur énergie, sans autre récompense que celle, d'être des hommes et des femmes dignes de pouvoir encore se considérer comme des êtres humains libres.

Alors recevez monsieur, ce modeste conseil: la prochaine fois que vous chercherez à faire mousser votre grandeur stratégique, votre esprit brillantissime, choisissez un sujet qui mérite vraiment l’encre et le papier gâché dans cette belle revue du Casoar créée par vos anciens, auprès desquels vous devriez certainement encore prendre conseil avant d' écrire de telles âneries.

Junior

Bonjour le niveau... j´ai déjà du mal avec le style de narration militaire, mais alors là on a à faire à du gros calibre !
C´est bien mon grand, tu as fait ton devoir, le chef sera content, tu auras le droit de lui apporter son courrier le mois prochain. Et ta promotion à Sevran est décalée de 6 mois. Quelle vaillance ! Tu défileras le 14 juillet, devant Flamby que tu as préservé d´une mort certaine cette nuit-là, et qui t´en seras reconnaissant à jamais.
Quel exemple pour notre jeunesse, quel courage, quelle abnégation !

Papon

Sans vouloir raviver l'antagonisme seculaire existant entre ST Cyr et l'X je comprends mieux pourquoi mon père et mon grand-père meprisaient ces gens là et pourquoi un certain cyrard nommé de Gaulle vouait une telle haine au "quarteron de generaux en retraite" il y a cinquante ans.

DUPORT

@coup de colère
Vous parlez de notions et notamment d'honneur qui sont, je crois, totalement hors de portée de ce... "Capitaine".

JPO

@ Ben Hur
Excellent ! En effet déjà un grand tacticien comme lieutenant!
Ulysse (pour neutraliser une pauvre sentinelle dan sa guérite) et Sun Tsu (pour évacuer 50 paisibles veilleurs), quelles références !
Au fait, s'il est si brillant, ce jeune homme, pourquoi a-t-il quitté une arme prestigieuse où il avait surement un grand avenir ?
Cela dit, ce pauvre garçon est une cible tellement facile que j'en ai presque honte d'en remettre une couche...

Lancien

Le commissaire nous a remercié..... les ordres reçus du commissaire .... etc... Pitoyable!
Je sais bien que c'était au siècle dernier et que je n'ai pas "fait Cyr" mais c'était au temps où les règles d'engagement des forces militaires par l'autorité civile étaient régies par L'IPFA (Instruction Permanente des forces Armées au maintien de l'Ordre). Il était clairement affiché que l'autorité civile -ici le commissaire - confiait une mission (exemple : dégager la place)et que le chef militaire -ici un capitaine - était seul responsable de la manœuvre adoptée pour remplir la mission.

Ici pas de mission claire , et pour cause, mais un jeune officier qui n'a d'autre souci que de plaire, en contradiction manifeste avec toutes les règles de déontologie que ses aînés avaient eu tant de mal à préserver.
Triste époque, triste république !

Un conseil d'ancien, capitaine CAILLON, restez dans la "Jaune" et ne passez jamais dans la "blanche", sinon vous allez vous planter lamentablement à chaque occasion et Dieu sait si elles sont nombreuses!

Sophie

Sans vouloir insulter ni vexer personne, la "tactique" de ce "combat" rappelle beaucoup ce que font tous les jours quelques éleveurs avec 1 ou 2 chiens de berger, pour diriger leurs troupeaux... Pour L'Art de la Guerre, on repassera... Le moindre paysan est bien meilleur tacticien que ces gradés!
Au passage, une piste d'économies pour le gouvernement? Parce que les caméras, la salle opérationnelle, les dizaines de gendarmes, pour faire le travail d'un pion dans une cour de récré.... Et encore, à l'école, ils sont vraiment violents!

DUPORT

@papon
"Sans vouloir raviver" (sic) mais vous ravivez tout de même ! Et en le voulant bien !

Alors que la situation serait plutôt à l'unité des bonnes volontés aussi nombreuses à St Cyr qu'à l'X face à un ennemi qui ressemble à une hydre de Lerne ou plus exactement à un troupeau d'hydres de Lerne !

Francis

Je viens de lire l'article en diagonale car d'après les premières lignes cela puait le remplissage... et effectivement, je ne suis tombé sur rien de saillant.

Bigor

Ben Caillon, ce n'est pas ce lieutenant qui était arrivé au rassemblement de son unité avec son pantalon de survêtement à l'envers? Le commandant d'unité n'en revenait pas d'avoir le "roi Dagobert" sous ses ordres...
Et il nous explique pourquoi il a quité la colo et l'AdT? Ce ne serait pas très flateur pour lui...
Et question "éthique" ou honneur, son attitude lors de son séjour outre-mer devrait lui interdire de s'en prévaloir.
Pauvres Gendarmes d'avoir récupéré un tel "zozo"!

Lyonnais

Ce bonhomme est de ma promo à Saint-Cyr (Général Béthouart).
Il ne faisait pas vraiment partie du haut du panier si je puis m'exprimer ainsi....
Pas du genre à croiser à la messe de garnison le week-end. L'anti - cyrard par excellence... Il en faut bien un par promo!
La question est: pourquoi "Le Casoar" qui est administré par des officiers qui ont des neurones lui offre une tribune, à cet imbécile!

CONAN

Ce triste sire n'en est pas à son coup d'essai . Au temps où il était artilleur , il a déjà produit un papier médiocre dans lequel il décrivait de simples manœuvres routinières comme s'il s'agissait du passage du Pont d'Arcole . Ce n'est pas d'aujourd'hui qu'il est couvert de ridicule , tant chez les "kakis" que chez les "bleus".En comparaison qu'il me soit simplement permis de rappeler le magnifique travail accompli par la gendarmerie en Afghanistan , qui a valu à plus d'un la Valeur Militaire avec citation . Qu'il me soit permis de souligner la lourde OPEX menée en Côte d'Ivoire : des hommes blessés , plusieurs Valeurs Militaires avec citations , le fanion d'un escadron décoré de la Valeur Militaire avec palme , fait assez exceptionnel chez les 'bleus" .
C'est peut être cela qu'envie ce scribouillard piteux et fanfaron .Quand il rentrera d'une OPEX , en ayant la surprise de voir le général au pied de la passerelle pour dire à ses hommes retour d'Afrique :" Vous avez écrit une page prestigieuse et jamais encore écrite de l'histoire de la Gendarmerie" , il pourra , après avoir suivi quelques cours de stylistique, nous narrer ses glorieux faits d'armes . Certains préfèrent rentrer d'OPEX d'Outre Mer avec deux plaintes pour violences policières aux basques. On fait ce qu'on peut .
Enfin que nos amis catho qui ne comprennent pas son incompréhension de nos positions se rassurent : il faudrait pour commencer qu'il sache ce qu'est une famille unie .

Henri MARES

Ne croyez pas qu'une dictature tient grâce à des idéologues intelligents, brillants et méchants. Elle tient en fait grâce à des médiocres comme cet officier.

Pol


BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES
Edition Chronologique n°51 du 23 novembre 2012
PARTIE NOMINATIVE
Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN)
Texte n°27
DÉCISION N° 90204/DEF/GEND/DPMGN/SDAP/BCHANC
portant attribution de la médaille de la défense nationale, échelon « argent », décernée à titre normal, aux personnels de
l'armée d'active.
Du
28 septembre 2012
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA GENDARMERIE NATIONALE :
direction des personnels militaires de
la gendarmerie nationale ; sous-direction de l'accompagnement du personnel ; bureau de la chancellerie.
DÉCISION N° 90204/DEF/GEND/DPMGN/SDAP/BCHANC portant attribution de la médaille de la
défense nationale, échelon « argent », décernée à titre normal, aux personnels de l'armée d'active.
Du 28 septembre 2012
NOR D E F G 1 2 5 2 1 6 7 S
Référence de publication :
BOC N°51 du 23 novembre 2012, texte 27.
Le ministre de la défense,
Vu l'instruction n° 16000/DEF/CAB/SDBC/DECO/A/5 du 21 octobre 2004 modifiée, fixant les modalités
d'application du décret n° 82-358 du 21 avril 1982 modifié, portant création de la médaille de la défense
nationale,
Décide :
La médaille de la défense nationale, échelon « argent », est décernée à titre normal, à compter du 1er janvier
2012, aux militaires de l'armée d'active dont le nom suit :
OFFICIERS

Caillon
Cédric, Franck, Jean, capitaine, avec agrafe « gendarmerie nationale »

Antoine Lechouan

Je me permets d'intervenir pour vous faire part de quelques réflexions au sujet de cette piteuse affaire.
Sans remettre en cause le caractère maladroit, prétentieux et parfaitement déplacé de l'article de ce capitaine, je pense que:
1) il est absolument inutile de faire référence à l'épouse et aux enfants de ce monsieur dans cette affaire car, ils n'y sont pour rien et n'ont aucunement à être associés à la bêtise du responsable. Ce serait faire preuve d'un manque de charité et d'une méchanceté indignes de vrais catholiques.
2) Les critiques formulées à l'égard des officiers et des militaires sont déplacées et sont la preuve d'un manque évident de réflexion et de recul de la part de ceux qui les formulent inconsidérément. On ne juge pas un corps social ou de métier au complet sur quelques uns de ses membres.
D'autant plus qu'une vieille loi mathématique explique que la proportion d'idiots est également repartie où qu'on soit sur terre. Les assertions de certains sur l'armée, ses chefs ou le sens de la foi des militaires catholiques sont déplacées et dignes du niveau de ce qu'on trouve sur les sites Antifa ou libéraux-libertaires dont ils reprennent d'ailleurs les arguments. Je suis prêt à débattre du problème avec qui le voudrait.
3) chers veilleurs, dont je salue le courage et la ténacité, tirez parti des renseignements qui vous sont fournis à peu de frais. Comprenez l'état d'esprit et les modes dactions des gens qui vous font face. Adaptez vos modes d'action en conséquence et gardez la pêche, le combat ne fait que commencer!

CONAN

La médaille de la défense nationale avec agrafe est attribuée sur critères d'ancienneté . Elle peut être attribuée avec citation et c'est alors la médaille d'or avec une étoile: elle sert à récompenser des faits exceptionnels .Les citations pour faits d'arme sont attribuées soit avec la croix TOE (théâtre opérations extérieures) soit avec la valeur militaire . Donc , pour notre écrivain public , il n'y a rien qui fasse exploser l'applaudimètre .Mais il se dit chez les bleus que ses exploits devant le Conseil d'Etat vont sûrement lui permettre en décembre prochain d'être directement au tableau d'avancement pour le grade de colonel .Peut être la Légion d'Honneur à la prochaine promotion . Mais il lui faudra pour cela produire quelques scalps de veilleurs !!!

MJC49

En 40, on voit de suite de quel bord il aurait été. J'espère qu'il n'y a pas une madame, parce qu'elle peut tout de suite demander l'annulation religieuse de son mariage. Nous sommes au moins 100 témoins ;)

Fantaisie

C'est ainsi que Caillon,
De son arme le bouffon
Pourfendit quelques veilleurs sages,
Au lieu de mettre en cage
Non l'Espérance
Mais sa lâcheté avec son arrogance
Qu'il est fâcheux de devenir en un soir
La risée de toute l'armée française
Mais puisque votre honneur vous semble accessoire
Et que votre réputation chez nous plus rien ne pèse
Dans une petite boite à z'oiseau, l'enterrerons
Puis à jamais la veillerons

DUPORT

Le roi Louis m'a z'appelé
C'est "SANS QUARTIER" qu'il m'a nommé
Mais "SANS QUARTIER", c'est point mon nom,
je lui dit "je m'appelle Pelot d'Hennebont"

Il m'a donné un beau ruban
Et je ne sais quoi au bout d'argent
M'a dit boute ça sur ton habit
Et combat toujours l'ENNEMI...

gégé

Il semble que ce compte-rendu ne serve qu'à obtenir des faveurs de ses supérieurs pour un grade ou une médaille. Quand je vois aux manifestations des généraux la poitrine pleine de médailles alors qu'ils n'ont pas soixante ans et que depuis leur entrée à l'armée ils n'ont pas fait une guerre, pas un combat et que nous avons 5500 généraux de deuxième section, c'est l'armée mexicaine avec des décorations à la soviétique. là aussi nous avons atteint le fond.

Cne Flam

Qu'elle est la différence entre les étendards des régiments de l'armée de terre et ceux de la gendarmerie?
Sur ceux de l'armée de terre il est marqué :
La Moscova
Eylau
Austerlist
Wagram
Verdun
Sur ceux de la gendarmerie c'est mentionné :
Le Veld´hiv
Drancy
Beaume la Rolande
Pithyvier
Cet officier de gendarmerie vient encore de prouver qu'en cas d'événements graves on sera bien gardés.

V.L.R

A noter, sauf erreur :
Il n'emploi jamais le mot : hommes mais toujours "militaires", "personnels" et surtout surtout "mes subordonnées" .

Enfin vivement :
la prochaine "Toussaint Rouge" ( métropolitaine ) octobre/novembre 2005 !

le prochain Villiers-Le-Bel 2006 !

les prochaines manifs anti-C.P.E ?

les banlieux au quotidien !

et j'en noublie ... ... ...

pour qu'il nous fasse de beaux contrendus hilarants, ce COLLABO !!! !!! !!!


Prions tout de même pour lui et sa Famille car nous défendons TOUTES les Familles y compris la sienne .

V.L.R

A noter, sauf erreur :
Il n'emploie jamais le mot : hommes mais toujours "militaires", "personnels" et surtout surtout "mes subordonnées" .

Enfin vivement :
la prochaine "Toussaint Rouge" ( métropolitaine ) octobre/novembre 2005 !

le prochain Villiers-Le-Bel 2006 !

les prochaines manifs anti-C.P.E ?

les banlieux au quotidien !

et j'en noublie ... ... ...

pour qu'il nous fasse de beaux contrendus hilarants, ce COLLABO !!! !!! !!!


Prions tout de même pour lui et sa Famille car nous défendons TOUTES les Familles y compris la sienne .

Beaufortain

Juste un petit message pour vous rassurer. La pensée de Cédric Caillon ,n'engage que sa modeste personne.
Etant commandant d'un escadron de gendarmerie mobile, je tiens à vous assurer que tous les commandants d'unité de gendarmerie mobile ne sont pas ainsi. En effet, il nous arrive fréquemment de participer aussi aux manifestations contre ces lois débiles et pour la survie de la famille quand nous ne sommes pas en service.
Pour ma part, j'essaye d'adapter avec le plus d'humanité les ordres reçus par l'autorité civile et surtout d'agir en conscience.
Ne tombez pas dans les insultes de bas étages contre les forces de l'ordre ou les militaires. Ce que nous avons à faire n'est pas tous les jours évident, mais nous nous efforçons pour la plupart de faire au mieux. Il est sûr que ce n'est pas simple avec la préfecture de police de Paris et le pouvoir actuel.
Pour autant, tous les gendarmes mobiles ne sont pas de vils collabos loin s'en faut. Les seules fois où j'ai dû ordonner l'usage de moyens lacrymogènes, c'est parce qu'en face une poignées de personnes virulentes nous lançaient des projectiles divers et variés. J'ai toujours refusé d'interpeller une personne pour le prétexte de contrôler son identité car : "il est bien habillé et a un tee shirt LMPT et porte un drapeau français..." j'ai déjà trop à faire avec les immigrés clandestins.
Voilà.

Bon courage à vous et surtout NE LACHEZ RIEN.

cefi

Niveau pitoyable de style rédac' de CM2...Il ne manque que l'inévitable "J'ai immédiatement rendu compte à mon chef de section" du jeune caporal!
C'est ça, leur panache?
En même temps, on ne peut avoir appuyé la milice face aux maquisards des Glières en 1944 et se montrer indulgent face aux veilleurs... C'est beau la raison d'Etat! Pourtant, Nuremberg à justifié la désobéissance à un ordre illégal...
Pauvre Sainte Geneviève...

MC

Quand j'ai lu cet article dans le casoar, je n'ai pu m'empêcher d'imaginer déjà par avance les réactions dans le numéro suivant.... En tous les cas, une remarque pour compléter le commentaire plein de mesure et de bon sens de Antoine Lechouan: je suis étonnée que le modérateur laisse l'adresse mail professionnelle de ce monsieur, vite saturée comme il le souligne bien, il me semble nettement plus intelligent de communiquer nos réclamations à la DGGN (Direction Générale de la Gendarmerie Nationale...) si le comportement de ce monsieur dans le cadre de son travail pose problème!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.