Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Propos indignes de François Soulage
1er février : portes ouvertes du collège St Jean Bosco à Rambouillet

Soutenez Béatrice Bourges [Addendum : menace policière]

0Depuis hier soir, la police a reçu l'ordre d'empêcher Béatrice Bourges, et une autre personne venue se joindre à son jeûne pour la France, de poursuivre leur action. Entraves à la liberté de déplacement, pressions psychologiques, privation de sommeil ont été leur lot pendant toute la soirée et la nuit.

Cette situation est intolérable !

Malgré cela, elles ont toutes deux rejoint ce matin la Place Edouard Hériot, à proximité immédiate de l'Assemblée Nationale, où elles entendent rester toute la journée. Les députés sont aujourd'hui dans l'hémicycle. Ils doivent intervenir !

Nous vous demandons dès maintenant d'envoyer un courriel (adresse ici) ou même d'appeler au téléphone (standard téléphonique : 01 40 63 60 00, puis demander à parler à l'assistant parlementaire de votre député) pour enjoindre votre député de sortir du Palais Bourbon aujourd'hui et aller rencontrer Béatrice Bourges, pour parler avec elle et entendre le message qu'elle adresse, à travers son jeûne, à la représentation nationale.

Il y a URGENCE. Le gouvernement cherche à étouffer la voix des Français en colère. Merci de votre mobilisation immédiate auprès de votre député.

L'équipe de Jour de Colère

Vous pouvez aussi appeler l'attention de la presse sur ce qui se passe aujourd'hui à Paris, digne de Kiev et bientôt de Damas. Envoyez un courriel aux rédactions, commentez les articles qui parlent de notre action (retrouver la liste en tapant "Béatrice Bourges" sur Google news). Faites aussi pression sur les journalistes. Merci.

Addendum : La police a prévenu qu’à 13h30 la tolérance cesserait et que tout le monde serait évacué de la place Herriot. Il n'y a pourtant qu'un petit groupe de 5 personnes.