Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Immanquable 7 : Farida Belghoul avec les veilleurs à Versailles
Il y a un an, Benoît XVI annonçait sa renonciation au Souverain pontificat

Insertion professionnelle de personnes trisomiques

Alors qu'en France, 96% des personnes trisomiques sont exterminées avant la naissance, en Italie, on découvre une initiative en faveur de leur insertion professionnelle. Ugo Menghini, chef de salle au restaurant la Locanda dei Girasoli depuis six ans dans ce restaurant du sud de Rome, déclare :

«Mes serveurs font le travail et le font très bien. Quand l'un d'eux n'est pas là, je galère». «Si je devais ouvrir ma propre affaire, je n'hésiterais pas, j'engagerais des trisomiques».

Née en 2000 à l'initiative de parents d'enfants atteints du syndrome de Down, la coopérative I Girasoli («les tournesols») travaille à l'insertion professionnelle des personnes trisomiques. Le restaurant en est la traduction concrète. Sur les 18 personnes qui travaillent à la Locanda, 13 sont trisomiques. Tout est autofinancé, sans aide de l'État.

Ce soir Anna, 22 ans, ne travaille pas. Elle est venue manger en famille avec ses parents.Son père indique :

«Pour nous, pour elle, c'est une grande victoire. Notre fille a gagné en autonomie, quand elle rentre le soir du travail, on la retrouve satisfaite, orgueilleuse de ce qu'elle fait».

L'ouverture d'une autre Locanda dei girasoli est prévue à Palerme.