Le GODF voit rose
Les ressources spirituelles de la France pour faire de son malheur le levier d’une nouvelle ascension

Le climat des années 30

Manuel Gaz va-t-il nous en reparler ?

Samedi soir, à Rennes, les cagoulés et capuchonnés "antifa" et anarchistes étaient de sortie pour menacer un meeting du Front national. 300 policiers, gendarmes et CRS avaient été dépêchés dans le secteur de la rue Saint Louis pour... 600 à 700 manifestants.

Bilan à 22h d'après Ouest France : 2 voitures brûlées, plus de 10 vitrines brisées (elles sont sûrement fascistes), 5 policiers blessés par des jets de pavés (dont l'un a eu le casque brisé) et... 4 interpellations :


Rennes manif anti FN guerilla urbaine par OuestFranceFR 

Autrement dit, des blessés et des dégâts comme jamais vu lors des manifestations LMPT, mais pas de rafle policière. Ajoutons que deux jours plus tôt, les mêmes "antifa" aspergeaient d'amoniaque un conférencier intervenant à l'Université de Rennes II, lui abîmant les yeux.

On attend au minimum une vive condamnation du Sinistre de l'Intérieur. Mais il a les yeux tournés vers bien plus dangereux :

Sentinelles

Commentaires

scat

Le centre-ville de Rennes a connu ce samedi soir des scènes de guérilla urbaine par ces fascistes, communistes et autres anarchistes anti-FN. Enfin par la lie de la société.

L'avantage : le FN local et son candidat de Mellon, un homme excellent à tout point de vue, vont se retrouver renforcer électoralement.

Bertrand

"antifa" les nouveaux fonctionnaires non déclarés de Valls

Alpin

http://www.breizh-info.com/7759/actualite-societale/les-exactions-de-lextreme-gauche-protegees-par-manuel-valls/

No

voitures brûlées, plus de 10 vitrines brisées...
Il est inadmissible que les ministres de l'intérieur et de la justice laissent ces milices armées trotskistes prospérer et faire de la guérilla urbaine en toute impunité.
Si l'opposition parlementaire faisait son travail, elle demanderait la constitution d'une commission d'enquête sur ces faits pour déterminer les responsabilités.

Maurice

4 interpellations hier contre 262 lors de la manif « jour de colère », ne cherchez pas d’erreur, il n'y en a pas avec Manolo-le-chimique !
Il applique les restes du franquisme qu'il a de son pays de naissance. (juste pour la répression)

CHAPPOT


et ce n'est que le début ..... voilà ce qui arrive quand la caste des partis " dits politiquement correct" appellent à donner une belle leçon de démocratie....Tous les partis sont responsables de ce climat de haine et les gens armés dans la rue hier à Rennes l'étaient au moins moralement par l'ensemble de nos partis politiques au pouvoir depuis 40 ans .... Quand comprendrons nous ? et combien de morts faudra-t-il pour le comprendre ? je plains presque ces lobomotisés dans la rue qui ne sont que les instruments de marionnettistes irresponsables ....


JE VOUS EN SUPPLIE, REVEILLEZ VOUS

Guillaume

Je note que l'extrême-gauche se déchaîne que contre le FN-RBM, pas contre l'UMP... J'en déduis que le vote qui leur fait le plus mal, c'est le premier !

jejomau

Si la police laisse faire, du fait des ordres qui lui sont donnés... et qu'elle obéit bêtement ... que les commerçants et les habitants se constituent en associations et portent plainte contre l'Etat. [...]

anna

Les gentils manifestants sont sortis, les CRS étaient beaucoup moins nombreux que pour repousser les dangereux extrémistes de droite cathos qui défendaient la famille - il est vrai que ces derniers étaient"armés" de poussettes et d'enfants : il fallait absolument les interpeller. Où était le dictateur Valls hier soir pour assurer la sécurité des Rennais et protéger leurs biens ?

piet

Tiens tiens où sont les flics en civil sans brassard qui jouent aux cowboys à lmpt? Manolo gaz n'a pas raflé 250 gauchistes?

lanneau katia

Pourquoi ce joli nom d'antifa!!!
C'est être antifa de casser des vitrines,d'empêcher aux gens d'avoir un autre bord politique, c'est être antifa de brûler gratuitement la voiture du citoyen lamda, c'est être antifa que d'asperger d'amoniaque un conférencier en lui âbimant les yeux!!
Non mes amis,le terme est incorrect débaptisons les et appelons les des Fascistes et de la racaille tout simplement.

TonyLucky

Les "antifas" ne risquent rien : ce sont les S.A. du régime.

Stephe

On pourrait crier à l'incompétence du ministre de l'intérieur, mais c'est plus que cela, c'est de la complicité avérée, car ces exactions criminelles étaient annoncées de longues dates et des agressions physiques avaient déjà eu lieu; mais voila, chacun aujourd'hui sait que les antifas au même titre que les femen sont les milices du régime, il ne sera donc rien fait contre eux et ils le savent pertinemment jusqu'au jour ou un citoyen exaspéré par l'incendie de son véhicule ou pris de peur pour sa vie tirera dans le tas déclenchant sans le vouloir le début d'une guerre civile dans le pays. Nous pourrons alors remercier la clique d'irresponsables à la tête de la France qui n'a cessé d'attiser la haine des rouges bruns qui, déjà tout en polluant nos rues de leurs graffitis et éructations diverses, veulent dicter leur loi par la force comme les fascistes de toute époque.

Xavier

Cela démontre aussi que le FN est la seule force politique d'opposition au système pourri.
Il ne viendrait jamais à l'idée des trotskistes ou des anars d'aller attaquer un meeting de Borloo ou de Juppé...puisqu'ils ont les mêmes idées...

gotann

Quand des lois ne passent pas par consentement, les gouvernements passent par la force. Ce gouvernement passe à une autre méthode, celle de provoquer et installer un climat de tension avec des conflits entre personnes dans le pays. Quand on voit les provocations sur les plateaux de télévision et ses agressions faites par des milices dans les rues. "Agiter le pays pour mieux s'en servir".

orleans

hel Marie 09/02/2014 - 09h28

Un des commentateurs du Monde:

"C'est étrange, je n'ai pas entendu de déclarations martiales de Valls contre ces manifestants ; pas eu le plaisir de la voir à la TV donner des coups de menton et prendre la pose contre ceux qui menaçaient la République et le démocratie. Pas de déclarations disant qu'aucuns dérapages ne seraient admis. Peut-être prépare t-il son déménagement à Matignon ?

Pabien

Ah, la racaille (dernière réserve électorale du PS avec les homosexualistes) était de sortie hier soir avec son respect habituel des personnes et des biens... A moins que cela ne soit la "police en civil" d'Adolfo Ramirez qui s'entraîne en vue de la prochaine manif des insupportables et trop pacifiques familles de France...

Goupille

Valls, démission !
La colère monte tellement que cela va finir par tourner mal pour ses abattis.

Qu'il aille jouer les Mussolini au Tessin.
Et basta !

M.de Pontcallec

Je suis BRETON et de droite. La Blanche Hermine a été salie par le socialisme.
Espérons qu'elle puisse en survivre ! Les BRETONS étaient très nombreux aux manifestations à Paris ! à la fois LMPT et Jour de Colère ! Les Bretons vont se révolter contre les jacobins socialo-communistes !

Cricri

De deux choses l'une :
* soit le Sinistre GAZ a donné des ordres pour exercer une "retenue particulière" à l'encontre de ses amis terroristes ;
* soit les services de police montrent leur incompétence totale en matière de répression des fauteurs de troubles : nombre très élevé d'interpellations de personnes n'ayant rien cassé, rien brûlé, rien abimé (cf. LMPT) et très très peu d'interpellations de personnes véritablement dangereuses, causant des dégâts considérables. Autrement dit, très forts avec les braves gens, très faibles avec les délinquants.

Quelle est la bonne hypothèse, Monsieur GAZ ?

M.de Pontcallec

A la grande manifestation contre le mariage pour tous du printemps dernier, nous avons pu constater la dégradation de la Ville de RENNES en matière de GAUCHISME ! Rappelez vous les attaques violentes des "antifas", anti "cathos", anti "réacs" ...
Ma fille aînée étudiante à la fac de droit, a habité le quartier Ste ANNE, à la fin des années 1990, rue de la Soif, bien nommée !
A l'époque, ce quartier était bien agréable . Depuis, c'est devenu une pétaudière gauchisante à tous crins, fréquentée par la lie de la société, soutenue par VALLS et le gouvernement !

Eric

Aux catholiques de retrouver la virilité d'antan.

JB

Pas un mot dans les médias pourris sur cette nuit de violences !!
Par contre, le grand délire médiatique contre les JO de Poutine, un déchaînement contre la Russie de la part des bonnes consciences qui nous gouvernent et nous manipulent...
Sauf que, quand on regarde ces images, on rêve d'un Poutine en France à la place de cette bande d'incapables qui détruisent le pays.

libre pensée

Belle répétition d'une future "nuit de cristal" à l'encontre du Front National, premier parti de France pour les intentions de vote aux Européennes.
L'hydre révolutionnaire au pouvoir révèle chaque jour un peu plus son vrai visage.

En 2017, on nous citera l'interdiction du FIS en Algérie en 1991... et la mise en place du Haut Comité d'Etat face à la menace islamiste pour justifier une suspension du processus électoral.

Pour cela, il y a encore quelques étapes à franchir dans la manipulation des esprits pour diaboliser mouvement populaire qui a pris naissance avec la manif pour tous:
- identification et fichage systématique de ses soutiens, réseaux, proches ou non
- terrorisme intellectuel à l'encontre de ceux qui oseraient partager ces idées, immédiatement anathématisés (cf ce pauvre Finkielkraut !)
- accélération des cycles provocations / répressions (Femen, Antifa, LGBT, entrisme dans les manifs...) pour tenter de fzbriquer un sentiment de menace dont ce mouvement populaire serait l'origine
- violences physiques envers les leaders identifiés, pour faire taire ces voix dissonantes.

Nous entrons en résistance, et le combat s'annonce difficile, car c'est, une fois de plus, le choc entre modèles de civilisation de plus en plus incompatibles : la civilisation occidentale développée d'un côté, et l'obscurantisme totalitaire matérialiste de l'autre.

Courage et ténacité !

Xavier

La connivence entre les flics, les gendarmes et les gauchistes est patente...ils ont un autre point commun qui explique cela : ce sont des agents publics (il y a très peu de commerçants chez les trotskystes et de professions libérales chez les maoïstes), des agents de l'Etat ou de la fonction publique territoriale, ils défendent cette ignoble entité qui s'appelle l'Etat...
Gauchistes, flics, militaires, je ne vous aime pas et vous êtes pour moi des ennemis...

[N'exagérons rien, un Etat sans police ni armée ne remplirait pas ses fonctions régaliennes.
L.T.]

Jean Theis

Evidemment Gaz a donné des ordres. Les barbouzes obéissent toujours au pouvoir, quel qu'il soit.

M.de Pontcallec

LE CENTRE DE RENNES, laissé aux gauchistes de toutes obédiences !!!

A la grande manifestation contre le mariage pour tous du printemps dernier, nous avons pu constater la dégradation de la Ville de RENNES en matière de GAUCHISME ! Rappelez vous les attaques violentes des "antifas", anti "cathos", anti "réacs" ...

Ma fille aînée étudiante à la fac de droit, a habité le quartier Ste ANNE, à la fin des années 1990, rue de la Soif, bien nommée !
A l'époque, ce quartier était bien agréable . Depuis, c'est devenu une pétaudière gauchisante à tous crins, fréquentée par la lie de la société, soutenue par VALLS et le gouvernement !
Nantes, où je vis, est bien calme en comparaison !

ema

@ Maurice
Il applique les restes du franquisme qu'il a de son pays de naissance. (juste pour la répression)

Svp je me permets de ne vous reprendre même si je comprends ce que vous voulez dire en dehors de tout contexte géographique et historique.

Ces intimidations par la force brutale, la destruction des magasins, les insultes, les intimidations (et pire encore peut-être à venir) c'est tout à fait ce qu'ont fait en Espagne, les courants révolutionnaires et marxistes des années 1920 et cela a encore continué à partir de 1931 et de la Sde République. Le but c'était faire le maximum pour déstabiliser le pays et imposer une dictature marxiste.
En matière de répression, il faut plutôt prendre les exemples soviétiques et actuellement de Chine ou de Corée du Nord.
La guerre civile espagnole et le régime fort qui en a découlé correspondaient à une réaction de "légitime défense" de ceux qui ne voulaient pas se faire massacrer par ceux qui n'admettaient pas que l'on pense différemment qu'eux. Même si bien évidemment une guerre et encore plus quand c'est une guerre civile (malheureusement devenue inévitable pour les raisons que je viens d'évoquer, entraine de facto des horreurs des deux bords).

Bref, il y aurait un ministre socialiste en France qui n'aurait pas été de nationalité espagnole jusqu'à ses 20 ans, il agirait de la même façon idéologique. C'est la fonction qui créé l'homme. M. Valls a le pouvoir, des forces de police et de gendarmerie à ses ordres, il les utilise d'une manière idéologique comme le feraient d'autres politiques animés des mêmes idées politiques et de la même ambition. Et il n'est pas le seul dans le système, il y un premier ministre et un président de la république au dessus de lui. Ils sont tous dans le même bain.

lève-toi

Par nature un antifa est un lâche, un étron protégé quasi légalement.
Conclusion, traiter quelqu'un d'antifa est une insulte, c'est le traiter de lâche.

POL

Rennes est doublement une ville "ROSE", rose parce qu'elle a majoritairement embrassé le socialisme, et rose parce que ville très gay, elle a occupé la 2e place après Paris, et est actuellement à la 3e place des villes les plus "gay" de France, après Paris et Montpellier. Est-ce" une "fierté" ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.