Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'UDI croit encore au "front républicain"
Quotidien Présent : transparence sur la situation

A Montreuil, un square portera le nom du fondateur d'une revue homosexualiste et pédophile

... et des enfants y joueront. Dominique Voynet va inaugurer samedi à Montreuil, en présence de tout le gratin homosexualiste, un square Jean Le Bitoux, du nom du fondateur homosexuel de la revue Gai Pied. Média Presse Info fait à cette occasion un intéressant rappel historique :

"Cette publication [dont le premier numéro a été imprimé par la LCR] s’inscrit dans une perspective révolutionnaire. La révolution sexuelle est perçue comme un moyen de subvertir entièrement la société. Il y est question d’homosexualité mais aussi de pédophilie. Selon les termes de l’historienne Anne-Claude Ambroise-Rendu, le discours selon lequel « les enfants ont aussi droit à la sexualité » trouve à l’époque une niche « à l’ombre des mouvement alternatifs, de l’antipsychiatrie et du militantisme homosexuel. Du Front homosexuel d’action révolutionnaire (FHAR) créé en mars 1971, au magazine Le Gai Pied lancé en février 1979, tous réclament, avec Michel Foucault, la reconnaissance des « sexualités périphériques ». » En 1975, Daniel Cohn-Bendit publie Le Grand bazar dans lequel un chapitre, « Little big men », est consacré à la« sexualité des enfants ». En 1976, René Schérer et Guy Hocquenghem dirigent un numéro de la revue Recherches sur l’enfance et l’éducation, « soutenu notamment par Michel Foucault et François Châtelet [et qui] marque sans doute l’apogée de ce type de discours » intellectuel sur la pédophilie et l’hébéphilie. En avril 1978, invité avec Guy Hocquenghem de l’émission Dialogues sur France Culture, Michel Foucault dénonce le cadre juridique qui « vise à protéger les enfants en les confiant au savoir psychanalytique », à nier l’existence de leur désir sexuel et à postuler la sexualité avec les adultes comme dangereuse pour eux.

Gai Pied publiera des annonces explicites qui relèvent de la pédophilie.

En 1987, Charles Pasqua, ministre de l’Intérieur de l’époque, décide d’interdire Gai Pied Hebdo. Mais le lobby homosexuel mobilise ses relais politiques et François Léotard, qui est à l’époque ministre de la Culture, intervient pour sauver cette publication qui disparaîtra finalement en 1992.

C’est dans les locaux de Gai Pied que se trouve le siège d’Act Up Paris."

Commentaires

Cocorico

Aux armes lmptistes et autres jre!!!

Martine

Il porte bien son nom de famille...

jejomau

Pas de manifestations ? Pas de Bourdin pour s'indigner de la mise au pinacle d'un pédophile issu des rangs journalistiques et proposé en exemple pour les petits enfants ?

D'ailleurs je constate que tous les médias font aussi un silence assourdissant autour de l'affaire Taubira...

Bref, quand il s'agit de l'un d'entre eux (ou de l'une d'entre eux) : c'est le black-out total.

JLA

Le Gai Pied un drôle d'oiseau.

Jean Theis

A ma souvenance, nous n'avons rien dit. L'épiscopat n'a rien dit. Le prêche du curé n'a jamais soulevé la question.

Qui ne dit mot consent.

Tonio

Lebitoux ? au pinacle bien sûr ! A quand l'érection d'un monument à sa gloire ?

Stephe

Encore un square où il faudra éviter d'emmener les enfants, car il risque d'être fort mal fréquenté. En attendant où sont les réactions des citoyens de cette ville dont on me dit que leur religion pratiquée majoritairement est particulièrement intolérante envers les personnages comme celui dont on gratifie le nom à ce pauvre espace ludique qui ne méritait certainement pas cela.

DUPORT

Ils ne se cachent même plus...

Coraline

C'est la décadence totale….

andrée

Royal quand elle était ministre de l'Education disait que des affaires de profs pédophiles, elle en avait tous les jours !

Dans peu de temps, ces statistiques vont baisser ! Les profs pourront s'offrir les enfants sans gène ! Et en cas de plainte des parents, ils seront mis en taule !

Un peu comme en Allemagne ! Les parents qui rechignent à ce que leurs enfants voient des films pornos, se retrouvent emprisonnés !

Au moins cela va dégorger les prisons des pays du tiers-monde ! Les enseignants, au lieu d'aller se payer de la chair fraiche dans les pays pauvres, pourront se servir gratuitement chez eux !

Sri Lanka > augmentation de 64% des crimes contre les enfants en 2012. On note que ce sont les garçons qui sont le plus violé par des étrangers.>
http://www.youtube.com/watch?v=ejVkdUsq8ac

Bali :
http://www.youtube.com/watch?v=Iw_e-E00e-8

Thailande : 800.000 enfants de moins de 16 ans dans la prostitution >
"Underage" par le photographe Ohm Phanphiroj montre la vie de milliers de jeunes garçons prostitués en Thaïlande (alors qui ne sont pas homos) qui finiront par avoir le sida ou mourront d’une overdose !
http://tiemposmafufos.com/component/content/article/80-galerias/763-prostitucion-infantil-tailandia
https://www.google.fr/search?q=%22Underage%22+by+photographer+Ohm+Phanphiroj&client=firefox-a&hs=Euo&rls=org.mozilla:fr:official&channel=sb&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=5uoWU6XmH6XL4ASb-4HoDQ&ved=0CAkQ_AUoAQ&biw=1600&bih=712
http://www.videodope.net/underage/

Brésil : des enfants de 12 ans s’y prostituent en plein jour >
http://www.ibtimes.co.uk/12-year-olds-being-sold-80p-body-brazil-child-sex-trade-1435241
http://www.youtube.com/watch?v=UgJMc-_yxmA

il faut tout de même reconnaître que le sexe était déjà présent dans les films pour enfants ! Disney par exemple :
http://www.youtube.com/watch?v=p2fdMjN8XEU
http://www.youtube.com/watch?v=_-6yelsTxkM

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.