Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Municipales : 1 million d'euros de perte pour le PS
Mgr Michel Aupetit nommé évêque de Nanterre

Massacre de chrétiens au Nigéria : la réponse de Fabius à Jacques Bompard

Le 11 mars, le député Jacques Bompard interrogeait le ministre des affaires étrangères sur le récent massacre des chrétiens dans le village d'Izghe dans l'État de Borno au Nigéria :

"Plus d'une centaine de personnes auraient été assassinées par des combattants islamistes dans l'indifférence médiatique habituelle quand les cibles sont chrétiennes. Ces rebelles bien armés semblent malheureusement agir en toute liberté. La persécution des chrétiens est d'autant plus insupportable qu'elle se produit dans la quasi indifférence internationale. Il lui demande s'il compte s'engager en faveur de la défense des chrétiens persécutés et garantir efficacement la protection de la liberté religieuse."

Réponse du ministre :

"La France condamne avec la plus grande fermeté le terrorisme partout dans le monde. Le déplacement du Président de la République au Nigéria le 27 février dernier a été l'occasion de réaffirmer la solidarité et le soutien de la France aux autorités et au peuple nigérians dans leur lutte contre Boko Haram. La lutte contre les différents groupes terroristes est une nécessité absolue pour la stabilité du continent africain. Les attaques terroristes de Boko Haram continuent de déstabiliser le nord-est du Nigéria, notamment dans les Etats de Borno, Yobé et Adamawa où l'état d'urgence a été décrété par le président du Nigéria en mai 2013. Deux attaques récentes ont endeuillé l'Etat de Borno, le 15 février dans le village de Izge et le 18 février, dans la commune de Bama. Boko Haram utilise un discours religieux qui vise à opposer les musulmans et les chrétiens. Les autorités religieuses du Nigéria, qu'elles soient musulmanes ou chrétiennes, n'entrent heureusement pas dans cette logique de confrontation. La coexistence religieuse est une réalité dans ce pays composé majoritairement au nord de musulmans et au sud de chrétiens. Dans les faits, le nombre de victimes musulmanes de Boko Haram est particulièrement élevé. A cet égard, une étude récente menée par l'institut français de recherche en Afrique basé à Ibadan a estimé à 2.993 le nombre de victimes du conflit pour la période 2009-2012. En dehors des victimes identifiées comme membres de Boko Haram, entre 1.262 et 1.761 victimes seraient de confession musulmane, entre 466 et 965 de confession chrétienne. La France demeure déterminée à apporter son soutien aux autorités nigérianes dans leur recherche d'une solution nationale à cette menace terroriste engendrée sur leur territoire, tout en restant particulièrement vigilante au respect des droits de l'Homme et à la proportionnalité des moyens employés. Comme l'a déclaré le Président de la République à Abuja, le combat contre le terrorisme est aussi le nôtre."

Commentaires

Jean-Claude

Je ne défend pas Fabius, mais il est vrai qu'il y a beaucoup plus de victimes musulmanes (presque 100%!!) dans les attaques terroristes des islamofascistes.

c

entre 1.262 et 1.761 victimes seraient de confession musulmane, entre 466 et 965 de confession chrétienne.

En tout cas la marge d'erreurs pour les chrétiens est impressionnante, où alors je ne comprends pas bien la phrase...

BR85

Beau discours diplomatique. Les tueurs sont des "terroristes". La Farnce combat les "terroristes" . Bien. Les chrétiens du Nigeria et du proche Orient peuvent dormir tranquilles. La France leur protecteur historique, veille sur eux... mais veille aussi su ses intérêts propres. Merci, Monsieur le Ministre des Affaires Étrangères.

Monique T.

J'ai le regret de dire qu'on ne comprend rien à ce que dit le ministre. Il faudrait distinguer clairement quatre groupes de victimes:
1/les membres de Boko Haram tués dans des "combats" avec l'armée nigériane ou avec des chrétiens qui se seraient défendus.
2/des musulmans non membres de la secte et terrorisés par elle.
3/des chrétiens attaquant la secte (très peu probable!)
4/des chrétiens attaqués par la secte, jusque dans leurs églises (très fréquent).

Tel qu'on croit la comprendre, la déclaration du ministre semble dire que les chrétiens devraient s'estimer heureux de ne pas constituer la majorité du contingent des victimes. Est-il possible d'obtenir une clarification de la part du ministère des Affaires étangères?

DUPORT

En résumé il a compris la situation, il déplore ce qui se passe et en attendant que ça passe il compte les morts !

Point final
Aucun projet ni d'idée d'action... RIEN... LE NÉANT.

Responsable mais pas coupable...

claude

Tartuffe et Ponce Pilate ,faut le faire !

JPO

Il est un fait que Boko Haram est un vrai groupe terroriste qui englobe dans son combat tout ce qui ne pense pas strictement de la même façon, considérant autant comme impies les Musulmans qui ne les suivent pas que les Chrétiens.
De plus, on peut se poser des questions sur d'autres affrontements quand à déterminer si la religion est la raison profonde des combats (ou pas plutôt sociale). Ainsi les derniers affrontements ont eu lieu entre Fulanis (pasteurs et musulmans) et Tivs (agriculteurs et animistes et chrétiens) autour de questions de pâturages etc.
Ce qui n'empêche que dans tous les cas, comme en RCA, même si la religion n'est pas le fond, se faire quelques Chrétiens et églises en passant ça ne fait pas de mal...

nemo

La méthode "Fabius" c'est l'empoisonnement du sang .

Malleus

Noter comment Fabius renvoie dos-à-dos chrétiens et musulmans, victimes et tortionnaires, et tente de faire passer les musulmans pour des victimes de boko haram.

Daniel

Les coreligionnaires de M. Fabius font mieux : 30 musulmans morts contre un israélien ...
Il faut dire que les musulmans qui envahissent ce pays méritent d'y avoir des ennuis graves de la part des chrétiens qui sont attaqués. Et il ne dit rien des soldats musulmans de la force de interafricaine qui viennent de tirer dans la foule (des chrétiens) et qui doit donc rentrer au pays sur ordre de l'ONU.

Eurydice

Rappel: La fédération nigériane est composée de 38 états dont 12 seulement ont une population à majorité musulmane. Il est donc erroné de réduire le Nigeria en "nord musulman et sud chrétien", surtout quand on sait que les musulmans ne sont pas toujours vraiment majoritaires là où ils prétendent l'être. Comme l'islam ne tient pas de registres de baptêmes, ni ne pratique des communions permettant de confirmer que l'on est bien musulman, c'est la loi du "qui ne dit mot consent". Comme au Sénégal et ailleurs, on connaît le vrai nombre des chrétiens et animistes, mais pas celui des musulmans qui se gargarisent de pourcentages modulables à loisir. D'autre part, on sait que partout où l'islam dicte ses lois, des centaines de milliers de musulmans meurent du fait d'attentats et autres joyeusetés perpétrés contre eux par leurs "frères" de religion. Il en est ainsi du Pakistan à la Somalie, de Tombouctou à l'Afghanistan, en passant par l'Irak, la Syrie, qui plus en a plus en rajoute. Ce que nous, chrétiens et autres non-musulmans, demandons aux divers Boko Haram, Al Qaïda, et autres groupes de musulmans terroristes, c'est de s'en tenir à une sorte "d'endogamie exterminatrice". Qu'ils continuent à s'entre-égorger allègrement sur l'air de "Je suis plus musulman que toi", confondant ici et là, opposition politique et concours de radicalisation! Mais qu'ils fichent la paix à ceux qui ne partagent pas le credo de leur fausse religion mais (je jubile de pouvoir le rappeler!) véritable secte politique, essentiellement anti-juive et fondamentalement négrophobe! La façon dont Fabius et d'autres "dhimmis" se servent du mot terrorisme, comme d'un cache-sexe devant les mot "islam" et "islamique" est de plus en plus insupportable.
P.S:: Cela n'a rien à voir , mais comme je vous aime bien, je vous offre la dernière sortie de Alonzo Rachel, destinée à remettre "l'église au milieu du village" à propos de l'esclavage électoral dans lequel ses compatriotes noirs américains persistent à se laisser enchaîner à chaque échéance du même nom. Cela pourrait vous être utile pour rabattre le caquet des obamalâtres, partisans invétérés du parti dit "démocrate" et autres faux-antiracistes de France et d'Europe. C'est rafraîchissant.
http://www.liveleaks.com/view?i=6dc_1396652755

JPO

@Daniel
Fabius est catholique, la famille de sa mère l'a toujours été et celle de son père s'est convertie il y a plusieurs générations... Alors de quels coreligionaires parlez-vous ?

Je ne suis pas un suppôt de Fabius et mais il ne faut pas dire non plus n’importe quoi ou on perd toute crédibilité...

Anne Lys

La réponse de M. Fabius comporte une équivoque (volontaire?) Il faut préciser que Boko Haram tue les Musulmans qui ne pratiquent pas exactement l'islam comme ils l'entendent, ce qui explique que les victimes musulmanes soient plus nombreuses que les victimes chrétiennes.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.