Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



C'est le pont de l'abstention
Benoît Hamon gêné par les ABCD de l'égalité

Ras-le-bol du curé du Creusot (71) dont l'église est régulièrement vandalisée

Cathophobie ordinaire dans un silence extraordinaire : 

"Cierges cassés et jetés dans l’herbe, fauteuil brûlé, napperons volés, troncs endommagés… Ces deux dernières années, l’église Saint-Charles a connu son lot d’actes de malveillance. Un phénomène qui, si on ne peut pas parler de montée en puissance au regard de la moindre gravité des faits, tend cependant à « monter en fréquence » selon Robert Kasprzyk, organiste, et Jean Petiot, animateur de chant et de liturgie.

« Tout récemment, un coup a été porté sur un mur et a décollé le plâtre sur 50 centimètres. Une latte a été arrachée sur le portillon d’accès à l’étage. Le panneau d’affichage à l’entrée a été arraché. Plus grave, des pages d’une bible ont été déchirées », pointent du doigt les deux membres de l’équipe d’animation pastorale, passablement écœurés par ces détériorations en série. Des faits nouveaux qui viennent s’ajouter à de bas comportements que les animateurs préfèrent ne pas aborder. Provocation contre le culte catholique ? Robert Kasprzyk préfère penser à de la simple « voyouterie ».

Face à cette situation, une réunion a été organisée mardi soir au sein de la paroisse Saint-Joseph, qui comprend les églises Saint-Charles, Saint-Eugène, Saint-Henri et Saint-Laurent. Décision a été prise d’envoyer un courrier en mairie afin de demander l’organisation de rondes autour du lieu de culte, et de contacter la presse pour appeler à la vigilance habitants et commerçants du secteur" (suite).

Commentaires

estebe

Quelle tristesse de voir ainsi traités les lieux où j'ai suivi mon premier catéchisme, ai fait ma première communion et ma confirmation

Prions pour les vandales, qu'ils retrouvent la foi ; prions pour les paroissiens et le curé du lieu

jo

C'est évident qu'il est plus que grand temps que les vrais Français reprennent les rênes de ce pays qui se décompose !
Trop attendre, nuit !

Robert Marchenoir

Ces agressions deviennent insupportables.

Y a-t-il, au sein de l'épiscopat, un responsable de la sécurité ? Y a-t-il un programme national, mené par les catholiques eux-mêmes, pour protéger les lieux de culte ? Dans le cas contraire, il serait grand temps d'y penser. L'Eglise ne peut pas se contenter de supplier, localement et ponctuellement, un Etat sourd et aveugle.

La hiérarchie catholique a-t-elle pensé à demander conseil sur le sujet aux dirigeants de la communauté juive, qui en connaissent un rayon en matière de persécutions, et qui se sont organisés depuis longtemps pour protéger leurs lieux de culte ?

Voilà un domaine où le dialogue inter-religeux pourrait vraiment servir à quelque chose.

Il y a un petit millier d'années, à une époque où les moyens techniques n'avaient rien à voir avec ceux d'aujourd'hui, les catholiques sont bien allés jusqu'au bout du monde (métaphoriquement parlant) pour défendre leurs lieux sacrés contre les agressions des musulmans. Les châteaux-forts qu'ils ont construits à l'époque sont encore debout de nos jours, et ont des applications militaires en ce moment même.

http://whc.unesco.org/fr/list/1229

http://www.lemonde.fr/proche-orient/video/2012/07/03/en-syrie-les-insurges-tiennent-le-crac-des-chevaliers_1728633_3218.html

Et aujourd'hui, les catholiques ne seraient même pas en mesure de défendre leurs églises, sur leur territoire, contre une poignée de vandales désarmés ?

Stephe

Il a fallu attendre deux ans pour mettre le problème sur la place publique !!! et l'on s'étonne que ces voyous récidivent ! il faut peut-être aussi que l'Eglise balaie devant sa porte et cesse une politique de pardon sans repentance des malfaisants dont on ne sait pas grand chose, mais que visiblement il ne faut pas importuner. La dhimmitude s'installe sans trop d'obstacle.

JEJ

La camarade PS maire de la commune va t'il réagir ?
Espérons que ce ne soit pas en demandant la mise en GAV des catholiques...

Exupéry

@estèbe
"qu'ils retrouvent la foi..."
Peut-être ne l'ont ils jamais perdue!

david

Je serai de passage lundi 2 et mardi 3 juin pour faire des rondes le soir mais par contre qui peuvent m’héberger ? (suis en déplacement professionnelle à cette date là)

Robert Marchenoir

"Si la situation persiste, je serai amené à déposer une main courante à la police", informe le père Frédéric Dumas, curé de la paroisse.

***

Les vandales sont terrifiés.

C'est seulement si la situation persiste (l'article indique que non seulement elle persiste, mais qu'elle s'aggrave, et fait allusion à certaines exactions qui seraient tellement répugnantes que le journal s'abstient même de les mentionner...) que le curé... que le curé... pourrait déposer une main courante à la police.

Il ne va même pas porter plainte (demain, plus tard, peut-être) : il va déposer une main courante.

Ah ! Et puis suite à une réunion, a été prise la décision énergique... d'écrire à la mairie.

D'ailleurs, l'organiste pense que ce n'est pas une provocation anti-catholique, mais "de la simple voyouterie".

Bon ben si c'est de la simple voyouterie, tout va bien, alors.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.