Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



65 millions de Français seront bientôt exonérés d'impôts ?
Nouvelle convocation pour un photomontage

Restriction du budget de défense : vers la crise institutionnelle ?

La défense devra-t-elle participer à l’effort budgétaire de 50 milliards d’euros comme le souhaite Bercy ? Une loi de finances rectificatives pourrait être déposée en juin. De nouvelles coupes (on parle de deux milliards par an) impliquent de refaire une Loi de programmation militaire. Or, les équipes, qui ont travaillé pendant des mois pour aboutir à la LPM votée en 2013, sont exsangues. Bercy, avec sa logique purement mathématique ne se rend pas compte que la Défense est à bout. La Défense a déjà consenti à un effort de 60 milliards d’euros et la suppression de près de 80 000 postes, sans parler des conséquences industrielles. C’est bien plus que de l’indignation qui règne dans les couloirs de Saint Germain, mais bien un sentiment d’injustice voire de révolte. « On est au bord d’une crise institutionnelle grave» confiait à FOB une bonne source.

Les pires scénarios circulent, car c’est la goutte de trop qui fait déborder le vase. Le ministre lui même refuserait tout simplement de négocier et selon certaines rumeurs il pourrait mettre dans la balance sa démission. Du côté parlementaire, le sentiment de gêne règne. Les rumeurs les plus folles courent dans le milieu de la Défense, dont celle de la menace d’une démission massive des hauts officiers généraux français : l’ensemble des chefs d’Etats Majors se serait parlé et pourrait, dans le sillon provoqué par un possible départ de leur ministre, remettre eux aussi leur démission ! Du jamais vu, le spectre d’un type de crise institutionnelle et politique comme la Vème République n’a jamais connue ! Ces folles rumeurs révèlent surtout que la Défense est à bout. Un sentiment dont ne semblent pas avoir conscience Bercy, Matignon, ni même l’Elysée, qui au final devra bien trancher. 

Commentaires

Sylvie

Il y a peut-être la rumeur d'un coup d'Etat militaire qui se préparerait dans l'ombre et cela peut arriver sans prévenir... Au Chili, en 1973, le général Pinochet n'a pas prévenu Allende qu'il allait le renverser. Cela s'est déroulé à la surprise générale.

Si les officiers généraux démissionnaient en masse qui défendrait le pays ?

Je pense plutôt que nos officiers généraux ont peut-être envie de nous débarrasser de Flanby et de sa clique...

Attendons pour voir et jugeons sur ce qui se passera avant l'été ou la rentrée. On aura de belles surprises.

Marino

A quand un putsch des généraux ?

esprit libre

"le spectre d’un type de crise institutionnelle et politique comme la Vème République n’a jamais connue !"
- Mais ce n'est pas un spectre, c'est notre lueur d'espoir dans la nuit de la France qui n'est que trop abîmée et pervertie par François Hollande et ses complices !

Cosaque


Radio Salon Beige :

"Je répète :
....Hollande porte une jupette...
....Najat a du poil au jambe...
... Royal taille sa moustache...
... les byzantins discutent du sexe des hommes politiques... je répète..."

Sylvie

Je rajoute autre chose : Valls devrait regarder vers les clubs de sport (en particulier le foot). Là, il y a plus de 45 milliards d'euros prélevés sur les ménages français par les Impôts.

Ces 45 milliards d'euros pourraient donner un vrai ballon d'oxygène à notre économie qui en a tant besoin au lieu de s'en prendre à notre armée. A force de l'affaiblir, on va la pousser à une révolte des légions...

Alors qu'il regarde vers le PSG, l'OM, l'OL, les Girondins de Bordeaux, les grosses équipes de foot... et les footeux qui vont au Brésil dans un mois, ils n'ont pas quelques dizaines de milliers de milliards d'euros qui sauveraient le pays ?

cril17

Cosaque ! Est-ce que par un heureux hasard vous seriez un centurion ?

====

Ciel ! Et si les centurions enlevaient Marianne ? …

http://cril17.fr/

vaivaise

Messieurs de la Défense. Une vieille histoire du temps de Denys le Tyran :
Un jour, ce dernier vit une vieille femme
qui se mit à pleurer à sa vue. Lui demandant
pourquoi elle pleurait, elle lui répondit
"je pleure parce que je pense qu'un jour
vous mourrez" étonné Denys le tyran lui en
demande la raison. "parce que de tous
ceux qui vous ont précédé à chaque changement de souverain c'était à chaque
fois encore plus de souffrances pour le
peuple, donc je pense à ce que cela sera
après vous". Alors Messieurs de la Défense
ne laissez pas votre poste, songez à ce
que ce gouvernement serait capable de mettre
à votre place.

VQE

Le budget est sauvé : Cécile Duflot va siéger à la commission de la défense à l’assemblée...

http://lemamouth.blogspot.fr/2014/05/cecile-duflot-siege-la-defense.html

Bertin

Quand De Gaulle a dit "NON" il n'était général de brigade que depuis le 25 mai 1940 !
Alors, compter sur les "grands" généraux carriéristes, ne rêvons pas !

RL

Un renversement de régime, ce serait tellement bien ! Difficile, certes, mais nous souffririons pour nos enfants.

Anne

Quand on envoie l'armée loin de la France, quand on l'affaiblit, il faut s'attendre à la même chose qu'en 14 ou 40 ! La finance veut la mort de la France ! Elle l'aura à moins d'un de Gaulle soutenu par cette armée ! Les Français en ont assez de ces pervers au gouvernement ! A quand un coup d'état ?

VQE

Message à tous nos politiques :

Alexandre Soljenistyne écrivait « un peuple qui ne veut pas nourrir son armée en nourrira une autre ».

Lyonnais

Que de la gueule!!! chiche, la démission des généraux!!
Si les généraux de nos. Etats majors avaient du courage, ça se saurait...
Ils ne vont pas risquer de perdre une solde confortable qui leur est assurée A VIE avec le statut de 2° section, ce que peu de gens savent.
Encore un statut particulier de fonctionnaire privilégié qu'il faudrait supprimer, là on ferait des économies, au lieu de réduire les effectifs et les matériels. Pour info il y a 300 généraux en activité pour les 3 armées et environ 5500 généraux de 2°section (à la retraite, quoi)!!!! Tous ces généraux de deuxième section pourraient encadrer l'équivalent de 6 armées américaines!!
Mais bon en France, les avantages acquis, ça ne se discute pas.

PK

Entièrement d'accord avec Lyonnais...

Des actes et on les croira...

Pour le moment, les seuls généraux qui l'ouvrent sont ceux qui ont quitté l'institution...

Autrement dit, la réforme va passer comme une lettre à la poste et les généraux pourront toujours se servir du pot de vaseline qui a servi pour leur enfiler la dernière réforme... S'ils sont malins, ils ont acheté un gros pot qui pourra encore servir pour la suivante...

jejomau

Quand même ! Il est temps qu'ils se réveillent et qu'ils passent aux actes oui ! Qu'on foute dehors ce gouvernement Illégitime !

qdif

Pour répondre à Lyonnais, un général touche une retraite qui n'est pas éloignée de celle d'un conducteur de TGV. Il y a plus de conducteurs de TGV que de généraux...et ce n'est pas le même parcours. Un général en deuxième section est en pratique à la retraite. Il ne touche que la part de sa solde correspondant à sa pension de retraite, comme c'est le cas à tous les grades. Un général deuxième section a un avantage fiscal (il a le droit de faire la déduction forfaitaire pour activité prof) qui lui fait une réduction d'impots d'une centaine d'€, juqu'à un age limite je crois.
Cette réduction d'impot n'est pas injustifiée, car de très nombreux officiers généraux en deuxième section s'occupent bénévolement d'associations de tous type, et souvent d'entraide ou de réflexion. Bref, avant de reprendre sur le salon beige des antiennes éculées, vérifiez svp.
PS: je ne suis pas officier général...

YB

les militaires avalent tout donc on peut les farcir jusqu'au trognon...
Le Président de la République est chef des armées. Donc, si on est militaire on obéit...
N'est pas Denoix de Saint Marc, Salan ou Degueldre qui veut...

DUPORT

Ah bon parce que Bercy, Matignon, ou l’Elysée auraient eu un jour conscience de quelque chose ?
Sous ce gouvernement ?
Entre deux orgies ? Après l'apéro ? Ou entre deux transferts de comptes ?


Ceux qui croient à un putsch rêvent complètement mais bon je comprends que ça aide à tenir le coup...

Stephe

Si les généraux veulent nous refaire le 13 mai 1958 pourquoi pas ! mais qui sera l'homme ou la femme providentielle pour éviter les écueils de l'anarchie et de la dictature?

venturi

Les guignolos de l'Elysée se préparent un 14 juillet mémorable.

A mon avis, ils ne devraient faire défiler que la flicaille et et les poulagas, ça serait plus sûr !

Dude

@Lyonnais : arrêtez de colporter cette histoire de 5500 généraux et de 2e section. Vous voulez les euthanasier ou leur retirer leurs étoiles quand ils prennent leur retraite à 60 ans et vivent jusqu'à 85 ? Vous n'aurez pas une retraite A VIE vous aussi comme tous les cotisants ?

blh

Il s'agit bien d'une crise de régime politique, pas autre chose. Et dénigrer nos officiers généraux, fussent-ils en retraite ou non, n'est surement pas une bonne idée. Que certains soient carriéristes, peut-être, mais la plupart se posent de réelles questions quant à l'avenir de nos armées.
C'est assez facile de jouer les Cassandre comme au temps de l'Indo, l'Algérie et ailleurs, et les stigmatiser, alors qu'au contraire, il faudrait faire corps avec eux, de façon telle qu'ils se sentent soutenus.

CREOFF

Les militaires auraient du faire une liste pour les européennes! POur une fois, ceux qui voulaient l'armée au pouvoir auraient pu voter pour elle! Il y aurait peut etre eu des surprises!

trahoir

1 - La démission de l'EM, les socialos s'en tamponnent, au contraire ça leur permettra de placer leurs gars. Chevénement avait démissionné au sujet de la première guerre d'Irak. Bilan ? Rien !

2 - Avant l'élection de Mitterrand des discussions avaient eut lieu au centre d'entrainement commando en Corse, tous les cadres étaient d'accord pour s'y opposer "par tout les moyens même légaux". Suite à l'élection, un sous off, seul, a levé le nez....et finit au trou.

Vous avez rêvé de "la police avec nous" pour LMPT, vous allez encore être déçu.

Dites vous bien que TOUT les haut cadres de l'armée, oui tous, ont un dossier qu'on leur ressortira à tort ou à raison.

Louis de Constance

L'hypothèse d'un Coup d'État ou d'un mouvement similaire qui tendrait à nous débarrasser du régime me paraît relever du fantasme. Sans juger de la valeur de nos militaires, il est clair que l'armée est engluée dans une sorte de léthargie institutionnalisée qui lui interdit ce genre d'action...

werther

Ne rêvons pas. En revanche, on ne parle plus ou pas assez sur ce qui se passe vraiment au
Mali ou en Centre Afrique tant du point de vue des opérations que du moral de nos soldats. S'il arrivait un nouveau front , en Afrique par ex. Je ne suis pas sûr que l'on pourrait assurer une mission de quelque nature qu'elle soit .

3rpmia

bah... bien que un membre de la famille de Villiers soit chef d'état major des armées montre bien que les naïfs (genre blogueurs du rouge et noir)qui rêvent encore d'une armée réac au pouvoir sont loin de savoir que les militaires en général (cadres comme simples soldats) sont attachés à la République...

Papon

Les Ukrainiens nous ont donné l'exemple avec l'approbation de nos princes: ils ont pris d'assaut les batiments publics...l'insurrection est le plus sacré des devoirs...

nemo

Avant de lancer sa croisade en 1936 le général Franco (très légaliste) avait laissé la situation se dégrader très gravement en Espagne .

Aujourdhui les conditions d'une prise de pouvoir par l'armée en France ne sont pas remplies du tout .

NL

Aucun gouvernement n'a le droit de briser l'épée de la France. Le devoir du soldat serait alors de s'y opposer, et non démissionner.

Carlos

Faut-il vraiment rentrer dans l’armée aujourd’hui ? Car un soldat n’est plus le défenseur de la patrie mais celui qui permet à des multinationales ou banques de se faire de gros bénéfices au dépend des populations attaquées :
http://www.youtube.com/watch?v=feZ-IEtZoeI

pedro de la S.

@ Lyonnais
Vous avez raison : les généraux d'E.M., que de la gueule.
Car quand les gouvernements de droite depuis 1995, ont enlevé tout le cadre de vie des officiers, mess etc...., puis les équipements, et les armements progressivement diminués ou non remplacés pour nos unités, puis leur ont quasiment piqué leur chemise, ils ont atout ccepté ; maintenant ils protestent parce qu'on veut leur ôter leur pantalon ?
Mais c'est trop tard : quand on commence à renoncer, on accepte tout. Il en est des généraux d'E.M. comme des catholiques de droite français : ils votent depuis 50 ans pour des gvts de droite qui les trahissent et ont accepté que progressivement ces gvts appliquent les idées de gauche.
Et bien ils ont eu le mariage homo, que cette droite ne veut pas défaire, et les mêmes auront la GPA, et l'homoparentalité. Avec la droite.
Les généraux avaient accepté que des énarques deviennnet sous Chirac les grands manitous au Ministère de la Défense, et se substituent à eux dans les postes clefs : il est logique que le format de nos armées se réduise à celui de la gendarmerie.
Pendant ce temps, POUTINE réarme, et s'apprête à nous finlandiser. Tandis que les USA se serviront de nous, comme d'habitude, tant que nous leur serons utiles.
Où est la France et son armée, depuis que DE GAULLE a tué le corps de nos officiers en le divisant en bons et méchants, de 1940 à 1962, en le trahissant en Indochine et en Algérie, par son alliance de fait avec les communistes de 1940 à 1969 ?
La Grand Traître à deux étoiles a cassé le lien entre armées et nation : nous en arrivons aux ultimes conséquences, et les Français s'en f........, inconscients des effets sur leur avenir.

Tite

On prend les mêmes et on recommence.
Les gentils socialistes pacifistes de la 3ème république ont prôné le désarmement et on asséché le budget de l'armée.
Alors, Hitler est arrivé...

venturi

Dude

Vu l'état dans lequel est notre armée, l'existence même de cette forfaiture que sont les généraux en 2ème section avec des privilèges exorbitants est désormais intolérable d'autant qu'ils sont acteurs consentants dans ce désastre.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.