Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"François n'exclut pas de démissionner un jour"
"Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes" sur les Champs-Elysées le 14 juillet?

Abbé Kenneth Walker, Resquiescat in Pace

Lettre du Supérieur Général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre, l'abbé John Berg, suite à l'assassinat de l’abbé Kenneth Walker :

W"En cette période de deuil de notre confrère l’abbé Kenneth Walker, les innombrables prières et condoléances exprimées par tant d’évêques, de communautés religieuses, amis prêtres et fidèles sont une grande consolation pour nous. Vous êtes nombreux à nous avoir informés des centaines de messes qui ont déjà été célébrées pour le repos de son âme et pour le rétablissement de l’abbé Joseph Terra. Grâce à Dieu et suite à vos prières, la vie de l’abbé Terra n’est plus en danger et nous espérons qu’il pourra se rétablir complètement.

Vous avez pu lire dans la presse et sur les sites Internet des articles au sujet des vertus de l’abbé Walker en tant que prêtre et à quel point il va manquer à ses confrères et à ses paroissiens. A notre époque si avide de prêtres "stars" et toujours à la recherche des dernières "méthodes d'évangélisation", la vie de notre confrère était un témoignage d’une des plus grandes vertus sacerdotales : une énergie tranquille et harmonieuse qui est la marque d’un bon pasteur veillant en tout temps sur son troupeau.

Ses paroissiens le décrivent comme le feraient ses confrères : il était consciencieux et persévérant ; il était toujours prêt à rendre service et rien ne semblait jamais lui déplaire. La description que faisait Notre-Seigneur de Nathanael lui convient parfaitement : en lui il n’y avait pas de fraude. Nous, ses confrères, nous nous souviendrons de lui en raison de ce qu’il ne disait pas ; impossible de se rappeler de lui en train de se plaindre ou de critiquer quiconque. J’ai été le professeur de l’abbé Walker au séminaire, puis son Supérieur : je le connaissais comme quelqu’un qui acceptait toute remarque et n’élevait pas d’objections prétentieuses. Il recherchait avec sincérité à s’améliorer dans tous les domaines comme séminariste d’abord puis comme prêtre.

En ces tragiques circonstances, je réalise combien il est facile de tomber dans la grandiloquence, mais l’abbé Walker faisait, quant à lui, preuve d’une grande innocence, ce qui est rare dans notre vallée de larmes.

Sa vie et son activité sacerdotale ont été tragiquement écourtées, deux années seulement de service à la vigne du Seigneur. Mais nous sommes reconnaissants pour ce temps qu’il a passé dans la Fraternité et pour la vocation qui fut la sienne. Au moment d’entrer au séminaire, sa motivation en vue du sacerdoce était magnifiquement formulée :

"Dieu, dans son amour infini, veut que tous les hommes soient sauvés et atteignent ainsi leur véritable fin. Ainsi, avec l’Église, je suis profondément attristé par les erreurs professées par beaucoup dans le monde à propos de la nature et de la dignité de l’homme et qui les détournent de leur fin surnaturelle. Au vu de cette situation dans le monde, la seule vocation qui peut me satisfaire, comme un travail, est celle de me consacrer à conduire les hommes au salut, à la manière que Dieu voudra pour moi."

Nous, ses confrères, savons bien que l’abbé Walker n’aurait pas voulu que nous perdions notre temps à exprimer de la colère après ce qui s’est passé et devant cette immense injustice. Pour grande que soit cette tragédie, elle ne pourra qu’apporter des grâces à notre Fraternité : O altitudo sapientiae et scientiae Dei: quam incomprehensibilia sunt judicia ejus, et investigabiles viae ejus! La première grâce incitera chacun de nous à ne rien considérer comme acquis lorsque Notre-Seigneur nous appelle au sacerdoce. Nous sommes des instruments pour Le servir, ce que nous devons faire toujours plus fidèlement conformément à Sa volonté et à celle de l’Église pour Sa plus grande gloire. Pour l’instant ne gaspillons pas notre temps, concentrons tous nos efforts dans la prière pour le repos de l’âme de l’abbé Walker.

Nous remercions les nombreuse paroisses qui ont organisé des Heures Saintes et célébreront des messes de Requiem lundi prochain. Nous restons confondus devant tant de ferveur de votre part. L’abbé Eric Flood, Supérieur du District d’Amérique du Nord, célébrera une messe de Requiem lundi à Phoenix en présence de Mgr Thomas Olmsted, évêque de Phoenix. Pour ma part je célébrerai aussi une messe solennelle de Requiem le même jour en la Basilique Notre-Dame de Fribourg. Les funérailles ne peuvent pas encore être organisées dans l’attente du transfert du corps dans le Kansas. La Fraternité fera connaître les détails concernant ces funérailles en temps utile.

Veni Sancte Spiritus,Consolator optime;
In fletu solatium, reple cordis intima tuorum fidelium!

Mater Misericordiae, Ora pro nobis

Requiem Aeternam dona ei, Domine. Et lux perpetua luceat ei.
Requiescat in pace.

Un messe de Requiem sera également célébrée lundi à 19h15 en la chapelle de l'Immaculée à Versailles, à Saint-Etienne (42) en la chapelle Saint-Bernard à 18h, à Bouloire en l'église Saint-Georges à 18h45 et à
Tarbes en la chapelle Sainte Bernadette à 18h30.