Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Baby fait de la resistance
Ne faudrait-il pas recourir à des solutions de force ?

Les chrétiens d’Orient servent de variable d’ajustement aux diplomaties occidentales

Discours de Jean-Frédéric Poisson, président du PCD, lors du rassemblement de soutien aux chrétiens d'Irak :

"[...] depuis plus de 40 ans maintenant, les Chrétiens d’Orient servent de variable d’ajustementaux diplomaties occidentales. C’était vrai pour les Chrétiens du Liban il y a 40 ans, c’est vrai pour les Chrétiens de Syrie depuis quelques années, c’est de plus en plus vrai pour les Chrétiens d’Irak depuis, grosso modo, que la guerre entre les Sunnites et les Chiites avec l’Irak s’est étendue sur cette partie du territoire.

Deuxièmement, nous sommes non seulement face à une crise politique majeure, mais nous sommes confrontés à une guerre qui durera sans doute très longtemps entre les Sunnites et les Chiites dans cette région. Cette guerre, l’Occident ne la comprend pas. Elle ne comprend pas non plus la volonté d’un certain nombre de Chiites terroristes qui sont en train de constituer autour de Mossoul et sur les terres du Kurdistan, un Etat qui promet d’être riche, puissant, très déterminé à porter la violence en dehors de ses propres frontières.

Malheureusement, la diplomatie française, et ça n’a pas commencé avec ce gouvernement, a ignoré les dangers que représentaient des alliances beaucoup trop solides avec des gens qui sont nos ennemis sur le plan économique comme ils le sont sur le plan culturel et diplomatique. Je parle des Saoudiens, du Qatar et de quelques autres Etats dont le respect des droits de l’homme et de l’intégrité des territoires ne sont pas la première préoccupation.

[...) Il ne faut pas s’étonner qu’un gouvernement qui méprise les Chrétiens sur son propre sol soit peu enclin à les défendre en dehors de son territoire. [...]"