Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Bagarre au sein d'une section du PS
Voilà la micro-puce contraceptive

Hicham el Berkani, l'imam normand de Tahiti

Alors que Tahiti est une terre essentiellement chrétienne, un imam, arrivé en septembre 2013, a monté un centre islamique (Centre Islamique de Tahiti) avec un projet de construction d'une mosquée à Papeete, à la grande inquiétude des habitants, qui y voient le début d'une invasion islamique orchestrée par la métropole. En effet, l'imam, Hicham el Berkani, en dépit de ses liens avec les milieux salafistes, aurait reçu le soutien du ministère de l'intérieur pour ouvrir sa mosquée.

" Hicham el Berkani est arrivé à Tahiti le 10 septembre dernier après avoir été en contact régulier avec Anas Yacoubi, qui réside depuis plusieurs années en Polynésie française. Au fil des discussions sur un forum islamiste, il a pris l’initiative de fonder une association cultuelle et culturelle avec pour but de créer une salle de prière à l’intention des musulmans du fenua ["fenua", le pays]. Le Centre islamique de Tahiti a été déclaré au Haut-commissariat 13 jours après son arrivée. Hicham el Berkani en est le président, Anas Yacoubi le trésorier.(...)Hicham el Berkani, lui, a effectué une partie de sa formation théologique en Égypte et à la mosquée de Médine en Arabie Saoudite, deux lieux réputés du salafisme, le dernier étant d’obédience wahhabite, le courant le plus radical du sunnisme. Un courant traditionaliste qui prône le retour à l’islam des origines et à l’application de la charia.

A son retour en métropole, il aurait également fréquenté la mosquée Bilal de Saint-Denis, autre lieu de culte affilié au salafisme. Et c’est bien cette proximité avec ces milieux radicaux qui ont éveillé l’attention des autorités."

Les autorités polynésiennes s'inquiètent aussi du fait que les Etats-Unis ont refusé la présence d'Hicham el Berkani sur le sol américain, ce qui les conforte dans l'idée que cet homme est potentiellement dangereux.

L'imam tente de rassurer sur sa personne et ses intentions :

"J’ai grandi dans un petit village de Normandie." Son interdiction de transiter sur le sol américain ? "Cela arrive souvent, par rapport à la politique américaine très restrictive. De grandes personnalités sont également interdites de territoire américain", répond-il."

A Tahiti, on s'inquiète de l'aide financière apportée par les mosquées de métropole, et certains vont même jusqu'à penser que les militaires français envoyés en mission sur l'archipel sont choisi pour leur appartenance à l'islam, au détriment des Polynésiens, afin de noyauter la population par des mariages avec des filles de Tahiti. 

Les Polynésiens se lèvent en masse contre le projet de mosquée au coeur de Papeete, et le CIT (Centre Islamique de Tahiti) a déjà été profané par du sang et une tête de porc, ce qui rend les lieux impurs aux yeux des musulmans.

Des pétitions circulent pour s'opposer à la construction de la mosquée de Papeete, et Gaston Flosse, élu de la République, Président de la Polynésie française autonome, a annoncé samedi qu'il aurait signé une pétition lancée sur une page Facebook ("Pas de mosquée à Tahiti") mais aussi une pétition pour l'expulsion de l'imam Hicham el Berkani, qui aurait déjà réuni 2500 signatures. Une marche de protestation contre la mosquée de Tahiti est prévue le 12 juillet à Papeete.