Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Projet pédagogique autour du film Cristeros
C‘est arrivé un 13 juillet…

Commentaires

ukraina

Alain Juppé va être furieux, lui qui aime tant les loges !

Tonio

On peut réjouir.....et être inquiet sur les qualités architecturales de l'édifice. La crise liturgique passe auusi par le crayon des architectes.

Maurice

Souhaitons que son architecture ne soit pas comme celles qui ont été inaugurés dernièrement. Certaines comme aux Lilas dans le 93, ressemble à un blockhaus !
Où une autre qui n'a pas de clocher car ça ne ce fait plus d'après l'archi. (plutôt pour ne pas choquer les musulmans et qu'elle ce confonde dans le paysage, d'après moi)

senex

Construite sur une parcelle à partager avec la "maison des danses"...? Si le saint curé d'Ars savait ça....!

Françoise

Il faut savoir que le diocèse de Bordeaux a vendu une église Le Christ Rédempteur à Talence et une chapelle Notre Dame de Lourdes à Bordeaux pour financer Notre Dame du Lac.Pauvre diocèse il n'a pas à être fier de cette construction.

Historien LL

De 1830 à 1880, dans le diocèse de Bordeaux, se déroulèrent des inaugurations d'églises au rythme, en moyenne, d'une toutes les 6 semaines.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.