Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Irak: des chrétiennes vendues comme des esclaves au souk de Mossoul
"Nous espérons qu'il n'est pas trop tard"

L'EI à la conquête du Liban

... selon un site belge d'information, l'Express.be, qui rapporte la prise d'une localité libanaise par les forces de l'Etat islamique :

"Les combats ont eu lieu la petite ville d’Arsal, située à 120 km au nord-est de la capitale libanaise Beyrouth. Ils auraient été initiés en riposte  à l’arrestation samedi d’un commandant de l’armée islamique par les services de sécurité libanais.

Selon Beyrouth, les corps de 50 militants tués au cours des affrontements auraient été trouvés, et selon un prêtre dans un village, 50 civils auraient également été tués. 5 religieux sunnites libanais qui ont essayé de s’interposer pour servir de médiateurs dans le conflit ont été pris sous le feu des forces de l’EI et ont été blessés. 

Le premier ministre du Liban, Tammam Salam, qui est lui-même sunnite, a déclaré qu'un accord politique avec l'État islamique était exclu. « La seule solution proposée aujourd’hui est le retrait des militants d’Arsal et de ses environs », a-t-il dit. Il pense que l'État islamique tente maintenant « d’exporter ses mauvaises pratiques au Liban ».

Selon l’armée libanaise, l’incursion de l’Etat Islamique était une attaque planifiée de longue date, et les rebelles ont exploité l’antagonisme entre les sunnites et les chiites du pays.

Le Liban compte 4 millions d'habitants, à la frontière d'Israël.

Les présentateurs des émissions d’actualités libanaises sont apparus en treillis militaire pour manifester leur soutien aux forces armées. [...]"