Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La manifestation pour les chrétiens d’Orient reçoit l’appui d'Amine Gemayel
Ainsi va la politique française

115 députés dans le groupe d'études sur les chrétiens d'Orient

Photo 5Environ 115 députés ont constitué mercredi un groupe d'études sur les chrétiens d'Orient, qui a décidé aussitôt de soutenir une plainte déposée auprès de la Cour pénale internationale contre "la persécution et le génocide contre les Chrétiens d'Irak". Le groupe d'études regroupe des élus de toutes tendances, à l'exception du Front de gauche et des écologistes. Les deux co-présidentes sont Valérie Pécresse (UMP) et Véronique Besse (Non inscrite, MPF).

Les députés membres du groupe veulent être "la cheville ouvrière du pont humanitaire avec l'Irak", en créant dans leurs circonscriptions des comités de soutien aux chrétiens d'Orient qui rassembleront contributions financières et en nature. Le groupe veut aussi se pencher sur la question "du pillage des églises et des lieux de cultes" en Irak et Syrie, "la vente d'objets cultuels servant à financer le terrorisme".