Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Rome-FSSPX : la perspective désirée d'une pleine réconciliation
PMA et adoption : une injustice pour les enfants

Sarkozy, les mots et les actes

Extrait d'une tribune de Thibaud Collin parue dans Le Monde :

"C'était hier, à la Mutualité, le 6 mai 2012. Nicolas Sarkozy affirmait le soir de sa défaite : « Il y a trop de discours avec des mots qui sont prononcés et qui ne veulent rien dire car ceux qui les prononcent vivent le contraire de ce qu'ils disent. » Grave et sempiternelle question des mots en politique et de leur articulation avec les actes. La vie politique se déploie en effet dans les mots mais comment éviter que les discours ne se substituent aux actes dont ils parlent ?

La dévitalisation de la parole politique est l’une des causes de la défiance qui ronge notre pays. Mais comment restaurer la confiance dans la parole politique ? En écoutant hier soir Nicolas Sarkozy, je me disais que loin d'apporter un début de réponse à ces questions, il contribuait à en alimenter la pertinence. Son intervention d'une quarantaine de minutes est malheureusement exemplaire de cette contradiction entre les mots et les actes ; elle y est même portée à incandescence. Jugeons sur pièces.

[...] Il ne cesse durant tout l'entretien de discréditer les « clivages » idéologiques, il souhaite même « enlever l'idéologie du débat politique » et dépasser les luttes « partisanes » pour créer un grand mouvement de rassemblement ayant un nouveau projet, une nouvelle manière de faire de la politique etc. Le vieil argument de la nouveauté peut faire sourire tant il est utilisé sans vergogne depuis plus de quarante ans par le personnel politique dans son ensemble. D'ailleurs pourquoi faudrait-il que tout fût neuf sauf celui qui propose cette nouvelle politique ? Mais surtout, depuis quand la démocratie représentative peut-elle se passer de l'affrontement entre des partis offrant des options possibles pour gouverner le pays ?

La grandeur de la politique est de proposer au peuple des alternatives claires afin qu'il les tranche. Cela demande certes du courage. Justement, à la fin de son intervention, il répond à une question sur la réforme du mariage votée l'an dernier en invoquant la vertu de courage. Malheureusement loin de l'incarner, il fait une réponse sibylline totalement procédurale. Il n'utilisera pas les familles contre les homosexuels là où Hollande à utiliser les homosexuels contre les familles. Courageuse façon de noyer le poisson !

La mauvaise foi atteint enfin son comble lorsqu'il revient sur le mot d'illettrées (et non d'analphabètes comme il le dit) utilisé par Emmanuel Macron pour désigner certaines employées de Gad ; mot censément injurieux alors même que ce n'est qu'un terme descriptif désignant une réalité humaine et sociale. Or, dans son intervention et à deux reprises, Sarkozy parlent de ces millions de concitoyens qui délaissent la raison tant ils sont dans la peur et la colère.

Autrement dit, alors que lui nous rappelle à plusieurs reprises qu'il possède plus de « deux neurones » (sic), il laisse entendre que certains électeurs français ne font plus usage de leur raison lorsqu'ils votent. Bonne manière de mépriser les électeurs du Front national, implicitement désignés, et surtout curieuse manière d'aller les chercher « un par un ».

Bref, au vu de cette première prestation du « nouveau » Sarkozy, on peut raisonnablement penser qu'il aura du mal à incarner le renouveau dont la France a certes un besoin urgent. Jouant sur le registre subliminal de la sortie contrainte et forcée de sa retraite façon De Gaulle, l'ancien président de l'UMP et de la République oublie que De Gaulle, lui, en 1958 n'avait jamais été président de la République et jouissait d’une crédibilité d’un autre ordre.

Non, décidément hier soir Nicolas Sarkozy me faisait davantage penser à Valéry Giscard d’Estaing qui s’évertua pendant des années à se laver de l'humiliation de la défaite."

Commentaires

bargeot


La Grandeur du Peuple est de proposer aux politiques des alternatives claires afin qu'il les tranche, heu.... cela demande du courage, heu... avec trois neuronnes, illétrés,sansdent, c'est la guillotine!

lapaladine

Quand on aura fini de décortiquer, de psychanalyser les paroles, les faits et gestes de Sarkozy, cela ira mieux. Car ces analyses n'ont rien d'objectif, elles sont subjectives et font dire ce qui n'a pas été dit.
On ferait dans ce cas de décortiquer, psychanalyser les paroles, les faits et gestes de Marine Le Pen. Celle ci au grand jury de dimanche nous a sorti un programme pour débiles mentaux.c'est du populisme de bas niveau, c'est pour des électeurs ayant tout juste le certificat d'études! Qui de sensé et un peu intelligent peut approuver ce qu'elle dit? Son programme se résume à fermer les frontières, revenir au franc avec une banque de France qui dévaluera et donc nos économies fondront sans qu'on y ait touché, on ne pourra plus acheter aucun produit importé car leur prix aura augmenté du fait de l'inflation, le développement de la fonction publique, des douanes pour les produits fabriqués, etc. Sur quelle planète cette dame vit elle, croit elle qu'elle va mettre des frontières aux flux de capitaux sur internet, un mur ou un rideau de fer tout autour de la France comme dans l'ex union soviétique? Un vrai programme pour débiles mentaux et pour ceux qui rêvent de vivre dans l'ex union soviétique.
Alors ne perdons pas notre temps!

nemo

En 2017 on aura peut être une première dans l'histoire de la république ... Deux présidents se présentant l'un contre l'autre avec le même bilan nullissime .
On n’arrête pas le progrès ...

Kazar

@Lapaladine : votre post est un ramassis de poncifs et de caricatures : "un mur ou un rideau de fer tout autour de la France", on croirait du Hollande. Lisez donc un peu, documentez vous !!! Et si voulez ne pas perdre votre temps, arrêtez de penser que l'UMP fera quoi que ce soit pour notre pays, ils ont déjà été au pouvoir, et n'ont rien fait, c'est bon.
Au fait, pour les soi-disants électeurs débiles mentaux, sachez que j'ai un bac+6...
Alors votre mépris...

david

inutile de chercher...c'est du bla bla Pour moi Sarko est un Franc-maçon!! je ne vote point pour lui!

Clovis

Kazar vous avez magistralement damé le pion à lapaladine. J'ajoute le mien( mon pion) sur le vôtre: sans souveraineté recouvrée inutile de disserter; le problème de la France n'est pas de nature intellectuelle mais du domaine de la volonté; la souveraineté recouvrée permettra à la volonté de s'exercer. Quant aux débiles mentaux ils le resteront....

Pierre

@ La Paladine
Madame ou Mlle : je vote FN depuis les années 80, et je suis triplement diplômé universitairement.
Par contre je me pose la question : vous mentez sciemment, ou votre fort niveau intellectuel (par contraste avec les ''sans dents'' ou ''sans diplômes'' qui votent FN) vous empêche t il d'aller voir dans Maurice ALLAIS prix Nobel d'économie, qq éléments de raisonnement qui fondent l'analyse de Marine Le Pen, sur la construction artificielle de l'Euro, l'aspect bénéfique de frontières économiques, etc......?
L'Angleterre est hors €uro, certains pays nordiques également : ils paient leurs importations. De nombreux pays ont des droits de douanes, et chose étrange, cela ne les appauvrit pas.
Vous devriez tenter une cure de désintoxication et cesser de lire Le Figaro et de répéter ce que disent Français BAYROU ou Alain JUPPE sur le FN : cela donnerait à vos propos une once de pensée personnelle.
Sans souveraineté, pas d'abolition du mariage homo, euthanasie généralisée, PMA et GPA dans chaque clinique et hôpital français : M Le Pen dit certainement parfois des choses contestables, mais elle demeure la seule à assumer l'idée de souveraineté pleine et entière, et donc nos libertés. Le reste est important, mais moins que ce principe qui fonde la politique et la vie sociale et familiale des nations européennes en tant que nations.

Alpin


Une nouvelle affaire - une de plus - vient encore de tomber sur la tête du très exemplaire et recommandable Sarko ,qui , c'est bien connu , n'a jamais trahi sa parole !!!!!
Cet homme là ose encore parler de son honneur devant des millions de téléspectateurs !!!!!!!!!!!!!!!
C'est surréaliste.

http://www.marianne.net/Comment-le-Qatar-s-est-offert-Nicolas-Sarkozy_a240982.html

n

Les uns méprisent les sans-dents, les autres les sans-neurones.

alain protte

Il n'est pas impossible qu'en 2017 les Français le réélisent.« Sicut canis, qui revertitur ad vomitum suum ». disait Saint Pierre.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.