Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le renseignement allemand préfère traquer les néonazis plutôt que les islamistes
Ce que l'affaire Maxence Buttey révèle du Front national

Exhibit B, une exposition raciste ?

 

  515x330_exhibit-b-deja-programme-cent-quatre-novembre-dernier-soulever-alors-contestations

Une exposition, qui existe depuis quatre ans déjà et arrive à Paris fin novembre, a pour but de provoquer les interrogations du public sur le colonialisme et les "zoos humains" (terme apparu dans les années 2000 pour évoquer entre autres les expositions coloniales mettant en scène des tableaux vivants des habitants de tous les continents). Cette expo, "Exhibit B", utilise les services de comédiens noirs amateurs, plus ou moins dénudés. Une pétition, initiée par John Mullen, tourne pour annuler l’exposition, que certains dénoncent comme raciste.

"«Les comédiens y sont dénudés, silencieux, sous une lumière décorative et mis en scène par un artiste blanc qui s’adresse à un public blanc invité à réfléchir sur l’histoire du colonialisme, estime John Mullen. Le corps des Noirs est ici exhibé et, Brett Bailey [l’artiste sud-africain qui met en scène Exhibit B], a beau s’en défendre, c’est inacceptable et raciste.»"

On peut effectivement considérer que cette exposition est raciste. On peut aussi se demander si ce genre d'expo pseudo mémorielle participe vraiment à la mise en oeuvre d'un "vivre ensemble" serein, tel que le réclame à cor et à cris l'ensemble de la classe politique. Monter en permanence les Noirs contre les Blancs, exiger des Blancs une repentance collective, permanente et rétroactive (puisque les auteurs des expositions universelles sont morts depuis longtemps), puis s'imaginer que tous, Noirs et Blancs, vivront en bonne intelligence dans le même pays, paraît pour le moins curieux et irréaliste...