Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La vérité sort (souvent) de la bouche des enfants
Fin des éphémérides de Loïs…

Si le Burkina l’a fait, pourquoi pas nous ?

Non, non, ce n'est pas ce que vous croyez, cette question n'a pas été posée en France mais sur un blog malien, qui recense les pays d'Afrique ayant à leur tête des dictateurs chefs d'Etat longue durée "démocratiquement élus", à qui l'exemple du Burkina Faso commence à donner des idées. Pas très encourageant pour la stabilité du continent africain...

Commentaires

Jaguar

pour que cela se passe en France il faudrait a nos concitoyens ce qu'ont dans le pantalon les burkinabés, une grosse paire... ou sinon la Foi et que Dieu réponde vite...

Exupéry

Mais, que je sache, la France est bien une ripoublique bananière Africaine, non?

nemo

Pourquoi pas nous ?
Pourtant nous ne manquons pas de généraux ...

Philomène

Ne vous impatientez pas, cela va bientôt arriver chez nous, le peuple va se soulever contre une dictature qui dure depuis 40 ans...

Jacques Bonhomme

Hélas, il y a chez nous la pesanteur des frigos pleins et des congés payés.... Quand les ventres tiennent lieu d'âmes les peuples sont amorphes.
Triste de se dire qu'il faudrait ôter aux français leur gamelle pour les voir rugir !

a.picadestats

Que tous les peuples d'Afrique et du Maghreb se prennent en charge et pour cela qu'ils retournent chez eux. Ils y seront heureux avec leurs racines, leurs ancêtres, leur rites etc...en bâtissant l'avenir de leurs petits.
Le déracinement,hormis quelques individus, est toujours une souffrance..
C'est vite dit..je sais, mais c'est une réalité.

creoff

Parce que nos militaires à nous, ils sont envoyés à l'étranger -avec nos sous- se battre pour défendre d'autres peuples contre leurs propres démons.Et mourir pour eux.

Nos gouvernants ne sont pas assez bêtes pour les garder inoccupés à la caserne. Cela pourrait leur donner des idées... Surtout après le coup de leur système de paye informatique qui en a mis tant dans la panade à titre perso (vente de leur maison, interdits bancaires, divorces...)

Ils sont quand même bien obéissants nos militaires. Mais est-ce cela "servir la patrie"? ou est-ce servir les ideologies de nos élites auto proclamées?

Cela fait longtemps qu'en France, la question de s'est pas posée..Depuis VICHY en fait..et le départ en nombre des militaires ou autres français décidés pour LONDRES.

Aujourd'hui, si on en croit "Challenges" ce sont nos élites intellectuelles et industrielles qui partent pour LONDRES;Autre forme de résistance.

Drôle de pays quand même! où chacun se terre dans son trou en évitant de dire un mot de travers qui déchaînerait les foudres des "droits de l'homme"..Ces "hommes" qui ont des droits si particuliers que les autres sont priés d'aller voir ailleurs. Et les militaires aussi de peur qu'il leur vienne l'idée de gérer l'insécurité et le non-droit dans leur propre pays...

Berny34

Si je comprends bien,pour l'auteur, la stabilité du continent africain passe par le maintien des dictatures et selon les commentaires existants quand je tente de placer le mien, la France est une dictature depuis 40 ans, les burkinabés qui eux "en ont" montrent le chemin à nos généraux pour renverser le régime...

je découvre aujourd'hui le salon beige qui me semble être plus brun que beige. Je suis assez effaré de votre homophobie, racisme et même un soupçon anti-pape. Vous êtes des gens dangereux.

mulot

avec le nombre d'étrangers que va faire voter grollande,les islamistes n'aurons pas besoin d'aller en syrie il militeront sur place(kalask à la main)

esprit libre

Qui sait ?
Qui sait si François Hollande s'accroche comme une moule à son rocher s'il ne va pas connaître le sort dévolu au président burkinabé et à combien d'autres dont on disait qu'ils étaient indéboulonnables ou avec des institutions solides ?

Eurydice

"Démocratiquement élu", Blaise Compaoré? Il se hissa au pouvoir par un putsch sanglant qui aboutit à l'assassinat, après séquestration, de Thomas Sankara et douze autres de ses compagnons. Il y a tout juste 27 ans! S'il est allé se réfugier chez son complice en atrocités Alassane Ouattara, c'est par peur de devoir rendre ce compte-là, devant un tribunal ou sur la place publique! Après quoi, il lui fut facile de jouer au jeu des réélections à répétition. Ceci explique cela. Vous me direz que Thomas Sankara non plus ne fut pas élu démocratiquement, mais coopté par les militaires après la chute de Maurice Yameogo.... Ah, ces maliens avec leurs comparaisons hasardeuses!

popeye

il y a trop de sauvages en Afrique, seuls les catholiques sont civilisés

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.