Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Avortement : c’est à notre accueil de la vie qu’on reconnaîtra notre justice
UMP des primaires largement ouvertes... au FN ?

Une Femen torse nu dans la cathédrale de Strasbourg

Devant la presse :

P

Comme elles n'ont pas été condamnées pour leur violente incursion dans Notre-Dame de Paris, elles auraient tort de se gêner.

Addendum : l'AGRIF a décidé de porter plainte.

Addendum 1 : A noter que le droit pénal local d'Alsace-Moselle, où le Concordat est encore en vigueur, condamne fermement ce genre d'acte dans son article 166 :

"Celui qui aura causé un scandale en blasphémant publiquement contre Dieu par des propos outrageants, ou aura publiquement outragé un des cultes chrétiens ou une communauté religieuse établie sur le territoire de la Confédération et reconnus comme corporation, ou les institutions ou cérémonies de ces cultes ou qui, dans une église ou un autre lieu consacré à des assemblées religieuses, aura commis des actes injurieux et scandaleux, sera puni d’un emprisonnement de trois ans au plus."

En 2006, le ministre de l'Intérieur avait confirmé ces dispositions locales.

Addendum 2 : Réaction de l'abbé Grosjean sur le Figaro :

"la profanation d'un lieu de culte n'est jamais anodine. Qu'on ne peut ni ne doit s'y habituer. Qu'à l'heure où des familles vivent dans l'angoisse l'attente du retour d'un fils ou d'un père otage, on ne peut admettre que d'autres jouent sur ce registre, et fassent ainsi l'apologie de la violence. C'est odieux. Alors on se dit qu'une fois encore, il ne faut pas se taire. Nous avons le droit, nous aussi catholiques, tout comme nos frères d'autres religions, au respect de nos lieux de culte, de ce que nous sommes, de ce qui est sacré pour nous. La laïcité, ce n'est pas de nous faire taire, ou de faire taire le Pape. La laïcité, c'est d'abord le respect. Il est urgent que l'État prenne les moyens de garantir à tous ce respect là."

Commentaires

C.B.

On attend l'indignation de Valls, Hollande et du ministre de l'intérieur.
Le ministre de la justice va-t-elle fulminer et demander une nécessaire condamnation?

jejomau

Il faut porter plainte envers la presse absolument : JAMAIS cette racaille de journaleux n'aurait accepté que cela se produise dans une synagogue ou une mosquée. Il faut s'acharner contre eux, demander à ce que ces gauchistes soient virés et exiger des dommages et intérêts faramineux !

Edouard

Les profanations des lieux de culte, catholiques seulement, bien évidemment, sont devenues des happening. La dizaine de journalistes était donc au courant (pas étonnant quand on connait les relations étroites qu’entretient Caroline FOUREST, compagne d’une FEMEN, avec le gouvernement, et dont elle se flatte dans son dernier livre torchon) mais on a laissé faire cet happening. Imaginez la réaction de toutes nos misérables dites « élites » si une tomate est lancée contre une synagogue ou une mosquée.
C’est la laïcité à la mode socialiste et Française, faite de parti pris et de sectarisme.

bourbonnaise

Je me demande quelle est l'attitude la plus sacrilège : celle de la femen dépoitraillée sur un autel ou celle des journalistes trop contents de la prendre en photo et dont pas un seul n'a pensé à faire cesser cette scène invraisemblable…

chloé

Elle n'est pas venue seule vu qu'elle avait rabattu la meute des "journalistes"
Les alsaciens seront peut-être moins indulgents que les gens de 'l'Intérieur"pour ce genre de profanation.

NOM

Le médias savaient et n'ont rien fait :

- « la presse a été prévenue quelques heures auparavant »
- « Les forces de l’ordre ne sont pas intervenues »

http://www.dna.fr/actualite/2014/11/24/les-femen-menent-une-action-a-strasbourg-contre-la-visite-du-pape

Ce tweet d'un journaliste montre aussi que la presse était bien au courant : https://twitter.com/acb_eu/status/536833929681305601

Les médias sont-ils complices de cette profanation ?

Grégoire

Les commandos médiatiques ont encore frappé.
Le vrai scandale se situe à gauche de la photo : les journalistes présents ont été informés qu'une incitation à la haine allait avoir lieu. Plutôt que de tenter d'empêcher cette manifestation de haine, ils l'encouragent par leur couverture médiatique car ce scandale paye bien en terme d'audience.
Alors même qu'ils savent assumer l'omerta quand la pensée unique est menacée...
Suggestion pour l'AGRIFF ou autre : Dresser et publier la liste des complices (journaux et journalistes) et leur demander des comptes pour cet acte précis via les réseaux sociaux)

ol

Au fond, c'est peut-être bien cela l'Europe : Hérodiade dévêtue en une Eglise et mitraillée par des journalistes pâmés. Cette image est une allégorie, et nous sommes bien loin ces temps-ci de "La liberté guidant le Peuple".

herbert

La horde de "journalistes" était sur place par hasard...

Gaudete

où sont les vapos de manolito le gazeur?

SD-Vintage

Féminisme : la Turquie a toute sa place en Europe :
"Pour Erdogan, il n'y a pas d'égalité naturelle entre les deux sexes
24.11.2014, 14:03

Le président turc a déclaré que les hommes et les femmes ne peuvaient être naturellement égaux, précisant que le rôle de la femme en société se limitait à la maternité.

Recep Tayyip Erdogan a affirmé lundi que les femmes ne pouvaient pas être naturellement égales aux hommes. Le président islamo-conservateur turc a critiqué vertement les féministes, les accusant d'être opposées à la maternité.

"Notre religion (l'islam) a défini une place pour les femmes (dans la société): la maternité", a lancé M. Erdogan à Istanbul devant un parterre très largement féminin réuni pour un sommet sur la justice et les femmes.(...)"
http://www.lenouvelliste.ch/fr/monde/pour-erdogan-il-n-y-a-pas-d-egalite-naturelle-entre-les-deux-sexes-481-1377509

Henri

c'est un sacrilège aggravé par le fait qu'elle est sur l'autel...

EROUANI

Pourquoi se priveraient-elles de ces actions haineuses, alors qu'elles agissent avec la complicité d'une certaine presse et la bénédiction des institutions, et d'abord celles du Château et de la place Vendôme ?

Papon

Au Pakistan c'est le fouet...surement dissuasif...

Isabelle

La présence massive de journalistes (forcément avertis d'avance pour être si nombreux) au bon endroit au bon moment est tout aussi choquante. C'est un peu comme si on passait une annonce : "venez filmer un blasphème".

Gisèle

Et vous pourquoi publiez vous aussi cette photo?

[Car on y voit surtout les journalistes. MJ]

jacky.a

"Une Femen torse nu dans la cathédrale de Strasbourg"

Si j'avais l'esprit d'un diablotin....
je l'entartrerai...au crottin de cheval....
oui...oui...une benne de 1,5T....
les journaleux...compris.
comme...les tonnes de fumier devant les hôtels de la républiques..
mais...pas dans le Cathédrale...
à leurs domiciles!

Reine Cioulachtjian

Je ne sais pas qui me dégoûte le plus de cette possédée ou des journalistes à l'affût d'un bon scoop christianophobe ou des pouvoirs publics qui encouragent ce genre de démonstration.
Poutine avait envoyé en Sibérie les dégénérées qui s'étaient exhibées et avaient blasphémé dans une église orthodoxe.
Peut-être hollande les décorera-t-il de la légion d'honneur ?
Reste à savoir où il la leur épinglera !

esprit libre

Ne soyons pas étonnés car c'est devenu une habitude depuis leur utilisation à la fois par le régime de François Hollande, à la fois par un microcosme médiatique - pensons à l'agression délibérée de la manifestation de Civitas.
Il reste que c'est aux catholiques d'arrêter de tendre la joue et d'arrêter d'être aussi légalistes et couchés devant les "institutions" surtout quand la subversion est au cœur de ces institutions.

Nabulione

Les journalistes, complices ?

Pourquoi ce point d'interrogation ?

Les journalistes sont complices, et -à ce titre- ils doivent être condamnés à trois ans de prison.

Bernard Gui

On attend aussi la réaction du très conciliant archevêque de Strasbourg... Faute de visite du Pape en sa cathédrale, il aura eu droit à celle d'une sorcière.

Jean Ferrand

Vous attendez l'indignation de Valls ? Pauvre de vous ! Il est complice. Il faut fermer définitivement la cathédrale de Strasbourg.

Joel

Cette opération ignoble est bien sûr montée par la presse et les médias subventionnés par un régime qui paie toute cette racaille avec l'argent pris aux familles.
La presse touche plus de deux milliards par an de l'état républicain, ce qui correspond à la quasi totalité de la masse salariale.
La haine des catholiques rappelle la haine que les nazis avaient aussi contre les catholiques, tout autant que contre les juifs.
Est-ce que l'évêque de Strasbourg va porter plainte?
Ne nous trompons pas, ce sont les 40 millions de baptisés catholiques français qui sont visés, jamais les temples protestants ni bien sûr les synagogues ou les mosquées.
Cependant notre détermination n'en est que plus forte. Nous ne lâcherons rien.

NOM

@SD-Vintage : attention les propos d'Erdogan rapportés par la presse sont biaisés.

Bien peu de journaux français rapportent ses véritables propos : Parler d'égalité entre les femmes et les hommes, « c'est contre nature, car leurs natures sont différentes » ; il faut parler d'« équivalence », et non d'« égalité »

La raison de cette attaque de la presse française n'est pas le rôle de la femme dans l'Islam mais qu'Erdogan ose s'en prendre aux « les féministes » qui « n'acceptent pas le concept de maternité » et le fait qu'il a rappelé vouloir limiter le droit à l'avortement.

conrad

Je suis pour le rétablissement de la bastonnade puis du pilori.

Ce déchet ne recommencerait pas ses lamentables obscénités.

Maman

Les journalistes, tels des mouches sur un tas de purin!
Le démon s'acharne mais nous aurons la Victoire!

Robert

Ils provoquent et espèrent la violence contre elles, mais nous devons y résister cela prétendrait justifier leur cause et nuirait à la nôtre.
Mais les journalistes qui, prévenus du coup, se rendent complices de cette entreprise de communication doivent être nommés et mis devant leurs responsabilités. Sans eux, il n'y aurait pas de Femen.
Qu'ils ne parlent pas de droit à l'information, ces journaleux ne voudront jamais parler de la réalité de l'avortement alors que ce serait de la simple information en plus de la dénonciation d'un scandale et du mépris des plus faibles.

Jean Theis

@esprit libre : Ce ne sont pas les catholiques qui sont légalistes et couchés, mais leur hiérarchie.

Ethos

Les ci-devant ministres intéreur, et autres, ne pouvaient pas ignorer et sans doute, avaient désigné ceux qui, minute après minute, devaient tenir le chef de cabinet informé de l'opération.
La raie publique est, une fois encore, à la manoeuvre et complice de ce sacrilège et de la profanation...

Français et gens de bonne volonté, si vous saviez...

nemo

on comprend que les alsaciens à l'occasion de la réforme territoriale aient demandé le rattachement à l'Allemagne !

Misérable France républicaine ....

Avoc

Puisque l'Etat ne nous protège plus, il est probablement venu le temps où nous devons faire justice nous-même.

Si une de ces p. revient dans une église, même accompagné de ses copains-coquins journalistes, il me paraît légitime de leur casser la gueule !

depassage

Honneur à l'AGRIF!

sixtine

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/11/24/une-femen-dans-la-cathedrale-de-strasbourg

je vous transmets cette video prise sur le site du journal "l'Alsace".
On y voit la femen sur l'autel, prendre son temps, calme, brandissant son drapeau de l'Europe, mitraillée...par les flashs des journaleuyx en embuscade.
Je suis originaire de Strasbourg. Il y règne traditionnellement une tolérance mal comprise, en particulier en matière religieuse. L'un de vos lecteurs parle d'"évêque très conciliant" de Strasbourg : c'est hélas l'un des défauts du Diocèse de Strasbourg.
Je ne peux qu'être triste de cette situation. J'habite Paris, et je sais pourquoi.

ah

on ne veut pas une photographie de journalistes complices, nous voulons les nom de leurs agences de presse, leurs noms et qu'il soient poursuivis comme chacun d'eux le méritent.

quant à ces pyromanes comme d'ailleurs à cette pauvre fille, il faudrait prier pour eux jusqu'à obtenir leurs conversions.
mais aime-t-on encore au point de faire pareil sacrifice dans "l'église qui est en france" ? on peut en douter.

ce qui n'est pas étonnant malheureusement c'est l'état du clergé et il faut le dire des catholiques qui ne font pas bloc contre ce genre de folie furieuse.

d'une part en rendant impossible ce genre de monstruosités - une très puissante volée de bois vert est aussi un acte de Charité, lisez ce qui arriva aux marchands du Temple dans les évangiles - et d'autre part en priant vraiment pour ces gens au comportements ignobles.

Si un ecclésiastique, vient encore nous dire qu'il faut pardonnez etc, qu'on lui réponde que ce n'est pas une question de pardon ou de morale à deux francs six sous, mais une question de respect dû à Dieu. toutes ces choses n'arriveraient infiniment moins si on lâchait un peu les bouquins puants des successeurs de Loisy et consorts, c'est à dire si on était tout à la fois humble et raisonnable.

Le Diable existe et toute la population manque bien moins de psychologues et de rebouteux que d'exorcistes et de prêtres savants et pieux.

alors il se bouge le clergé ?!
on va faire les choses comme si notre vie éternelle en dépendait oui ou non ?!

Cela suffit à la fin !

VAUBAN

Madame Taubira, la république est-elle blessée sur ce coup-là ? Non bien-sûr, ce n'est qu'une blague de potache supplémentaire sans soute.

Patrice Duport

Les journaleux bobo-gauchos sont au service du grand orient (sans majuscule) et de l'américanisation galopante (mondialisation satanique).
J'ai lu quelque part qu'après l'intervention des femens pendant LMPT, hollande et valls leur avaient tweeter un message de félicitations.

Stephe

Il faut lister ces journalistes et leurs commanditaires et les rendre "tricards" dans tous les évènements catholiques et politiques où nous avons de l'influence, leur choix de couvrir cette abomination qu'ils n'auraient pas admis dans une synagogue et encore moins dans une mosquée (ne voulant pas risquer leur peau, une fatwa ça n'arrive pas qu'aux autres) font qu'ils sont tout simplement méprisables. Pour voir une telle succession d'ignominies anti-chrétiennes il faut au moins remonter à la sordide révolution française, les femens représentent la version actualisées des "déesses de la raison" si chères aux égorgeurs de la république.

Baudouin

Faites comme moi : dans ma cathédrale, j'ai toujours un œil alerte et des contacts pour pouvoir réagir et ne pas regarder les trains passer !

benoît

Étant donné la complicité des médias qui connaissant à l'avance le délit sans en avertir les autorités, ceux-ci devraient aussi être poursuivis !

Estienne80

Au fait, quels sont les horaires des célébrations de réparation prévues par l'évêque et le clergé du lieu, si ce n'est déjà fait ? ...

JEJ

Les journalistes complices vont lâchement se cacher derrière leur DEVOIR d'informer et la LIBERTE de la presse... pour échapper leurs responsabilité puisqu'ils sont en réalité COMPLICES.

Il serait intéressant de savoir quels médias était là.

Bill

Et plus grave encore, Hollande profane la France !

Clovis

L'AGRIF une fois encore plus réactive que la hiérarchie écclésiastique dont la tiédeur est à vomir!

benac maxime

Pas de panique ! il n'y a peut être pas de pierre d'Autel sur la table du milieu... à vérifier avant !
Elle est pas sur le bon autel la follasse !

DUPORT

Tous agglutinés pour la photographier au lieu de l'empoigner pour la faire descendre et la sortir de la cathédrale.

L'attitude de de cette horde n'est pas plus respectueuse du lieu que la femen !

Il faut porter plainte contre tous ces journalistes et photographes présents.

Jib

Attention ... Si nous en attrapons une, ça va faire mal!!! Pépère, te voilà prévenu, à laisser faire n'importe quoi avec tata cricri à l'injustice!!!!
Les journalistes sont les mouches, autour de la fille, la m....... ! Les mêmes!

Eurydice

Un jour, je devrais dire un beau jour, et même un très beau jour, quelqu'un, mis au parfum par un cousin journaliste, viendra avec , sous son manteau, une carabine pour transformer en passoire une de ces hétaïres stipendiées par le régime socialiste actuel et autres christianophobes. Alors là, on entendra les cris d'orfraie des fumistes qui les encouragent.
Non,il ne faut pas attendre la réaction de 'Archevêque de Strasbourg. Il faut en exiger une. Qu'elle soit forte! Qu'elle soit ferme! Qu'elle ne nage pas dans la langue de bois!

Fleur

Une majorité de commentateurs, à quelques exceptions près, s'en prend aux femens et aux journalistes, mais peu dénoncent l'inaction des catholiques eux mêmes.
A moins que la cathédrale ne fût fermée au moment de la profanation, il devait bien y avoir du monde pour réagir ! Quand l'honneur de Notre Seigneur est en jeu, où sommes nous, nous autres catholiques ? Pourquoi personne n'a réagi, ni le clergé ni les fidèles ?
Personnellement, toute femme que je suis, la femen, je lui serais tombée dessus, journalistes ou pas !

professeur Tournesol

Au delà de la non-dénonciation du projet, les journalistes sont surtout coupables de faire le jeu de ces idiotes, si aucun journaliste n'était venu, elle serait vite allé se rhabiller.
Par ailleurs, depuis la glorieuse révolution qui a fait de l'Ukraine une parfaite démocratie pro-européenne, qu'est ce qui justifie que ces "dames" restent en France ?
En signe de protestation, la cathédrale de Strasbourg, et toutes nos grandes églises "touristiques" pourraient être fermées pendant une semaine, pour faire prendre conscience au grand public et aux autorités civiles, qu'on ne peut pas faire n'importe quoi dans les églises.
Si nos courageuses (mais pas téméraires) femens allait faire leur stip tease dans une mosquée, les adeptes de la religion de paix et de tolérance les auraient chassées à grand coup de pied au c... et ils auraient bien fait. Je rejoins le commentaire de Fleur, les catholiques présents sur place auraient pu intervenir, Jésus a bien chassé les marchands du temple à coups de fouet.

Exupéry

@ pr. Tournesol
"les catholiques présents sur place auraient pu intervenir"... en fait cette possibilité était un devoir. Mais ils ont eu peur de la "justice taubiresque", c'est humain, mais petitement humain.

Richard Budelberger

Mince ! ces idiotes n’ont pas pensé au droit local concordataire ! elles se croyaient toujours vautrées dans l’impunité de leur Gay Paris…

Richard Budelberger

@Exupéry | 25 nov 2014 10:52:45

Attention, “Exupéry”, “taubiresque” qui rime avec « simiesque » vous conduit tout droit en “Prison” sans passer par la case “Départ” ; utilisez plutôt un dérivé conforme au génie de la langue française, « taubiraïque », qui rime avec… qui rime avec… avec quoÿ ? non, je ne vois pas… « SIDAïque » ?… sûrement pas.

Pegalajar Marc-Mariano

Lorsque l'on voit le verdict après l'invasion de Notre Dame et d'autres lieux de culte par ces abjects personnages, il faut oublier les préceptes chrétien de pardon et de tendre l'autre joue. Puisque la justice de ce pays, aux mains d'un certain syndicat,n'est pas rendue,qu'elles viennent avec ces types de journaleux dans mon église à Porto Vecchio et nous leurs passerons l'envie de revenir

Richard Budelberger

@Pegalajar Marc-Mariano | 25 nov 2014 15:44:55

« nous leurs passerons l'envie de revenir »… : vous connaissez mal la “justice” taubiraïque, Marc-Mariano ! elle et son syndicat auront vite fait de vous incarcérer pour menaces, et incitation à la haine raciale et syndicale…

Eurydice

Quand une Femen se livra, dans la cathédrale de Cologne, à une profanation du même genre, les premiers à réagir furent des fidèles. La police n'intervint que pour éviter que la gourgandine, tirée par les cheveux et traînée sur le sol, fût scalpée! D'autre part, quelle est cette peur de se retrouver en garde à vue et d'être accusé de haine raciale? De quelle race était ladite hétaïre? A quelle race appartient le non-respect de la sensibilité religieuse d'autrui? Enfin, à quelle race appartiennent les tièdes, les poltrons, les eunuques mentaux Si je m'étais trouvée dans la cathédrale de Strasbourg ce jour-là, j'eusse commencerais par demander, à l'avance, pardon au Seigneur, pour l'attaque que seule une horde de vrais-faux vigiles et autres photographes eût pu m'empêcher de commettre. Puis, sus à l'envoyée du Diable!Au péril de ma vie!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.