Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Des crèches partout ! Dans un bureau d'une entreprise de Donges (44)
Des crèches partout ! Dans un hameau des Deux-Sèvres (79)

La sédation terminale est une euthanasie

Voilà une vidéo faite par des étudiants en médecine qui explique en quoi la sédation terminale est une euthanasie. Alix Frenais, porte parole, explique pourquoi les médecins sont opposés à la sédation terminale lors du rassemblement au Trocadéro mercredi :

"Soulager et mettre tout en place pour combattre les souffrances de nos patients, c'est OUI. Donner la mort c'est NON et c'est là tout le sens de notre engagement au sein de Soulager mais pas tuer".

Commentaires

HS

Clair témoignage, criant de vérité: le combat sera rude pour ces futurs jeunes médecins si cette loi mortifère est adoptée. La sédation terminale est la version moderne et euphonique du " coktail lytique" conçu dans les années soixante et parfois utilisé - illégalement - dans un but euthanasique en l'absence de réelle formation en soins palliatifs et traitements de la douleur. Non seulement il va leur falloir affronter les demandes de patients ou de leurs familles en fonction de directives anticipées jugées "opposables" à tout médecin, dont le droit à l'objection de conscience est dans ce cas dénié; mais aussi ils auront à faire face à des enjeux économiques et financiers considérés prioritaires: l'euthanasie est un moyen radical d'abréger les séjours hospitaliers et d'optimiser la sacro-sainte DMS (duree moyenne de séjour) et permet au fisc de récupérer plus rapidement les droits de succession tout en aidant à l'équilibre des caisses de retraite...Respecter le serment d'Hippocrate ( l'authentique, avant son "adaptation" à la loi Veil) est encore possible en France , même au prix de contraintes de choix (de spécialités ou de modes d'exercice): jusques à quand?

John-Paul

@ HS.
Votre discours est clair et net contrairement au rapport Léonetti-Claeys qui est on ne peut plus confus et embrouillé. Vous avez dit la vérité, toute la vérité, rien que la vérité. Merci.

Le combat sera rude pour ces jeunes médecins qui seront confronté à un état totalitaire qui n'hésitera pas à mobiliser ses juges et ses policiers, son administration fiscale et de la santé pour faire rentrer ces médecins dans le rang.

La liberté des uns s'arrête où commence la liberté des autres.
Comme médecin je refuse que mon patient m'impose une conduite que j'estimerais contraire à son intérêt.

On s'engage dans un chemin à la chinoise où le gouvernement décide qui doit vivre et qui doit mourir, mais là au moins les exécutions sont faites par des équipes non médicales e payées au rendement. En défendant ma liberté, je défends la vôtre.

LUCAS

Il faudrait arriver à mobiliser d'urgence de nombreux chefs de services, adjoints, assistants. Il est clair que comme le professeur Bogdan Chazan en Pologne tous risquent des rétorsions et de perdre leur poste. Le combat pour la vie sera très dur, très très dur, mais y en a-t-il un autre qui mérite d'avantage notre engagement. Pour nous, pour nos enfants, pour nos parents.

Soubeyrand

Un énorme merci à ceux et celles qui témoignent au risque de la Vie et non de la mort. Continuez jeunes intrépides, vous êtes la fierté de vos aînés, de notre humanité.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.